September ends ! *

Je pense que je suis plus productive la nuit, le soir, je veux dire, avant de m'endormir. C'est pourquoi je projette de m'acheter un carnet pour mettre sur papier tout ce à quoi je pense ( et puis vous les recopier ici après, éventuellement ). C'est vrai que ça pourrait fonctionner. Je suis un peu à plat au niveau des articles depuis quelques temps. En fait, j'ai l'impression de me répéter, c'est frustrant.

En ce moment, mes journées sont blindées, j'ai l'impression d'avoir le temps de ne rien faire. Je n'ai quasiment plus le temps de regarder de séries ( rappel : ma vie est régulée par les sorties hebdomadaires de nouveaux épisodes ), et j'ai un retard fou, ce qui n'est pas dans mes habitudes. En fait, c'est surtout le code qui me prend du temps, ça me prend tout mon temps "après-cours", et en rentrant, je dois faire mes devoirs, manger et tout le rituel "primordial" qui s'en suit, et il est déjà l'heure de se coucher. Bon, il est vrai que je me couche tôt, je suis quelqu'un qui a besoin de beaucoup d'heures de sommeil et qui met beaucoup de temps à s'endormir. Vous en conclurez donc que mon épanouissement dans ma vie scolaire et mon sommeil ne sont pas compatibles. En général, en fin de semaine ( comme aujourd'hui par exemple ), je suis facilement de mauvaise humeur. D'ailleurs, mes nerfs ont été mis à rudes épreuves aujourd'hui : mauvais réveil, habillée comme une plouc, chaleur extrême, pas une bonne bouffe à la cantine, problèmes de bus, cours d'histoire [ ... ]. J'épilogue pas parce qu'on ne pourra plus m'arrêter si je m'y mets et ça risquerait de faire rejaillir un trop-plein de haine en moi, ce qui n'est donc pas favorable à mon sommeil. 

Je suis allée chez le docteur l'autre jour, et il a été gentil, il m'a prescrit des vitamines sans que je n'ai besoin de lui en réclamer.
... et en y réfléchissant, c'est peut-être pas un bon signe, et ça voudrait éventuellement dire que ça se voit sur ma gueule... Et j'espère que ce n'est pas le cas.
A méditer. 

Pour ce semi-weekend ( rappel #2 : cours les samedis matin ), j'ai prévu de m'avancer dans mes devoirs, faire toutes mes fiches car les contrôles commencent à pleuvoir, et puis geeker un peu ( beaucoup ).

J'avais comme idée d'article de vous faire un petit résumé "marrant" de chacun de mes profs et plus généralement de leurs cours ( dans l'éventualité que mon humour réapparaisse pendant le weekend ). Je verrais si je suis inspirée et si ça fait pas trop cucu, sinon, j'improviserai un truc semblable. C'est vrai que, quand on regarde, je ne vous ai pas tellement parlé de ma classe/mes profs/mes cours, donc j'essayerais de remédier à ce problème pendant le weekend.

Et il faudrait, éventuellement, que j'arrête de dire éventuellement. I know


*titre en référence à la chanson de Green Day "Wake me up when September Ends" ( l'écouter ), chanson que j'adore.

5 commentaires

  1. Allez courage, prendre de bonnes habitudes dès maintenant en te forçant un peu, c'est en acquérir l'automatisme par la suite !

    Je pense que moi aussi je ne vais pas tarder à aller chez le docteur (histoire d'essayer de me faire prescrire des vitamines... étant donné que mon médecin sait que je fais médecine, il ne risque pas d'être trop radin hihi).

    RépondreSupprimer
  2. Je suis aussi complètement d'accord niveau productivité la nuit :)

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que c'est une espèce de mode, le quotidien que tu as en ce moment... :) le code, les cours, les devoirs... et pas une minute à soi quasiment!

    RépondreSupprimer
  4. en mai dernier, a l'oral je me suis ridiculisée ^^ (à titre d'exemple) : je devais presenter une action -voyage en espagne- j'ai beugué a longueur de temps!

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥