We used to be so free.

J'ai de mauvaises notes. J'ai essayé de me persuader depuis déjà quelques temps que je m'en foutais, mais c'est faux. En fait je ne sais pas. J'arrive parfois à me détacher de cette pression, mais seulement pour un temps. La vérité c'est que j'ai eu du mal à retenir mes larmes après ce dernier contrôle où je serais certainement plus proche du 0 que du 20. J'ai eu du mal à retenir mes larmes durant le trajet du retour. 


Je commence à angoisser avant chaque contrôle. Je suis de mauvaise humeur, j'ai mal au ventre, je dors mal et arrivée devant ma copie, je me dis que je n'en suis pas capable alors je panique et je rate tout. Voilà.

Mais j'ai décidé de reprendre les choses en mains, je vais travailler davantage, la nuit s'il le faut. Je bois du thé pour me tenir éveillée et je crois que ça fonctionne un petit peu. 

Il y a cette fatigue qui marque mon visage et de l'autre côté, il y a ces heures qui défilent lorsque j'essaye de m'endormir. Mon corps veut me tuer.

J'ai l'impression de m'être mise entre parenthèses. J'ai délaissé toutes les choses que j'aimais : ce blog, la musique, mes films et mes séries. J'ai publié six articles depuis la rentrée d'octobre, ma guitare prend la poussière, je n'ai pas mis de nouvelles chansons dans mon iPod depuis une décennie, idem pour les films, idem pour mes séries. Je me rends compte aussi que je suis en train de perdre mes anciennes amies. Pas le temps de se voir, ce sms que l'on promet d'envoyer et que l'on n'envoie finalement pas...
Les journées se ressemblent.

Je n'ose pas parler de tout ça à mon entourage. Je n'ose pas leur dire que je n'arrive plus à rien et que je suis en train de perdre le contrôle. Pourtant, ça bouillonne à l'intérieur et je sais que je ne vais pas réussir à tenir très longtemps. J'ai juste envie que quelqu'un remarque que ça ne va pas mais comme chaque fois, personne ne voit rien et personne ne s'en soucie. 

J'ai mes partiels après les vacances de Noël, je vais avoir le temps de respirer un peu même si je ne pourrais pas profiter de mes vacances comme je le voudrais. Je crois que ces partiels sont ma dernière chance de sauver mon semestre... J'angoisse déjà.

Je voulais aussi m'excuser de mettre tant de temps à répondre à vos commentaires, mais sachez que même si les réponses mettent du temps à venir, elles viendront. Je n'oublie pas ce blog et j'espère vraiment réussir à m'en occuper comme avant parce qu'il le mérite.

Merci pour tout et à bientôt. 

I should probably tell someone.


16 commentaires

  1. Il devient difficile d'avancer quand on commence à avoir l'impression qu'on assiste passivement au déroulement de sa propre vie. Comme si on était relégué au second plan de sa propre existence. Ne te laisse pas aller jusque là. Prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais, moi aussi j'ai souvent eu des mauvaises notes, et ça ne m'a pas empêchée de réussir tout mes exams ! Oublies pas que tu as une vie a coté..

    RépondreSupprimer
  3. Daugther: Youth / Run / Candles
    BOY: Drive acoustic / Skin acoustic
    Owlle: Disorder
    Florence and the machine : shake it out acoustic
    Jose Gonzales: Heartbeats

    Quelques chansons pour apaiser ton esprit je l'espère et puis un petit mot de soutien entre étudiante de première année qui passent leur vie à stresser et à se sentir incapable de surmonter des choses qu'elles peuvent surmonter. Y a un moment où tu va arrêter de marcher vite en rentrant, d'écrire vite, de lire vite, d'avaler vite, de vivre vite et tu va te dire : j'ai que 18 ans et après si j'ai une note qui ne correspond pas à mon profil de lycéenne ? Je vais pas en mourir. Je vais me prendre un gros coup dans la gueule et comme à chaque fois que je me prends un coup de pelle mais je vais me déterrer moi-même de sous terre et donner tout ce que j'ai. C'est comme ça qu'il faut penser. T'as le droit de douter, t'as le droit de baisser les bras. Mais pas plus de cinq secondes parce qu'après t'y prend goût et tu ne sera jamais quelles voies emprunter parce que tu n'en aura testé aucune. Y a toujours des matières qu'on exècrent, perso je les appelle les matières bouffe-caca, celles où il faut 'juste apprendre sans chercher à comprendre', après y'en a toujours une où tu t'investira plus. Finis ton année et quitte tout si au bout d'un an tu n'est toujours pas en accord avec toi-même. Mais au moins, va jusqu'au bout pour pouvoir te dire: voilà, j'ai testé, j'ai tout donné mais au final si j'ai eu tant de mal c'est peut-être parce que ce n'est pas ça qui me tente le plus. Laisse toi le temps. Le rythme, on le prend pas en un mois comme au lycée mais en un an ou plus. Tu es quelqu'un de sérieux, je le sais et qui travaille de surcroît, tu n'as pas à culpabiliser si de tant à autre tu décompresses devant un film. La culture avant toute chose ! Le travail de nuit ne risque pas d'être efficace et tu seras plus cadavérique qu'autre chose en prenant tes cours. Le 1er semestre, c'est toujours la pire étape à passer. J'ai du faire genre 5 dossiers depuis septembre, un contrôle foireux en orga pro (de la communication publique à toutes les sauces) que j'avais révisé toute la semaine pour me taper un 9. Et je compense en m'investissant le plus là où mes facilités se font sentir. On a tout sur le dos, mais notre avantage c'est d'avoir les partiels avant noël même si entre les projets tuteurés et les dossiers ça reste dur à gérer. On survie. Tu vas survivre aussi. Pour l'instant c'est le seul verbe que tu va conjuguer et après tu verras que tu pourras te passer du "sur" et de contenter du vivre.Il faut en parler à ton entourage, tu n'es pas aptes à te soutenir toi-même malgré toute ton indépendance et ta bonne volonté. Une épaule ça fait pas de mal. La nôtre est virtuelle mais elle est bien réelle.

    RépondreSupprimer
  4. Laisses ton stress de côté, c'est ça qui te fais perdre le fil.Les études supérieures ne remettent pas en question ta confiance en toi mais ta capacité à l'utiliser quand il s'agit de résister à la pression des examens.
    Je vais te donner un exemple concret: j'ai rencontré un directeur artistique qui a fait 4 ans de chimie et qui a tout lâché pour les beaux arts. Et alors ? Il lui a fallut beaucoup de temps pour réaliser qu'à 40 ans il s'y voyait plus et il a mit plus de 5 ans pour avoir le recul qu'il a aujourd'hui sur la vie. Il a apprit à ne pas se rabaisser, à ne pas se sentir comme une merde quand il recevait sa maquette avec écrit dessus SINISTRE ou IGNOBLE. Il a touché à tout dans sa vie. C'était une vraie buse en histoire de l'art mais finalement il est là où il est aujourd'hui et je pense qu'on a tous notre place quelque part. On a toute une vie pour la trouver tu ne crois pas ? J'admire les gens qui ont passé plusieurs licences sans les aboutir parce qu'au final ils accumulent à savoir immense et une ouverture d'esprit impressionnante. Ils ne perdent par leur temps à étudier, ils testent tout, c'est différent.

    RépondreSupprimer
  5. Niveau étude on en est au même point.. Le même blocage, l'horreur de l'échec, les insomnies à bosser pour.. rien ? (Enfin pour ma part vu que j'ai eu ce merveilleux 7 en esthétique). Et mes partiels sont dans 15 jours.. Courage miss !

    RépondreSupprimer
  6. Bon courage, je suis sur que tu va prendre le rythme et t'habituer peu à peu. Et peu être qu'au début, les profs essayent de casser le moral des étudiants pour voir ceux qui tiennent le coup. Accroche toi !!
    Et malgré tes articles qui se font + rare, tu peux compter sur des fidèles lecteurs (dont moi of course) !
    Passe de bonnes fêtes de fin d'année ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'essaye de me persuader que c'est une question d'adaptation, mais commence à faire long...
      En tout cas, ça me touche énormément... <3.
      Bonnes fêtes à toi aussi Léa :)

      Supprimer
  7. Tu parles de quoi au juste quand tu dis que c'est exactement ça?
    Comment je vais, c'est difficile à dire, ça dépend des jours voire des heures. Globalement plutôt pas mal. Mais ça fait déjà beaucoup de conditions non? Alors je préfère dire que je vais bien:)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, au fond. Parce que trouver les mots peut parfois rendre les choses encore plus réelles. j'ai juste envie que tu sentes que t'es pas vraiment toute seule. j'sais pas pourquoi, après tout on ne se connait pas.

    RépondreSupprimer
  9. Oui il a neigé samedi dernier 1 petit cm donc j'en ai vite profité lol je suis de lyon :)

    RépondreSupprimer
  10. Oui il a neigé 1 petit cm samedi dernier donc j'en ai vite profité lol ! Je suis de lyon :)

    RépondreSupprimer
  11. Coucou ^^
    Oui je suis de retour (enfin je crois), je galère pas mal avec mes cours en ce moment.. En fait j'ai même carrément rien foutu du semestre du coup les partiels je sens que ça va faire biiiien mal !
    Et toi, comment vas tu ? :)

    RépondreSupprimer
  12. Hello,
    Alors voila, en lisant ton article à l'instant, j'ai eu l'impression de retourner en arrière, quelques années plutôt. Incroyable Flashback. Ne desespere pas, dis toi qu'il y'a une solution pour chaque probléme et que tout ce qui est interessant et impressionnant dans la vie est difficile. Ne baisse pas les bras, je lis tes articles continuellement, je sais que tu es forte et que tu ne va pas abandonner. Maintenant oui c'est vrai que tu as craqué sous la pression, mais tu va t'en sortir, encore plus forte qu'avant, crois en toi et en tes capacités, et dis toi que même si c'est dure, le resultat reste incroyable et le bonheur que l'on ressent lorsqu'on reussit n'a pas d'egal.
    Alors prends sur toi et ressaisis toi, cette pression est passagère, rien ne dure. Tu va y arriver :)

    Une fidèle lectrice.

    RépondreSupprimer
  13. Ne t'en fait pas, j'ai l'impression d'être en parenthèses aussi !

    RépondreSupprimer
  14. Ça fait longtemps que je lis tes articles (depuis ton skyblog) et je trouve que tu as une vision des choses très particulière, tu image tes pensées et je t'admire vraiment. J'espère que ça va aller pour tes études, j'attend avec impatiente de nouveaux articles, bonne fête de fin d'année!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es vraiment adorable et je suis très touchée...
      Merci du fond du coeur et bonnes fêtes à toi aussi <3.

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥