Le diktat de la boîte

Sérieusement, c'est quoi le délire d'aller en boîte ? Les photos de Soon Night et compagnie fleurissent sur mon mur Facebook sous mes yeux qui n'y comprennent rien. Je ne comprends pas. J'étais vraiment très retissante aux boîtes, mais comme c'est un peu la case où on est obligés de passer quand on a dix-huit ans, je me suis laissée tentée. Ou plutôt traînée. Je n'ai malheureusement pas été agréablement surprise parce que c'était exactement comme je l'avais imaginé. 

Déjà, j'ai pas de fringues adéquats pour aller en boîte. J'ai pas de jupes moulantes ou ras-la-moule, pas de décolletés ni de hauts scintillants de mille feux ( oui, ma garde-robe actuelle pourrait très bien convenir à une bonne soeur ) donc ça pause problème et ça me prend la tête.
Ensuite, je n'aime pas la musique que l'on passe en boîte. Les "boum boum boum", ça va cinq minutes, après je commence à me faire chier. En plus je sais pas danser donc je me trémousse un peu bizarrement de mon pied droit à mon pied gauche ( tu vois de quelle danse je parle ? Toi aussi tu la pratiques cette danse-là ? ). L'espace vital étant également relativement restreint, je ne peux pas non plus laisser parler mes talents de Billy Eliott refoulée donc encore une fois, au bout de cinq minutes, je me fais chier.

Par contre, je dis pas non à Patrick Swayze. 

Problème suivant : l'espace vital. J'ai déjà évoqué ce problème ci-dessus et je crois que c'est vraiment un des soucis majeurs pour moi. Disons que je supporte assez mal le fait d'être bousculée toutes les trois secondes, d'être "frôlée" de très près par des gens qui essayent de passer à côté de moi et qui en profitent pour poser leur main sur ta taille genre on va rien sentir. C'est en effet particulièrement agréable quand la personne qui passe à côté de toi est toute moite ou que tu te rends compte après son passage que ton bras est mouillé et que tu ne sais pas si tu dois prier pour qu'on t'ait renversé un truc dessus ( "oh non c'est dégueu, ça va puer et ça va coller !" ) ou pour que ça soit alors de la transpiration ( "Mon dieu, je vais gerber ! Je veux rentrer à la maison et prendre une douche !" ). 

Ensuite, il y a évidemment les relous. Qu'on ne vienne pas me dire que les boîtes sont un bon moyen de faire des rencontres parce que je risque de vous arracher les yeux : un mec ne va pas en boîte pour faire des rencontres, un mec va en boîte pour tirer son coup. Alors non, non merci, ça ira. Le chaud lapin de la boîte fait d'abord son petit repérage et si vous avez ne serait-ce qu'une once de poitrine : vous pouvez être sûr que chaud-lapin viendra vous proposer ses services pour la nuit. Si vous faites partie d'une planète que je ne côtoie pas, chaud-lapin peut se trouver être votre prince de charmant et c'est ainsi que survient le problème suivant : l'homme et la femme qui se pelotent goulûment au milieu du dance floor. C'est assez gênant on va dire et pas très ragoutant de voir un chaud-lapin fourrer sa langue au fond de la gorge d'une fille qui n'a rien compris à la vie. 

Le dernier problème qui me vient en tête, c'est les merveilleuses odeurs de l'alcool, la cigarette, substances étranges, transpiration qui se mélangent pour donner une odeur remarquable qui se fait un plaisir d'imprégner tes cheveux et tes fringues. Je HAIS cette odeur. T'as juste envie de courir chez toi et de te laver le corps à la Javel de peur qu'elle reste imprégnée à vie. C'est également tout de suite moins crédible quand tu soutiens à ta mère que oui, tu as passé tranquillement la soirée chez ta copine à faire des gâteaux ou que non, tu n'as rien fumé de la soirée. 

Tout ceci pour dire que si tu aimes : mouler ton corps, la musique qui fait "boum boum", puer et que ta peau entre en contact avec d'autres peaux de personnes inconnues -> La boîte est faite pour toi. 

Sinon, tu fais partie de gens comme moi ( qui sont évidemment les gens les plus formidables du monde ), et on se croisera peut-être ce weekend au goûter de la maison de retraite à côté de chez moi. 

17 commentaires

  1. Je me sens tellement soulagée, enfin quelqu'un qui me comprend ! Merci. <3

    RépondreSupprimer
  2. Mais je suis exactement comme toi ! *

    RépondreSupprimer
  3. Tu es passé à quelle heure à la maison de retraite ? On a du se louper, je ne t'ai pas vu !!
    Nan, sérieux je pensais être la seule ado qui ne soit pas emballée par la boite, sa fait plaisiiir de lire sa!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, on se retrouve tous ce weekend ;)

      Supprimer
    2. Nous partagerons un p'tit kawa avec des muffins, et puis nous tricoterons en refaisant le monde. :)

      Supprimer
  4. Je suis totalement d'accord avec toi ! Enfin moi le problème ce n'est pas tant l'alcool, la clope et la transpi c'est plutôt les mecs qui veulent à tout prix te ramener chez eux. Donc pour pouvoir quand même me défouler à boire et danser n'importe comment en prétextant le black out le lendemain, je ne vais qu'en soirée étudiante avec les asso de ma fac. Je suis sûre d'être toujours sous l'oeil de quelqu'un que je connais, de vue ou à qui j'ai déjà adressé la parole, donc je ne risque pas de me faire violer par un sombre inconnu et je ne mélange pas ma crasse avec des gens étranges mais avec des gens de ma fac avec qui je partage déjà mes connaissances donc ça passe mieux.. Et pour ce qui est de la danse, je n'ai aucun rythme mais bon après deux cocktails je me trémousse telle Shakira et le but est principalement d'extérioriser toutes mes pulsions meurtrières accumulées pendant le mois passé x)

    RépondreSupprimer
  5. Hahaha j’adore cet article. Je vais avoir l’air d’un vieux con mais je pense que la culture club se perd. Je veux dire le vrai plaisir d’être et de danser ensemble se perd en soirée. Beaucoup d’alcool, de clope, voire pire. Beaucoup de lourds qui draguent (heureusement ça ne me concerne pas… non, vraiment)… Mais traînant moi-même dans le milieu de la danse depuis un certain nombre d’années, je peux te dire qu’il y a encore moyen de trouver de bonnes petites soirées où on se fiche de la façon dont tu t’habilles, où tout le monde rentre pourvu qu’on ait pas la tête du type qui vient pour tout casser, où les cercles se forment et où chacun montre ce qu’il sait faire, ce qu’il aime faire. Un monde où la House est comme elle était quand elle est née, c'est-à-dire avec beaucoup moins de boum boum, mais avec des percussions africaines et des rythmes latins… bref, tout ça pour dire qu’on en trouve encore des bonnes soirées, mais de moins en moins, et c’est certainement pas dans les grosses boîtes connues à 25€ l’entrée qu’on s’amuse le plus.

    RépondreSupprimer
  6. Il y a encore des boîtes où peut s'amuser, mais des petites boîtes quoi. Sinon les petits comités c'est très bien aussi:)

    Apparemment diktat vient de l'Allemand, et a été francisé en "dictat" pour la nouvelle orthographe, donc les deux sont bons. ça m'apprendra à faire le malin:p désolé.

    RépondreSupprimer
  7. Je m'incline, Tinhy, je m'incline.
    On en parle par mail?

    RépondreSupprimer
  8. Et ça là que je me sens mal parce que je suis la seule à bien aimer haha! Perso j'adore danser, j'adore me faire draguer donc c'est un peu l'endroit "parfait". Pour la musique ça dépend des boîtes, genre celle ou je vais le plus souvent a un étage boum boum et un étage avec de la musique de radio plutôt. Et par rapport aux mecs, j'en ai rencontré deux en boîte qui était parfaitement respectueux et avec qui je n'ai rien échangé d'autre que mon numéro... Mais j'avoue que les reste des mecs voulaient juste tirer un coup. En même je suis sûre que plein de filles y vont aussi pour ça.

    RépondreSupprimer
  9. moi je n'aime aussi absolument pas aller en boîte, je suis absolument d'accord avec des pensées et je suis heureuse que tu as trouvé ton chemin. Ne pas y aller, ca veux dire être seule à la maison, mais c'ette superficialité je le hais..Mais c'est dûr de trouver des mec sans aller en boîte ca c'est un problème très dûr à supporter, ta petite fan suisse allemande (Nicole :))(parfois je pense nous sommes des jumelles, mais toi la version française et moi la version (suisse-)allemand :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Nicole !
      Moi, cela peut paraître bête, mais je me suis promis de ne jamais sortir avec un mec que j'aurais rencontré en boîte ( mais bon, il suffit que je dise cela pour que je rencontre l'homme de mes rêves en boîte, ahah ! ). Après, j'aime bien sortir, ou aller en soirée, mais c'est juste que j'aime pas les boîtes ;)

      Supprimer
    2. mais aussi j'aime bien sortir le soir, mais pas en boîte :) merci pour ta réponse.

      Supprimer
  10. J'ai adoré ton article! j'en avais écrit un de ce genre concernant les boites de nuit quand j'étais sur Skyrock avant. Je suis d'accord avec tout c'que tu dis! et le pire c'est qu'on est pas nombreux dans ce cas là. De plus c'est difficile quand on a des amis qui ne te comprennent pas et ne comprendront jamais pourquoi tu ne veux jamais sortir en boite avec eux.

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥