Une question de motivation.

Cécile m'a fait un petit link sur son blog. J'ai trouvé ça gentil. Y'a aussi d'autres personnes qui m'ont linké sur leur blog. Ca me surprend et je suis contente. Je me suis dit pour la énième fois que je devais moi aussi linké tous les blogs que j'aime. Je le fais pas parce que j'ai peur d'oublier des gens ou d'en vexer d'autres. J'ai trouvé ça ridicule comme excuse, et je me suis rendue compte que ça faisait parti de ma personnalité. J'aime pas vexer les gens qui sont gentils. J'en ai conclut que j'ai une personnalité de merde, et aussi que je suis une fausse méchante. J'ai décidé de réfléchir aux personnes que je linkerai, y'avait un stylo et un bout de papier sur mon lit, alors je les ai noté. Et j'ai rien fait de plus concret. 

Sur mon lit, il y a une pochette/chemise, un étui à lunettes, le bloc note rose où j'ai noté les noms de mes préférés, le stylo d'une école de commerce avec lequel j'ai noté les noms de mes préférés, des ciseaux, des emballages de Kinder Surprise, les petits oeufs jaunes des Kinder Surprise, les surprises des Kinder Surprise, une télécommande, mon portable, une deuxième couverture parce que j'ai froid la nuit, un livre, mon carnet de liaison qui ne me sert strictement à rien et un jean que j'ai mis hier, sans oublier mon gros cul qui repose là depuis pas mal de temps. C'est le bordel sur mon lit. C'est aussi le bordel dans ma chambre. C'est le bordel dans ma chambre peut-être parce que c'est aussi le bordel dans ma tête. J'ai envie de ranger ma chambre pour y voir plus clair, mais il est tard, j'ai la flemme et je suis en train de regarder un épisode d'une série. Y'a un mec un peu âgé qui est beau dans cette série, et je l'aime même si techniquement, il pourrait être mon père. Y'a pas mal d'acteurs qui pourraient être mes pères et que je trouve beaux. Je me demande si ça me gênerait de sortir avec des mecs plus âgés plus tard. Je me dis que non. Je sais pourquoi, mais j'ai la flemme d'expliquer. 

J'avais décidé que je ferais le ménage à fond tous les dimanches. On est vendredi, et je pensais pas que je pouvais foutre un bordel pareil en moins d'une semaine. J'arrive pas trop à suivre mon épisode et à écrire en même temps. J'ai pas envie d'arrêter un des deux, donc j'ai pas trop compris cet épisode. 

J'ai eu 15.5 en histoire, et je me sens plus. Je me dis que finalement c'est pas une matière où je suis vouée à l'échec et que je peux avoir des bonnes notes si je travaille. Il faut que je travaille plus. J'ai encore la flemme. J'ai beaucoup la flemme pour beaucoup de choses. Y'a un milliard d'exemples qui me viennent en tête. Un milliard, c'est beaucoup. Ce post m'a permis de conclure que j'étais une flemmarde. Voilà. C'est dit. J'assume. J'ai donc un milliard de choses à faire. Je vais commencer par aller prendre ma douche. A bientôt. 

7 commentaires

  1. Tu prends ça avec tellement de calme... Moi quand j'ai vu qu'elle m'avait fait un lien, j'ai vraiment pété un câble. Mais bon, je suis cinglée, aussi...

    RépondreSupprimer
  2. Haha n__n bon alors on est deux cinglées !

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes choupis toutes les deux x)

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi je suis flemmarde :) il faut assumer ce qu'on est ^

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est vrai que ce n'est pas bête, écrire des sortes de nouvelles.. Il faut que j'essaye !
    ( tinhyjournal.blogspot.com )

    > Pardon du retard, je n'étais pas là de toutes les vacances ni cette semaine de cours.
    Alors, tu as eu le temps d'essayer ? :) Donne-moi des nouvelles. :)

    RépondreSupprimer
  6. Moi non plus. Et pourtant, j'aime écrire.

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥