Ma journée d'appel


J'ai sûrement oublié de mentionner que moi, fière jeune citoyenne française de 17 ans, a été conviée -ou plutôt invitée sous la menace- à aller passer ma JDC ou appelée plus communément "Journée d'appel". Oublions d'abord le fait que j'ai dû traverser la moitié du pays et me lever aux aurores pour être à l'heure ( j'abuse qu'un tout petit peu ). La journée en elle-même fut longue, longue, et longue. Je pense que je pourrais la résumer juste avec ce mot. 
Pour rentrer un peu plus dans les détails : toi avec 40 personnes que tu ne connais pas dans la même salle avec un monsieur gradé et en uniforme qui te parle de la France et de l'armée. C'est ce qu'il s'est passé pendant toute la matinée. Les premières heures, ça allait, nous avons parlé de l'histoire de la France et j'ai pu, une fois de plus, me rendre compte de mon inculture. Nous avons passé les test : Est-ce que ces mots existent ? Oui oui non. Test que nous avons eu la chance de faire deux fois. Je dois avouer que j'ai hésité pour certains, hum. Y'en avait qui sonnaient bien, donc j'ai été tentée de mettre "oui" même si je ne l'avais jamais entendu auparavant. Ensuite, des questions à partir d'un texte. Texte dont je n'ai pas compris grand chose parce que j'en avais marre, parce que j'avais la dalle et que ma bonne volonté commençait à se faire moindre. Donc j'ai répondu n'importe quoi, j'ai confondu les personnages, et je vais être convoquée parce qu'ils vont me prendre pour une illettrée. Et enfin, un test où il y avait deux mots côte à côte, et où on devait dire s'ils se prononçaient de la même manière ( style "maison/mézon" : répondre "oui", ou "maladie/naladie" : répondre "non" ). Fut enfin le temps du rationnement, la nourriture ne fut pas si bonne que l'on m'avait dit. Perso, j'ai pas trop aimé.
Puis, rebelote dans la salle, puis nous avons pratiqué les premiers gestes de secours avec la Croix Rouge ( plutôt sympa ), rebelote ENCORE enfermés dans la salle à fixer l'horloge dont les aiguilles n'AVANCENT PAS. Je crois que ça a été une des journées les plus longues de ma vie ! En soi, c'était sympa même si ça tourne un peu au bourrage de cerveau "ENGAGEZ-VOUS DANS L'ARMEE".
D'ailleurs, mon avis n'a pas changé, l'armée, c'est pas mon truc. Je ne toucherais jamais à aucune arme, même si c'est pour gagner 500€/jour ( oui, ils ont même essayé de nous avoir avec l'argent ! ).
Le truc le plus sympa, c'était plutôt les gens avec qui j'étais. Vu que tout le monde était tout seul, on a facilement fait connaissance avec tout le monde et il y avait une bonne ambiance. OUI, vous avez bien lu, moi, créature associable : j'ai parlé à des gens ! Des vrais de vrais en plus ! ...même si je serais incapable de me rappeler d'un seul prénom, un effort à la fois. 
J'ai aussi bien aimé le contact avec les militaires, notamment à la cantine, puisque nous avons mangé avec eux. Même si leur métier n'est pas fait pour moi, ils font tout de même d'autres choses que de "tuer des gens", notamment aider les populations à se reconstruire après des catastrophes, et ce sont tout de même des gens que "j'admire". Et il est vrai qu’aujourd’hui, j'ai une meilleure vision de leur métier.
Je suis donc ressortie avec le Sésame : le diplôme qui me permettra de m'inscrire au bac et de passer le permis ( il faudrait déjà que je me bouge pour avoir mon code ! ). Ils ont bien précisé que si nous perdions le papier, nous devrions refaire la journée. Vous vous doutez bien que j'ai envisagé l'hypothèse de le louer un coffre-fort à la banque, mais j'ai préféré le confier à ma mère. 

12 commentaires

  1. Ça me rappelle quelques vieux souvenirs. Cette journée n'avait paru interminable aussi ! C'est LA journée bourrage de crâne :)
    Et dire qu'il faut passer par là aujourd'hui pour passer nos diplômes !

    RépondreSupprimer
  2. ah la journée d'appel ! je m'en souviens quelle horreur !
    on doit y passer mais au moins se n'est qu'une journée !

    RépondreSupprimer
  3. l'armée, ce n'est pas seulement se battre, ya aussi l'aspect "dans les bureaux". Enfin pour mon cas, le mec avait vachement insisté sur ça, quand même. Mais bon, quoiqu'il en soit, c'est vrai que ça reste pas super tentant non plus.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou. Tu m'as fais rire avec ton texte car je m'y suis totalement retrouvée ! En septembre j'ai aussi passé ma journée d'appel et ça s'est passé exactement comme toi. Le temps ne passait pas, c'était long, trop long. Mais à la fin quand tu reçois ton diplôme t'es HEUREUSE car tu sais que c'est enfin fini !
    Sinon j'espère que tu vas bien ?

    RépondreSupprimer
  5. Moi les gens qui étaient avec moi étaient soit plutôt snob, soit plutôt chiant, genre les vieilles racailles de merde qui parlent pour ne rien dire pendant que le mec de l'armée fait son petit discours en soulignant sans foi ni loi que la France était de la merde et qu'elle n'avait rien fait pour lui (j'ai jamais vu un mec aussi con que lui et je me suis retenue toute la journée de ne pas lui crier "ta gueule, putain, on s'en fou de ta vie, si t'es pas content BARRE TOI DE FRANCE au lieu de critiquer des institutions qui se cassent le cul à donner des aides sociales à ta mère").

    Petite parenthèse en passant.

    Haha.

    RépondreSupprimer
  6. c'est pas la JAPD plutôt ? Enfin bref moi ça fait un bail que j'y suis allé, c'est vrai que c'est long pour pas grand chose mais bon, ça fait rater les cours, lol

    RépondreSupprimer
  7. Perso ma JAPD est un merveilleux souvenir, j'ai rencontré 2 punks dans le métro en y allant, on a passé la journée ensemble a déconner avec les militaires en parlant de la drogue, de l'anarchie, de la liberté, etc.. Quasiment pas de la guerre etc, vraiment de la société et des liens sociaux, c'était génial ^^

    RépondreSupprimer
  8. Coucou, ça va aussi merci :)
    Je lis tous tes articles et effectivement j'ai vu qu'avec ta famille ça se passe moyennement bien. C'est triste, mais bon c'est vrai que certaines personnes n'aiment pas trop noël. J'espère que ça se passera tout de même bien.

    RépondreSupprimer
  9. Tant que vous vous aimez c'est l'essentiel alors :)

    RépondreSupprimer
  10. Ah justement moi qui en parlais en éducation civique. Déjà que ça ne me donnait pas réellement envie, là... Mais je n'ai pas compris, pourquoi tous ces tests ? Enfin bref, ça doit être quand même LONG une journée là-dedans. Et comment t'es convoqué au juste ?
    (Désolée de mes questions...)
    Signé Strawberryav.

    RépondreSupprimer
  11. Ahaha, la journée d'appel moi je l'attends toujours.
    Purée j'ai trop envie de te montrer porte gominée maintenant pour que tu te visualises la scène, c'était tellement drôle. Non mais l'option cinéma c'est la vie. Je veux dire, surtout pendant cette semaine là, mais même en général c'est le top.

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥