I picture you in the sun, wondering what went wrong.

Music : In the sun by Joseph Arthur

C'est fou à quel point j'ai délaissé ce blog, j'en suis désolée. Je ne sais pas trop quelles excuses invoquer, je n'en ai pas vraiment à vrai dire. Je pense que mon moral y joue un peu. En réalité, j'ai écrit beaucoup d'articles que je n'ai pas publiés pour la simple et bonne raison que je raconte toujours les mêmes choses. Je pense que vous devez être lassés vous aussi. 

J'ai donc beaucoup écrit sur ce moral qui dégringole beaucoup trop souvent et sur cet épuisement que je n'arrive plus à gérer. J'ai aussi écrit sur mon envie de tout envoyer valser, de m'enfermer dans ma chambre pendant le restant de mes jours, de mes craintes envers ce futur que je n'arrive pas à maîtriser et qui me file entre les doigts. Le temps passe à une vitesse folle et j'ai du mal à le suivre, je crois que je suis restée sur le bas côté de la route. Je suis aussi très stressée en ce moment, j'ai toujours la tête ailleurs, occupée à penser aux choses que je dois gérer et réussir. Et puis l'épreuve du bac qui commence à se concrétiser sérieusement, les fiches que je n'ai pas faites et les quelques milliers de choses que je dois encore apprendre, les devoirs que les profs continuent de nous donner, mon oral de LV2 qui est dans tout juste un mois et j'en passe. Psychologiquement, je commence à baisser un peu les bras et ça me fait même un peu peur de le reconnaître, mais je crois que c'est bien la vérité.

Je ne le pensais pas avant d'y être, mais ce fut une année très stressante pour moi puisque j'ai dû, entre autre, m'occuper de tout ce qui concernait mon avenir. L'avenir a toujours été quelque chose de très flou pour moi, de très lointain. Je n'aime pas y penser car il m'échappe et il me fait peur. Je me dis qu'à trop vouloir tout gérer trop parfaitement, je vais finir déçue car mes plans seront certainement bousculés. J'ai peur d'avoir surestimé mes capacités, certes, j'ai de bonnes notes mais je trouve qu'elles ne reflètent pas nécessairement quelque chose, juste que je suis capable de retenir un cours. Elles ne garantissent pas des éventuelles capacités de réflexion ou de logique. J'ai peur de tomber de haut l'année prochaine.

Je suis tiraillée entre ma terrible envie que cette année s'achève, et d'un autre côté, je ne suis pas si pressée que cela parce que j'ai peur de ce qui m'attend. J'aurais presque envie de retourner à mes années de primaire où je n'avais même pas besoin de réviser pour la moindre évaluation, où j'avais une demie-heure de récréation matin et après-midi, où ma maman m'attendait à la sortie de l'école et où je n'avais pas à me préoccuper de ce qui allait se passer le lendemain. Je regrette de ne pas avoir autant profité de cette période d'insouciance. 

Je vais essayer de recharger mes batteries à fond pendant ce weekend, je vais aussi voir si il y a moyen que je reprenne des vitamines histoire de me rebooster un peu, sinon je ne vais pas tenir le coup. 

5 commentaires

  1. Ou tu as juste des choses plus importantes à faire :) tu stress pas trop pour ton bac ?

    RépondreSupprimer
  2. Tant mieux :) Moi j'ai le BTS dans une semaine :) j'espère que ça va aller ^^

    RépondreSupprimer
  3. "Je me dis qu'à trop vouloir tout gérer trop parfaitement, je vais finir déçue car mes plans seront certainement bousculés."

    RESPIRE. Ne t'attends pas à trop de grandes choses ni à des déceptions, ne t'attends à rien et tu n'en seras que plus satisfaite. C'est difficile de mettre son côté carré et planificateur de côté mais je te jure que ça peut faire du bien. Courage!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis bien contente d'être tombé sur ton blog. J'aime lire tes ressenties. Et ce n'est pas purement égoïste parce que finalement on est tous un peu dans le même cas. C'est surtout parce que c'est sincère ce que tu écris et que je connais pas énormément de monde dans mon entourage qui expriment ces ressenties sur ce Bac qui arrive.
    Je vais pas te faire de la psychologie. Surtout que je ne connais pas tes motivations futures. Mais je sais que ça aide parce que y a quelques mois j'avais aucune idée de ce dans quoi j'allais m'embarquer pour l'année qui viendra suite au bac. Du coup, t'es dans cette espèce de transition qui n'en finit pas. Puis surtout le fait qu'on soit constamment rappelé à l'ordre: remplissez vos voeux, travaillez régulièrement,faites vos fiches chaque soir. Il faut aller au-delà de ça. Ça reste des conseilles de manière général mais faut le faire comme on sent. J'en connais qui se sentent d'aplomb une ou deux heures avant un contrôle et qui se mettent à peine à bosser. Ils se démerdent bien au final. Le mieux, c'est de trouver la bonne habitude. Et puis surtout, ne regrette pas ton primaire. J'estime qu'on existe pas encore complètement, qu'on est à peine en construction, qu'on est encore dans une période indéfinie de notre existence et que cette avenir qui t'effraies, ce qui est normal, sera ta vraie vie. Je veux dire, ça sera toute une autre histoire. De nouveaux visages, lieux, de nouvelles connaissances, des savoirs plus concrets que ton delta ou tes limites. Peut importe ce que tu choisies comme études, ça t'intéressera toujours un minimum parce que ça n'aura jamais rien à voir avec tes cours du lycée. Et ça, c'est ce qui me motive personnellement à manger mes cours et apprendre mes définitions d'ses comme on apprendrait la Torah (on va pas se mentir, c'est ça le concept pas très ingénieux du Bac. Nous faire recracher 6 mois en 5 jours). Je sais que dans le fond, on attend tous que ça, d'en finir et que plus on s'approchera du bac, plus ça surpassera le sentiment de nostalgie vis à vis de notre jeunesse. Tu penseras plus qu'à réussir. C'est toujours dans les derniers instants que la volonté vient, que la force qu'on a pas trouvé toute une année, noyé dans l'indécision, arrive enfin et qu'on y met toute sa hargne pour pouvoir se dire: c'est finit pour de bon.
    Je te souhaite de la réussite. Même si ce système de notes, de compétition, de "Passeport-Bac" a toujours été quelque chose d'assez incongru pour ma part. Ton insouciance tu la retrouvera et je te souhaite pas de la réussite seulement dans tes études mais dans tes passions ou celles que tu auras plus tard si ce n'est pas déjà le cas. C'est ce qui fera que tu prendras les choses autrement. Le fait d'être fatigué après tant d'années à arpenter les mêmes escaliers et couloirs se comprend. ce qui est bien dans l'avenir, c'est dans sa définition même: il est imprévisible. Organiste toi pour ton Bac comme tu commences déjà à le faire et moins pour le choix de tes études. Pas mal de personnes changent de direction au dernier moment et c'est ça qui est bien dans l'après-bac. C'est de finalement se découvrir de nouvelles envies et de pouvoir les réaliser en toute liberté sans avoir pour autant planifier le truc. Dis toi que tous ce que tu donnera et feras ce dernier mois ne sera pas vain. C'est la garantie de ta "future liberté", ou en partie, en tout cas d'une émancipation plus importante qui t'apportera que du bonheur je l'espère.

    BON FAUT PTRE QUE JE ME RESTREIGNE NIVEAU LIGNES.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai recommencé OTH du début ! :) J'aime vraiment cette série ♥

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥