Bucket List #1 | J'ai fais don de mon sang.

Cette semaine il m'est arrivé pleins de trucs et comme c'est très rare dans ma vie de fille qui ne sort jamais de sa chambre (non je fais des efforts, je suis en voie de guérison) donc je vous raconterais la suite dans un prochain volet... (ceci était un teaser très mal construit). 


Cela fait depuis très longtemps que j'en parle et je me suis enfin lancée. ( il est par ailleurs plutôt difficile de taper sur mon clavier avec mon pansement au bout du doigt ). Je dois avouer que j'ai beaucoup appréhendé car je ne suis pas une grande fan des prises de sang mais aussi parce que je suis une petite nature qui a tendance à vite faire des malaises ou à se sentir mal.

Je me suis donc rendue au centre après mes cours. On doit tout d'abord remplir un questionnaire avec des questions improbables pour savoir si je ne suis pas atteinte de X maladies dont que je n'avais jamais entendu parler. Ensuite, c'est l'entretien personnel avec le médecin. Elle revoit un peu les réponses à mes questions et me demande mon poids et ma taille. De là, première épreuve : il faut faire le test du fer. J'ai un peu peur car j'ai tendance à en manquer mais sur le coup, je me sentais plus concernée par le fait qu'elle allait me couper le bout du doigt (d'où le pansement très gênant que j'ai présentement sur mon majeur de la main gauche). Finalement, tout va bien de ce côté là. Elle me prend ensuite ma tension. Je déteste que l'on me prenne la tension parce que j'ai juste l'impression que leur machine va émietter mon bras. Je n'ai pas pu tricher sur mon appréhension puisque j'avais effectivement un peu de tension ("Vous êtes un petit peu anxieuse mademoiselle")

J'ai oublié de dire qu'on nous demande approximativement cinquante fois notre date de naissance alors que c'est écrit sur le papier qu'ils ont sous les yeux. Ou le petit test vicieux pour savoir si je suis bien la personne que je prétends être. 

Elle me déclare finalement "apte à faire un don", donc je passe dans la salle des ténèbres. Je m'allonge, l'infirmière me désinfecte le bras et je commence déjà à paniquer. Elle me complimente sur mes veines, chose qui m'arrive à chaque fois que j'ai une prise de sang à faire. J'entends qu'elle retire un plastique et là, j'aperçois la chose énorme qu'elle va me foutre dans la veine, donc je détourne immédiatement le regard et à partir de ce moment là, je n'ai plus quitter le plafond des yeux. J'ai fait ma grosse chochotte lorsqu'elle m'a piquée et j'étais assez mal à l'aise. Je le rappelle encore une fois, mais je déteste les prises de sang. Je déteste la sensation que cela me procure. Je fixe donc ce plafond en essayant de me détendre. Je me dis aussi que les gens qui vont recevoir mon sang vivront certainement des choses pires que moi à cet instant.  

Au bout d'une petite dizaine de minutes, l'infirmière m'indique que c'est terminé. En réalité c'est passé plutôt vite, je n'ai pas vraiment réalisé que cela faisait dix minutes, mais c'est ce qui est écrit sur le papier. Je refais ma chochotte lorsqu'elle me retire l'aiguille. Je dois rester un moment allongée car "vous êtes jeune et c'est la première fois". 

Je reprends mes esprits. C'était pas si terrible que cela, finalement. Une petite collation et me revoilà déjà dehors. Je suis plutôt contente de l'avoir fait, depuis le temps que j'en avais envie. Cela ne prend qu'une petite heure et cela sauvera certainement des vies, donc pourquoi s'en priver ?

En attendant, je suis extrêmement fatiguée, ce qui n'est pas une mauvaise chose vu que j'ai du mal à m'endormir ces temps-ci. Mais je suis fière de dire que j'y ai finalement survécu et que je réitérerais probablement l'expérience.

Edit : ce que j'ai encore oublié de dire, c'est que lorsque j'ai vu d'autres personnes dans le centre, j'ai trouvé cela très touchant. En effet, donner son sang, comme son nom l'indique signifie que l'on n'attend rien en retour. Dans la société où nous vivons aujourd'hui, peu de gens donnent des choses gratuitement et c'est donc très touchant de voir que parfois, nous arrivons à nous détourner de nos nombrils pendant une petite heure pour aider les gens dans le besoin.

6 commentaires

  1. Bravo ! Je t'admire d'avoir sauter le pas.
    J'aimerai énormément donner mon sang également car comme tu l'as dit on peut sauver un nombre de vie énorme juste parce qu'on a "un bon sang". Ca nous parait normal pour nous, d'être en bonne santé, tout ça, mais pour d'autres c'est une épreuve tous les jours. Bref, je n'ai jamais eu de prise de sang (quand j'étais petite, donc je ne m'en souviens pas ...) du coup j'ai une trouille énorme vu que je ne sais pas à quoi m'attendre. J'espère qu'un jour je trouverais le courage en moi comme toi tu l'as fait en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'ai eu ma première expérience de don du sang le mois dernier. La vue du sang en lui-même ne me dérange pas du tout, moi ce qui me dégoute c'est les veines. Rien qu'à penser aux veines je peux en avoir la nausée. Mais j'ai pris sur moi, j'ai pas regardé quand elle m'a piqué, et après c'est passé tout seul. T'as raison, 10 minutes ça passe super vite. Comme toi, je suis aussi restée allongée longtemps après, faut dire que vers la fin j'avais la tête qui tournait. D'ailleurs pour tout le reste de la journée j'ai du resté assise ou allongée, dès que je marchais trop longtemps j'avais des vertiges, je sais pas trop si c'est normal ou si ils m'en ont pris un peu trop... Et j'ai aussi été touché par le nombre de personnes qui donnaient leur sang, d'autant que la plupart étaient des habitués, et c'était devenu un réflexe pour eux. Ça m'a encore plus convaincue de revenir.

    RépondreSupprimer
  3. C'est un bel acte Tinhy! Mon papa donne le sien aussi , je compte aussi donner le mien lorsque j'aurais 18 ans (même si j'ai peur des piqûres)

    RépondreSupprimer
  4. @Célia : Coucou ! Je suis également "pressée" de réitérer la chose. Je me sens un peu bête de ne pas l'avoir fait plus tôt parce que ce n'est pas aussi horrible que je le pensais :)

    @P : merci ! Tu verras, cela passe très vite et cela ne fait pas si mal que cela. A très vite :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥