A quelques heures de la semaine de la mort.

On respire. 

Après avoir passé une semaine toute entière sans sortir de chez moi, sans me coiffer et sans me maquiller, je pense qu'il était quasiment évident que j'allais craquer. Je reconnais que j'ai quand même bien tenu puisque je n'ai craqué qu'aujourd'hui, que le dernier jour.

Pour être honnête, je le sens pas trop. Comme je l'ai dit avant, ça devrait pouvoir le faire mais c'est quand même assez fragile, j'ai peur de me foirer dans une matière et que ça casse tous mes plans. Dans les moments où je doute, j'ai pris l'habitude de pleurer, alors c'est ce que j'ai fait. J'ai pleuré un petit peu et en essuyant mes larmes, je me suis rendue compte que j'étais totalement ridicule. J'étais en train de me rendre compte des raisons pour lesquelles j'étais en train de pleurer et je me suis dit qu'il y avait quand même des choses bien pire dans la vie que de foirer un semestre (je suis sure que vous avez plusieurs exemples en tête). Il faut que j'apprenne à accepter l'échec. 

Depuis que je suis à la fac, j'ai sens cesse l'impression que, quoi que je fasse, cela ne suffira pas. J'ai été énormément déçue par mes notes ce semestre, même si elles restent satisfaisantes. Je rends ma copie fière de moi en étant sure d'avoir une excellente note et lorsqu'on me la rend corrigée : j'ai tout juste la moyenne. Du coup, je crois que c'est pour ça que je ne travaille pas énormément et que je me contente du minimum. J'ai peur qu'un jour, je bosse énormément un contrôle, en donnant vraiment le maximum de moi et de constater que là encore, cela ne suffit pas. J'ai peur de me rendre compte que je ne suis pas à la hauteur alors je pense que je préfère ne pas tout donner pour ne rien savoir. 

Si je rate mes partiels, ce sera bien fait pour moi. Qui sait, cela provoquera peut-être le déclic qui me poussera à bosser au lieu de me reposer sur mes capacités qui, à force, ne suffisent plus. En tout cas, je suis bien motivée pour le second semestre donc j'arriverais peut-être à rattraper mon premier semestre. 

En attendant, je croise les doigts. 

4 commentaires

  1. Courage!!! (plus facile a dire qu'a faire) organisation, détermination, fichage (ça rime pas trop) et révision :)

    RépondreSupprimer
  2. Hey Tinhy !
    J'espère que tu vas bien.

    RépondreSupprimer
  3. @Marie : Merci, c'est gentil ! C'est enfin derrière moi ! Bisous :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥