Keep making me laugh.

Bon. Après moult réflexions sur mon premier semestre et ce que j'allais finalement faire de ma vie. J'ai décidé qu'avoir littéralement foiré mes partiels n'était pas une raison suffisante pour me réinscrire sur APB aka le site le plus déprimant/prise de tête/donneur de migraine au monde. Je vais donc prendre mon courage à deux mains, fouiller au fin fond de mon corps pour puiser le restant de motivation qui pourrait s'y cacher, et je vais attaquer ce nouveau semestre comme une fillette de six ans qui veut absolument avoir ses bons points. Voilà. 

En attendant, nous sommes dimanche et j'ai passé mon weekend à regarder des films parce que je le méritais bien après les deux semaines horribles que je viens de passer ( et qui m'ont par ailleurs refilé des boutons bizarres un peu partout sur le corps mais ça, c'est une autre histoire... ) ( ... j'ai quand même dû résister à l'envie la pulsion d'aller aux urgences, mais je ne pouvais pas parce que j'avais exams le lendemain matin ) ( la situation semble néanmoins s'être améliorée et les boutons quittent peu à peu mon enveloppe charnelle.. ). 

Mon truc du moment, c'est de regarder des thrillers où il y a des tueurs qui veulent tuer des pauvres gens innocents sans aucune raison. Alors j'ai le coeur en alerte durant tout le film ( ce qui est plutôt cool quand on a une vie morne dénuée de toute adrénaline ), et par conséquent, je cauchemarde les nuits. 

Cette nuit par exemple, j'ai été réveillée par ma mère vers 3 heures du matin parce que je l'entendais tousser  TRES FORT. Comme j'étais à moitié en train de dormir, j'ai eu très peur et j'ai commencé à entendre des bruits étranges dans le salon. Mon imagination débordante m'a alors poussée à croire que quelqu'un était entré dans la maison et que ma mère avait toussé très fort parce qu'on avait essayé de l'étrangler. Ma lucidité m'a alors rappelée que cette nuit-ci, je n'avais pas oublié de fermer la porte à clés comme c'est souvent le cas et que j'étais en train de rêver. J'ai ensuite douté à nouveau en entendant encore plus de bruits étranges. Je me suis alors dit que si des gens étaient réellement entrés, deux choix s'opposaient à moi :

1) Me lever et aller ce qu'il se passait.
Sauf qu'il était trois heures du mat'. Que j'étais pas tout à fait fraîche et que c'était pas du haut de mon un mètre soixante-cinq que j'allais faire peur à des voleurs.

Alors j'ai choisis le choix numéro 2 : faire comme si j'étais en train de dormir pour ne pas qu'ils me fassent du mal. Sauf que je me suis endormie pour de vrai et que finalement, si ma mère avait toussé ( très fort ) cette nuit, c'était juste parce qu'elle était malade. 

J'ai aussi rêvé que quelqu'un entré chez moi pour de vrai ( après avoir regardé ce film ), que j'avais sauté par la fenêtre, qu'il me courrait après dans la rue et que les gens ne réagissaient pas. 

Le point positif de ces rêves, c'est que j'ai donc déjà élaboré des plans pour toutes les situations problématiques de ce genre et donc que le jour où cela arrivera réellement ( ou pas ), je serai prête. Vous me verrez en couverture du Parisien parce que j'aurais pété la gueule de cambrioleur en série du haut de mon un mètre soixante-cinq.


Sur ce, je vous souhaite une agréable semaine. 
( et j'envoie aussi plein de courage à tous les terminales qui viennent de faire connaissance avec admission post-bac, et je vous invite à aller lire mon aventure de l'an passé avec ce dernier si vous vous sentez un peu démunis ).


3 commentaires

  1. Maman j'ai raté l'avion ! le top :)

    RépondreSupprimer
  2. Il m'est arrivé la même chose de me faire des films en plein milieu de la nuit c'était horrible..

    RépondreSupprimer
  3. Pfff admission post bac.. site de m****

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥