Avenir légèrement flou.

Comme vous avez pu le remarquer, j'ai pris de bonnes résolutions en cette fin d'été/presque début d'année scolaire : je poste plus. Si vous ne l'avez pas remarqué : c'est très mal. Statistiquement parlant, cette promesse morale se traduit par le postage de 8 articles ce mois-ci ( bientôt 9, si je parviens à faire de celui-ci quelque chose de décent ), soit deux fois plus que le mois dernier, soit autant qu'en mars 2012. Alors voilà, on sourit et on est content.

Etant fidèle à moi-même et un samedi restant un samedi, j'ai passé ma journée à regarder les reportages qui passent sur M6 tous les samedis après-midi. Cette semaine, nous avons eu l'honneur de regarder un reportage sur un collège de ZEP : des professeurs prêts à tout pour donner un avenir à des élèves qui n'en ont strictement rien à foutre de l'école. Je n'étais pas dans un établissement de ZEP, mais ça m'a pas mal rappelé mon collège : tous ces enfants qui ne pensent qu'à faire rire la galerie mais qui ne pensent pas qu'ils sont en train de détruire leur avenir. C'était triste à voir. Mais bref, je me suis mise à réfléchir parce que oui, ça m'arrive, et je suis arrivée je ne sais comment, à me dire que je ne savais pas ce que j'allais faire de ma vie. Ce ne fut pas une illumination parce que cela fait quand même depuis pas mal de temps que j'ai fait ce constat, mais entre temps, j'ai eu plusieurs idées de métiers que je voulais vous faire partager :

( pas d'ordre particulier )

Maîtresse :  pendant toute ma maternelle. Parce que je pensais certainement que les maîtresses étaient les femmes les plus jolies du monde et en plus, elles avaient le droit d'écrire sur le tableau toute la journée ( ce qui était vraiment très  cool ).
- Infirmière : sûrement parce que dans ma famille, on est très branché milieu hospitalier. Malheureusement, je ne suivrais pas la lignée puisque le sang c'est dégueulasse.
- Pédiatre : Parce que les bébés, c'est mignon. 
- Architecte/Architecte d'intérieur : Je voulais dessiner de belles et grandes maisons. D'ailleurs, dans mon collège, les classes avaient des projets à réaliser durant toute l'année et j'ai été dans une classe "architecture" où on avait dessiné des plans durant toute l'année et construit ensuite une maison en papier.
- Décoratrice d'intérieur : Un projet un peu plus sérieux puisque j'ai bien failli entrer dans une école d'art. Oui parfaitement. J'ai renoncé à ce rêve parce que je suis nulle en dessin ( et en art )
- Décoratrice de scènes dans le cinéma : ou l'association de deux de mes passions, mais je me suis dis que je n'aurais jamais pu "percer" dans le milieu.
- Décoratrice dans les magasins : un métier dont on m'avait parlé au Salon de l'Etudiant. 
- Designer de produit : Salon de l'Etudiant également. Oui, je voulais faire les petits dessins qu'on trouve sur les boîtes de petits pois, mais encore une fois : je ne sais pas dessiner.
- Bibliothécaire : ......... mais il aurait peut-être fallut que je lise plus de livres.
- Psychologue : Projet sérieux également Malheureusement, j'ai dû y renoncer car je suis moi-même psychologiquement instable et je suis très très émotive donc mes problèmes + les problèmes des autres = je n'aurais pas tenu le coup. 
- Assistante sociale : Toujours cette période où je voulais vraiment aider les gens. J'y ai renoncé parce que c'est un métier qui est lourd à porter psychologiquement ( même problèmes que le métier ci-dessus ). De plus, les métiers du social ne sont pas très bien payé, surtout au vu de la tonne de travail qu'il y a à faire.
- Conseillère Principale d'Education ( CPE ) : Parce que je suis consternée par tous ces enfants qui ne prennent pas leur avenir au sérieux et qui gâchent leur potentiel, mais je n'ai pas envie de me faire frapper par des parents d'élèves/des élèves.
- Rockstar : .........
- Ingénieure du son : Un des métiers de mes rêves, mais trop dur d'entrer dans le milieu. 
- Photographe : Petite phase sombre et lointaine. 
- Assistante maternelle : mes années primaires où je trouvais les enfants mignons, mais je me suis dit que si j'avais des enfants, je passerai mes journées à entendre des enfants pleurnicher : trop dur émotionnellement parlant. 
- Professeur de Français ( la langue, pas prof de littérature ) : ça me plaisait bien mais je n'ai pas envie d'enseigner.
Éleveuse canin :  .........  j'étais petite, j'aimais les chiens, ma mère n'en voulait pas, je découpais des images de chiens que je collais dans un cahier et j'apprenais les différentes races par coeur : phase sombre et lointaine de ma vie ( bis ).  
- Écrivain : et je me suis rendue compte que je ne savais pas écrire. 
- Scénariste : et je me suis rendue compte qu'en plus de ne pas savoir écrire, j'avais une imagination très limitée.
- Journaliste dans la presse : voir ci-dessus + trop compliqué pour rentrer dans le milieu. 
- Styliste : .........
Edit ( parce que oui, j'en avais oublié )
- Détective privée : Parce que j'adorais Veronica Mars et que j'adore résoudre des énigmes.
- Police scientifique : J'aurais vraiment adoré faire ça, mais voilà voir des gens morts, ce n'est clairement pas possible pour moi.



En conclusion, je suis passée par tout et n'importe quoi. Même les tests d'orientation sont indécis à mon propos et ne parlons pas des conseillères d'orientation. 


Oui, vous avez le droit de rire ( un petit peu, faut pas déconner non plus ).

10 commentaires

  1. Je crois qu'on a tous quelque chose qui nous angoisse pour notre futur métier. On a peur de ne pas y arriver, on a pas d'idée, ou encore on a pas les moyens, enfin voilà. Je te souhaite de trouver ta voie et de bosser dur pour ça.
    Autre chose, j'adore le nouveau design de ton blog. Je ne sais pas de quand il date, mais comme j'ai déserté la blogosphère hein.

    RépondreSupprimer
  2. Oh bah tu sais, ce n'est pas grave. Je laisse pas souvent ma trace non plus. C'est à cause de blogueuses comme nous qu'il y a tant de lectrices fantômes haha.

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne sais pas ce que tu veux faire plus tard mais tu as pas mal de piste, ce qui est deja pas mal.
    Je suis très émotive et je suis en licence de psychologie, ce n'est pas incompatible.

    RépondreSupprimer
  4. Haaaan toi aussi tu collectionnais les photos de chien quand tu étais petite ! <3
    Sinon globalement j'ai moi aussi souvent changé de voie.. Enfin j'ai d'abord voulu être Dieu, puis chanteuse, puis présidente, puis éleveuse canin, puis journaliste, puis aventurière, puis architecte (là on m'a prise au sérieux mon père avait même commencé à mettre de côté pour me payer l'école), puis enseignante-chercheuse, puis comédienne (je n'ai jamais pris de cours de théâtre mais c'est pas grave), puis musicienne, et finalement je me retrouve en philo, avec un bac S, à vouloir faire de la politique..

    RépondreSupprimer
  5. Conseillères de quoi ? :B Notre métier est un choix qui nous appartient, donc les tests et autres outils soi-disant aidants ne le sont pas tant que ça au final. C'est même réducteur je trouve parfois. En tout cas, on passe tous par là, c'est jamais facile de construire un projet professionnel, mais ce qui est bien, c'est que tu sais déjà ce que tu ne veux pas apparemment. C'est un début ! Courage, y'a pas de raison pour que tout ça ne s'éclaircisse pas. :)

    RépondreSupprimer
  6. L'orientation c'est une grande histoire ^^

    RépondreSupprimer
  7. J'ai l'impression de vraiment me reconnaître, on a eu pas mal d'idées communes ! Veronica Mars aha, c'était une période plutôt cool j'ai trouvé ! Je suis tombé sur ton blog, grâce à ton twitter, heinhein, j'déconne pas. Bref, du coup tu te lances dans quoi ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui tu verras, t'as juste à être motivée un peu quoi ! :)
    Tu n'y vas plus ? Parce que j'allais te "suivre", donc ça sert à rien si t'y vas plus en fait. x)

    RépondreSupprimer
  9. Oui c'est déjà pas simple d'en gérer un seul alors je comprends. Ca fuse trop vites les tweets. Sur ton personnel, tu publies des petites anecdotes trop drôles comme sur ton blog ? Parce que perso, j'aime assez :)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai le droit de l'avoir quand même ? Histoire de voir comment tu t'en sors en éco tu vois ! :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥