Just in case.

Je suis une fille pleine de bizarreries et bourrée de pseudos TOC farfelus. Par exemple, j'ai toujours peur d'avoir froid donc m'habiller le matin est une grosse épreuve pour moi, surtout depuis que le temps a décidé de ne plus suivre le rythme des saisons pour n'en faire qu'à sa tête. Le second soucis qui vient empirer cette particularité, c'est que je ne regarde jamais la météo. Mais vraiment jamais. Je ne me souviens même pas de la dernière fois où j'ai regardé la météo. Je suis incapable de vous dire si Evelyne Delhia présente toujours la météo sur TF1 ou si elle a pris sa retraite. Il y apparemment un "t" à la fin de Delhia, et j'ai eu une bonne intuition en mettant un "h", mais ce n'était pas au bon endroit. Avec un accent aussi. Dhéliat. Voilà.
Les rares fois où je la regarde, c'est parce que je suis tombée dessus par hasard ou qu'on m'y a forcée d'une manière ou d'une autre, et encore, je fais la sourde d'oreille et je regarde le temps qu'il fait en Corse. 
Je ne suis donc jamais au courant de la température qu'il fait dehors et je me rends compte qu'il pleut qu'une fois dehors.
Chaque matin alors, je sais que si je choisis de mettre des chaussures ouvertes, il y a beaucoup de chances qu'il se mette à pleuvoir comme par miracle, rien que pour me faire chier et me punir. Donc je ne mets pas beaucoup de chaussures ouvertes. Et j'ai chaud aux pieds toute la journée.
Ma technique, c'est de mettre plusieurs couches de vêtements et d'avoir un gros sac. Le gros sac est un peu primordial car, si je me suis trop couverte, je vais pouvoir retirer une épaisseur et si je ne le suis pas assez, la fille prévoyante/psycho que je suis aura certainement une écharpe ou un petit truc dans son gros sac.

Il reste tout de même un dilemme et non des moindres : si je mets une veste et que j'ai chaud, je vais devoir restée en t-shirt, et j'aurais certainement froid. Si je mets un haut à manches longues en dessous... et ben je n'ai pas de hauts à manches longues ( principe #1 ). Si je mets un petit gilet, je serai mouillée si il pleut et j'aurais froid. Si j'ai chaud avec mon gilet, j'aurais potentiellement froid lorsque je me retrouverai en t-shirt. Je pourrais très bien mettre un haut à manches longues mais wait, je n'ai pas de hauts à manches longues.
Je pourrais alors opter pour : mettre un t-shirt, un gilet et une veste, mais je vais avoir trop chaud et puis ma veste ne rentre pas dans mon sac et puis comme je ne ferme pas mon gilet ( principe #2 ) et que ma veste est courte, mon gilet va dépasser et ça sera moche. Je peux alors préférer prendre un foulard parce qu'on a rarement froid lorsque l'on a le cou couvert ( principe #3 ), mais je vais avoir l'air débile avec une écharpe à fin juin. Je la prends dans mon sac au cas où. Mon sac devient encombrant. 

Le problème devient particulièrement problématique ( un problème problématique, je n'ai sûrement pas inventé l'eau chaude ) lorsque je dois faire ma valise pour une semaine. Je ne sais pas quel temps il va faire. Je vais peut-être avoir froid. Je prévois donc pleins de jeans au cas où. Mais il va peut-être aussi faire chaud donc je prends des robes et des shorts. Il me faut des chaussures fermées si il pleut mais aussi des chaussures ouvertes si il ne pleut pas. Je dois donc prendre des chaussettes en conséquence, au cas où il pleuve tous les jours. Je prends aussi un pull. J'en prends un deuxième au cas où j'ai froid dans la nuit. J'en prends un troisième parce que je ne vais pas porter le même pull pendant sept jours si il fait froid toute la semaine. Je prends aussi une écharpe ( parce qu'on n'a jamais froid lorsque l'on a le cou couvert ) et puis une veste. Et puis des fringues en rabe histoire de pouvoir m'adapter à mon humeur. Il me faut aussi cette autre paire de chaussures pour aller avec cette robe. Je défais ma valise deux ou trois fois pour vérifier que je n'ai rien oublier. Je sais que je vais oublier quelque chose. Ma mère me dit que j'ai pris des vêtements pour un mois. Je boude, mais je pense qu'elle fera moins la maligne quand il pleuvra et qu'elle aura les pieds mouillés, moi je serai au sec. Je devrais prendre un manteau au cas où il neige... Non je rigole. 

...quoique, on ne sait jamais.

"Au cas où" est ainsi une expression qui pourrait résumer ma vie.

Je devrais me la faire tatouer en anglais sur l'intérieur du poignet, genre "Just in case". 


PS : Ceci était donc un aperçu des choses dérangeantes qu'i tournent constamment en boucle dans ma pauvre tête. Un tiret de plus dans ma colonne "raisons pour lesquelles je devrais consulter un psy". 

3 commentaires

  1. J'adore cet article et je suis exactement comme toi pour et c'est compliqué à gérer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui c'est tout une stratégie au quotidien.
      Bisous :).

      Supprimer
  2. Moi, mon TOC le plus étrange, c'est qu'il faut que je dorme avec la porte fermée. Sinon, j'ai peur que des monstres rentrent dans ma chambre... C'est vraiment pathétique x)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥