Who do you think you are ?



J'ai l'impression que cette semaine a duré une éternité, mais vraiment. Il est tôt, mais j'ai le sentiment d'avoir bien dormi, quoique *premier bâillement*. J'ai essayé de détourner le truc en évitant de commencer mon article par une excuse à deux balles parce que je ne poste pas assez. D'ailleurs, je trouve ça toujours étrange. Avant, j'étais toujours en train d'écrire des trucs sur mon skyblog, et maintenant, je sais plus. C'est peut-être parce que j'avais peur de perdre des lecteurs, donc j'écrivais tout le temps pour que les gens ne m'oublient pas. Ou alors, peut-être que j'en ressentais vraiment le besoin. Je me souviens que dès qu'il se passait un truc, je me disais qu'il fallait absolument que je le raconte sur mon blog et presque aussitôt, je me retrouvais à tapoter les touches. 

Je pense à vous en cours, des fois. En histoire et en philo pour être plus précise. Je me demande "ce que je vais bien pouvoir leur raconter", et puis finalement, je me dis que ça sert à rien de se forcer, que c'est le meilleur moyen pour écrire de la merde et des choses qui n'en valent pas la peine. Je pense que c'est aussi par manque de temps, le lycée, l'auto-école, les devoirs... les séries ( je me suis beaucoup calmée, depuis ).
Mais il faut regarder le truc d'un oeil plus positif, peut-être qu'en fin de compte, si je n'écris plus trop, c'est que j'arrive à mieux gérer les choses. J'ai peut-être réussis à trouver un équilibre dans ma tête et toutes les choses auxquelles je pense ne se fracassent désormais plus les unes contre les autres, c'est peut-être ça. C'est peut-être aussi parce que je n'ai absolument rien à raconter, tout simplement. Je suis loin de vivre une vie palpitante, loin de là, mais ça, vous le savez déjà. 

Je suis toujours dans ma phase où je suis en quête de ma personnalité que j'essaye d'extérioriser au maximum. J'essaye de m'ouvrir un peu plus aux autres, de paraître un peu moins coincée, et de ne pas rester dans mon coin. Je ne sais pas si ça marche réellement, mais j'essaye de franchir les choses étapes par étapes. Je crois que si je réfléchis bien, je me suis améliorée :

1) Avant, le fait d'aller au collège toute seule m'effrayait, et le fait d'être toute seule dans un espace "public" aussi. J'avais l'impression que tout le monde se disait "Oh regarde celle-là, elle est toute seule, elle a pas d'amis etc". Maintenant, je m'en fou, au contraire, j'aime bien aller au lycée toute seule et prendre le bus toute seule et j'ai pas honte de marcher seule dans les couloirs. 

2) J'avais du mal à m'assumer vestimentairement, j'étais complexée, je portais que très rarement des jupes/shorts etc et je mettais les fringues que tout le monde mettait. Aujourd'hui, j'essaye de "montrer mes jambes" au moins une fois par semaine. C'est pas encore ça, parce que j'ai souvent la flemme, mais j'en mets de temps en temps quand même. Sinon, je porte des vêtements qui ne sont pas du tout du style de mes amies, mais l'important, c'est qu'ils me plaisent. J'assume de plus en plus le fait d'être différente. 
J'ai même oser les talons depuis l'année dernière, d'ailleurs, il faut que je m'en achète d'autres ( je suis devenue accro ).

3) Je suis une grosse intello si vous voulez. Je me suis rendue compte qu'en fait, c'est loin d’être une insulte à mes yeux, bien au contraire. Je ne sais pas si une moyenne peut être une preuve d'intelligence, mais c'est ce qu'ils pensent sûrement, donc je prends ça comme un compliment. 

4) Je n'ai plus peur de dire que je déteste telle ou telle personne et je n'ai plus peur de détester les gens à voix haute. Il faut que les gens se rendent compte qu'ils ne sont pas le centre du monde, c'est devenue mon devoir de le leurs montrer. 

Je pense que j'ai bien travaillé, même si ça met du temps et que c'est loin d'être terminé. La timidité est toujours là, mais après tout, elle fait partie de moi. Je peux apprendre à la gérer mais je ne pourrais sûrement pas l'effacer. Et c'est sur cette note que je vous dis à très vite !

9 commentaires

  1. Ce bilan sur la personne que tu es devenue, que tu deviens, ça m'a beaucoup touchée. Je me suis retrouvée dans certains mots et je te comprend énormément.
    Au collège, j'étais loin d'être la fille que je suis aujourd'hui. J'étais un peu le vilain canard, toujours habillée en noir et qui n'aime personne.
    Tu trouves pas que c'est agréable de sentir qu'on change ? Qu'on évolue ? En tout cas, même si ce n'est pas à moi de faire ça. Bravo :) et courage pour la suite. Je ne pense pas qu'on arrête un jour de travailler sur soi-même.

    RépondreSupprimer
  2. Je te comprends bien là-dessus... Moi aussi souvent je ne sais pas trop quoi écrire. Mais je pense que effectivement, si tu n'écris pas, c'est que tu n'en ressens pas le besoin. C'est la même chose de mon côté. Quand je poste un article c'est parce que j'en ai ressenti l'envie, le besoin, que ça me soulage d'une manière ou d'une autre.
    Sinon je me reconnais bien aussi dans "grosse intello" tiens... Sauf que moi j'ai mis plus de temps que toi à ne plus le prendre de façon négative. Et d'ailleurs, je me reconnais aussi dans les autres points que tu énumères... Ca doit être ça grandir et mûrir !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. T'es trop mignonne je te voyais pas du tout comme ça en fait x)

    En fait je te voyais comme la fille de la photo.. Une fille intelligente, brillante, avec son propre style, assez lunatique, avec une grosse carapace pour cacher sa sensibilité mais qui envoyait chier la Terre entière à n'importe quel moment pour ensuite éclater de rire sans raisons.. Une fille qui s'assume en fait, une fille sûre d'elle et de ce qu'elle veut.. C'est ce que tu laisses paraître, du moins, à mes yeux =)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai hate de voir l'épisode 4 !!

    RépondreSupprimer
  5. http://uploaded.to/file/ix1yboox


    téléchargement très long, patience :)

    RépondreSupprimer
  6. Pareil pour moi pour le 1. Sauf manger à la cantine, c'est encore hardcore. Mais à la fac, il y en a plein qui le font alors je pense que c'est pas si terrible.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou ! :) Je trouve ça super si tu arrives à plus te sentir mieux, à ne plus apréhender le lycée etc, c'est vraiment génial ! :D Faut pas tenir compte du regard des autres, et tu arrives à le faire maintenant, ce qui est une grande avancée !
    Pour ce qui concerne la partie 'intello', franchement, j'ai eu le même problème, des gens qui me critiquaient parce que j'avais de bonnes notes, et je l'ai plutôt mal vécu pendant un moment, mais franchement, maintenant je n'en n'ai plus rien à faire. Je suis bien contente de réussir dans mes études, et je vois pas en quoi cela serait honteux !
    Bonne continuation, bisous :)

    RépondreSupprimer
  8. Tiny,

    Je ne sais pas si c'est toi sur cette photo mais en tout cas si ça l'est, tu as un style et je l'apprécie beaucoup.

    Pour ce qui est de ta rédaction, j'ai adoré te lire et je comprends l'idée de ton blog et de ce que tu souhaites nous en faire partager...

    En même temps, ici nous sommes chez toi, alors soit on aime et tant mieux (comme moi :)) alors on y reste et on attend vite le prochain billet soit ceux qui ne sont pas content et bien ils n'ont plus qu'à cliquer sur la croix rouge en haut à droite ou gauche pour MAC ;)

    Juste un mot : reste comme tu es !

    Belle soirée et au plaisir j'espère,
    M.

    RépondreSupprimer
  9. Je tombe sur ton blog par hasard, et je dois te dire que j'aime bien comment tu écris. En lisant quelques articles j'ai vraiment l'impression de m'être reconnue en toi ! Je me sens un peu "différente" de la plupart des autres, surtout en ES où les gens ne pensent qu'au fric ! Et j'assume maintenant aussi.. :)
    Bonne continuation ;)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥