Les entrailles du blog.

Avant d'écrire mon Birthday Blog #2 comme le veut la coutume -parce que oui, 2 ans de Blogspot le 11 août-, j'ai eu envie de me replonger dans mes brouillons. Je tiens tout de même à dire que j'en ai plus de 150 mais que je ne vous dirais pas le nombre précis parce que j'ai honte.



J'y ai donc retrouvé pleins de cadavres, des textes commencés et non terminés parce que je les trouvais très mauvais, des textes trop personnels que j'ai écris lorsque cela n'allait pas, mais j'ai aussi retrouvé des articles plutôt marrants qui m'ont fait sourire. En effet, ne tenant pas de "journal intime" papier, c'est ici, en brouillon que j'écris les événements dont je veux pouvoir me souvenir mais que je ne souhaite pas divulguer publiquement. On y retrouve notamment le récit de la première fois où j'ai été sérieusement éméchée

J'y est aussi des lettres que je n'enverrai jamais où j'y ai écrit toutes les choses que j'aimerais dire à ces gens mais que je n'ai pu par manque de temps ou tout simplement de courage. J'ai aussi retrouvé l'article que j'avais écrit sur ma mère. Les plus anciens se souviennent peut-être. J'y ai écrit des choses horribles que je regrette tellement mais la gamine que j'étais n'était pas encore assez mature pour voir les choses de son point de vue. Je l'ai mis hors-ligne car selon les statistiques il y a 249 personnes qui ont cliqué dessus donc j'ai préféré le laisser croupir au grenier. 

J'ai aussi retrouvé des déclarations d'amour enflammées. Non je rigole, juste mes hormones de lycéennes qui se sont emballés pour des garçons qui n'en valaient pas la peine. Ce sont juste les récits de quelques crush narrés comme des films de Disney Chanel. Ils me font rire eux-aussi. Je me fais rire. Et puis il y a aussi cet article que j'ai écris récemment sur ce garçon parce que j'aime penser que cela aurait pu être le début d'une histoire s'il n'y avait pas eu toutes ces barrières entre nous. Je veux pouvoir m'en souvenir. 

En relisant toutes ces choses, j'ai eu envie de faire un gros ménage. J'ai supprimé sans regrets tous mes débuts d'articles. J'ai trié les textes que j'avais écrit sous l'effet de la rage, de la colère ou les yeux remplis de larmes. J'ai fait des catégories pour y voir plus clair : les textes perso et les articles que je dois terminer. J'ai mis plusieurs heures à faire tout cela et je me suis sentie bizarre après coup. J'ai d'abord eu l'impression d'un flash-back et de revoir les choses comme si c'était hier. J'ai revécu deux ans de ma vie. C'est dans ces moments que je suis heureuse d'avoir décidé d'ouvrir un blog durant cet été de 2009. Je me suis revue plus jeune et j'ai eu comme un regard de grande soeur sur moi-même. Je me suis sentie adulte. J'ai balayé deux ans de ma vie et mis de l'ordre dans une vie toute entière.

C'est un nouveau départ. 

7 commentaires

  1. Cet article est très beau.
    (Il fallait que je le dise)

    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas quoi dire. Si ce n'est quel article. Un commentaire futile... M'enfin bon. Tu as tellement évolué, Tinhy.

    RépondreSupprimer
  3. Someone_PM a raison. Sinon, j'avais la même maladie que toi, dans les blogs que j'ai tenus un peu plus jeune: du coup, comme je comprends ce que tu vis! :) Et félicitations d'avoir franchi ce cap =)

    RépondreSupprimer
  4. Lol. Ton blog et moi avons la même date d'anniversaire (osef, mais j'ai trouvé ça drôle)!

    RépondreSupprimer
  5. Ah nonon, ce que je voulais dire c'est que je suis née le 11 août... Ton blog a été créé un 11 août... Toussa toussa :)

    RépondreSupprimer
  6. Hey Tinhy :) C'est Safia.
    Voilà, comme promis, je te préviens de la naissance de mon blog... ça fait bizarre de tout recommencer, mais ça fait aussi un peu de bien :) je pense que tu connais quelque chose de similaire après avoir fait le ménage de ton blog...

    Sinon, comme PM, je trouve que cet article est très beau. J'aurais voulu vivre la même chose avec mon ancien blog, mais j'avais trop l'impression d'être morcelée dedans et de ne plus me retrouver pour avoir l'envie de le continuer... j'espère que ça ne sera pas le cas à l'avenir (non mais sérieusement, t'es mon modèle de blogueuse préférée, tu m'inspires, et c'est en partie pour ça que ça me manquait d'avoir un blog !).

    Gros bisous, à bientôt pour l'anniv de ton blog :D

    RépondreSupprimer
  7. C'est un très joli article quoiqu'un peut triste sur la fin. J'aurai adoré lire tes ébats enflammés digne de Disney Channel ;)
    Happy Blog Birthday Tinhy ♥

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥