Mes aventures au Centre d'Information et d'Orientation

... le CIO quoi. 
Je me suis enfin décidée à aller y faire un tour, après je ne sais combien d'années que ma mère m'eut tâter. A vrai dire, j'y suis allée au collège et j'en avais gardé un très mauvais souvenir. Les dames étaient vraiment désagréables et celle qui s'était occupée de moi m'avait demandé quel bac j'envisageais, je lui avais répondu ES et elle m'avait donné un bouquin "Le bac ES" et elle est passée à la personne suivante. Ce fut fort instructif pour moi, comme vous l'aurez sûrement deviné.
Bref, je retente l'expérience trois ans plus tard en essayant de me convaincre que j'étais tout simplement tombée sur une "mauvaise conseillère". J'ai donc fait un test de personnalité sur l'ordinateur et il s'est avéré que le métier qui me plait le plus en ce moment est apparu dans la sélection. J'étais soulagée ! ( même si ça ne signifie pas grand chose, en fin de compte ). D'ailleurs en voyant les résultats la dame m'a dit "Bon ben on voit qu'il n'y a rien qui vous emballe plus qu'autre chose" ( ou un truc dans le genre ), parce que mes résultats étaient à peu près les mêmes partout, aucun domaine n'est réellement sorti du lot plus qu'un autre, hum. Je me suis donc intéressée au métier en question et il se trouve qu'il me plait plutôt beaucoup. Les qualités qui sont requises me ressemblent pas mal et chose rare : ça m'intéresse ! Un master bac + 5 ( à moi la fac ! ) et le salaire qui va avec ( certes, il n'y a pas que l'argent qui compte, mais soyons réalistes, vu le monde dans lequel nous vivons, ça compte de plus en plus ). D'habitude, les autres métiers qui me plaisaient requéraient de longues études et on gagnait tout juste 1500€, mais en même temps, les salaires des métiers du social sont rarement très élevés. Ensuite, on a cherché de la documentation sur le métier, sur les études etc. C'était pas un truc de malade en soi, mais c'était déjà mieux que mon premier entretien. 
Tout ça pour dire que j'espère avoir trouvé ma voie ! Même si je suis presque certaine que ce métier va me brancher pendant deux mois et que je passerais ensuite à autre chose. Je vais essayer de prendre rendez-vous avec la conseillère du lycée, ça sera sûrement plus concret puisqu'elle aura mes notes et le reste. je vais aussi essayer d'aller dans les salons d'orientation sur Paris, histoire d'avoir un peu plus de détail sur ce fameux métier.  Voili voilou, je vous en reparlerais si j'ai du nouveau !

note : j'avance tout doucement dans ma liste !

13 commentaires

  1. Je suis heureuse que tu (j' espère) est trouvé une profession qui te plaise :)

    C'est quoi, c'est quoi ????

    * Fait sa p'tite curieuse*

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contente pour toi que tu aies peut-être (enfin !) trouvé ta voie. C'est vrai, vu que tu vas passer ton bac à la fin de l'année, ça commençait à faire juste je pense. Et si ce n'est pas trop indiscret, quel est donc ce métier que tu as déniché ? :)

    Amicalement.
    Strawberryav

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que cet article est un bon reflet de la jeunesse française. On ne sait plus trop vers quoi s'orienter. On hésite entre passion (ce qu'on aimerait faire) et sécurité (ce qu'on peut faire). Et quand parfois on pense avoir trouver sa voie, on change d'avis. J'espère pour toi tu la trouveras ! ;)

    RépondreSupprimer
  4. A vrai dire, moi aussi j'aurais aimé faire autre chose. Mais la vie ne s'arrête pas sur une décision. Enfin j'espère !

    "Tribulations d'une caissière" je connais bien. Un film est en préparation je crois d'ailleurs. :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est toujours bien d'avoir une ligne à suivre mais au pire stress pas trop tu trouveras sans doute d'autres débouchés à la fac, avance pas à pas ;)

    RépondreSupprimer
  6. Un master ne se fait pas forcément à la fac tu sais :)

    Ce serait bien si tu révélais ce métier ultra top secret !

    Sinon, t'es pas obligée de décider tout de suite, tu peux faire des études généralistes (donc comme moi en licence information communication qui me permet de bosser dans la com et le journalisme, ce qui est ultra vague)... Sinon en ultime recours, une prépa, car c'est ça qui t'offres le plus de débouchés quand on ne sait pas exactement ce que l'on veut faire :)

    RépondreSupprimer
  7. Tu regardes combien d'épisodes de séries par jour, pendant les vacances ?? :)

    RépondreSupprimer
  8. @Anonyme : ça dépend, en ce moment j'en regarde plus trop en dehors des nouveaux épisodes ( donc max 2/jour ). Si je suis vraiment vraiment à fond dans une série, je peux en regarder une petite dizaine.

    RépondreSupprimer
  9. si tu l'aimes maintenant c'est l'essentiel haha.
    Sinon c'est cool que tu saches quoi faire, moi même ça m'enlève un poids depuis que je me suis décidée pour mon avenir post back. Enfin, c'est un soucis en moins quoi. : )

    RépondreSupprimer
  10. Non :) il a mon école (a.k.a future école de mes rêves), le Celsa :) C'est une école mais il n'y a que des frais universitaires à payer. Et si tu es surprise par les 6000€/an, t'es encore loin du compte, haha (40 000 pour l'université américaine de Paris par exemple)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis tombée par hasard sur ton blog, puis j'ai lu cet article car il me parle. Moi aussi j'ai eu beaucoup de mauvais souvenirs avec le CIO... On voulait que j'aille en S alors que je ne voulais pas, on m'a dit que je devais faire une mise à niveau en art, alors qu'en faite non, enfin j'ai trouvé qu'au CIO on se foutait limite de ta gueule, qu'ils en n'ont rien a foutre si tu réussis ou gâches ta vie ! Mais si tu as finis par trouver un métier à faire plus tard c'est super, car c'est très compliqué en fin de compte. Sans être indiscrète, tu as décidé de faire quoi ?
    Je risque de repasser sur ton blog car il m’intéresse. A bientôt, Smoothie Mango :)

    RépondreSupprimer
  12. Hum, tu parles de quel métier? :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥