Two thousand and twelve



Vous vous souvenez peut-être de l'article que j'avais posté l'an dernier ( rafraîchir votre mémoire ici -j'aimerais bien qu'une personne me linke tout ce que j'ai oublié comme je viens de le faire, ça me serait très utile dans la vie de tous les jours...- ) ( "Merde, c'est qui celle-là ?!" "Link : Untel, tel âge, rencontré à Petaouchnok..." Bref ).
 Comme j'adoooore perpétuer mes petites traditions, voici les mots-clés qui résumeront cette année : 


Baccalauréat - Dix-huit ans - APB - Permis de conduire - Paris - Meilleure prof de tous les temps - Université - Rencontres - Amitié - Beaux garçons - Très beaux garçons - Très beau prof - Perte de confiance - Doutes -  Remises en question - Espoir - Responsabilité - Acceptation - Ukulélé - Ecriture - Musique - Distance [ ... ]


Globalement, l'année 2012 est passée à une vitesse folle, mais en essayant de me souvenir de ce qu'il s'est passé en début d'année, je me rends compte que j'ai du mal. Je ne sais plus trop. Cette année a été mon année transition, celle des grands changements. L'année où on quitte son petit lycée pour Paris, pour les transports et pour une vie avec des horizons un peu plus grand.
J'ai eu dix-huit ans et j'ai été déçue. J'ai pris conscience de certaines choses et j'ai relevé un bout de ce voile que je laisse trop souvent flouter mon regard.
J'ai fait un pas de plus loin de l'enfance, je peux désormais me retourner et la contempler en souriant, en me souvenant et avec une pointe de nostalgie.
J'ai eu mon permis de conduire et ce fut un grand pas vers le monde des adultes et des responsabilités. Un pas de plus, loin de la dépendance envers les adultes.

J'ai le sentiment d'avoir grandit et d'avoir changée.

Mon année 2012 s'est quelque peu dégradée depuis septembre, je pense que vous l'aurez compris. Je me suis beaucoup remise en question durant ces vacances et j'en viens à me dire que cela ne servirait à rien d'abandonner en cours de route puisque je n'avais pas pris la peine d'établir un plan B. Arrêter pour faire quoi alors ? Etant donné mon degrés élevé de fainéantise, il est évidemment hors de question que j'abandonne pour ne rien faire derrière. Ma peur du regret me pousse elle aussi à continuer, je veux voir de quoi je suis capable et je me donne donc cette année pour réfléchir et pour aller au bout de moi-même. L'avenir nous dira le reste...
Et ce soir, je m'en vais accueillir la nouvelle année comme il se doit...

J'ajoute une nouvelle tradition : 
"Ce à quoi mon blog ressemblait en ce dernier jour de 2012"



Je vous souhaite plein de bonheur pour cette nouvelle année et vous remercie de tout coeur d'avoir été là pour moi. Merci d'avoir pris soin de moi, de m'avoir réconfortée et de m'avoir redonné un peu de la confiance dont je manquais. Merci pour vos mots qui m'ont mis plusieurs fois la larme à l'oeil et plus généralement, merci de m'avoir tant apporter.
J'espère que 2013 saura vous rendre toute cette gentillesse.

3 commentaires

  1. Bonne année à toi! :)
    Je te souhaite que 2013 soit encore plus belle que 2012 & que tout tes souhaits se réalisent!
    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Joyeuse année à toi également, qu'elle t'apporte tout ce qui t'a manqué durant 2012! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Léa, je te souhaite évidemment la même chose.
      Bonne année <3.

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥