Bucket List #2 | Le jour où j'ai sauvé une vie.

... et où j'ai aussi perdu foi en l'humanité. 

Premièrement, "sauver une vie" est peut-être une expression un peu forte mais j'aime croire que j'ai quand même un petit peu sauvé cette personne. Je ne sais pas, vous en jugerez par vous-même.


Ca s'est donc passé il y a quelques jours. J'étais dans le train pour aller en cours, c'était en fin de matinée donc les trains n'étaient pas remplis mais il y avait tout de même un peu de monde. Je me suis assise dans un wagon où il devait y avoir une petite vingtaine de personnes et j'ai remarqué qu'une jeune femme à quelques sièges du mien paraissait bizarre. 

Elle devait avoir une petite vingtaine d'années. Elle dormait puis ouvrait les yeux, les refermait et se "tordait" de temps en temps. Au début, je pensais qu'elle était simplement en train de s'endormir, ce qui est assez fréquent dans les transports mais quelque chose me disait que ce n'était pas normal. J'ai alors regardé les gens autour de moi pour voir si d'autres personnes s'inquiétaient de son état, mais rien. Les gens la regardaient, constataient qu'il y avait quelque chose de bizarre et détournaient ensuite le regard. 

Je ne savais pas quoi faire car je n'étais sure de rien et elle était un peu loin de moi. A un moment, elle a sorti son téléphone de son sac et a essayé d'appeler quelqu'un. J'ai vu qu'elle avait du mal à parler et à garder les yeux ouverts. Lorsqu'elle a raccroché, je me suis approchée d'elle pour lui demander si elle allait bien. Elle m'a répondu un petit "non" les yeux à moitié fermés. La femme en face d'elle, une dame d'environ cinquante ans m'a répondu qu'elle n'allait pas bien tout en continuant de lire son magasine comme si de rien n'était. Un peu choquée par son comportement, je lui réponds assez méchamment qu'on n'allait quand même pas la regarder agoniser dans le train. Elle n'a pas répondu et est retournée à sa lecture.

J'ai demandé à la fille ce qu'elle avait. Elle me dit que c'est son ventre, ce qui expliquait pourquoi elle tordait sur son siège. J'ai demandé dans le wagon si quelqu'un avait de l'eau ou quelque chose pour l'aider mais personne n'a réagit exceptée une dame qui est descendue sur le quai pour voir s'il n'y avait pas des agents mais il n'y avait personne. La fille nous a dit qu'elle voulait descendre à l'arrêt suivant, le même que le mien et donc qu'elle ne voulait pas qu'on tire la sonnette d'alarme. Une fois à l'arrêt en question, je l'ai aidée à se lever et nous l'avons soulevée avec une autre fille d'environ mon âge car elle tenait à peine debout. Je sentais à travers ma veste que ses mains étaient gelées. Après coup, j'ai quand même réalisé que le train était plein d'hommes et qu'aucun d'eux ne nous a aidé à la porter. J'ai demandé si quelqu'un avait le temps d'appeler les secours et de s'occuper d'elle. Non. Pas le temps. Tout le monde est pressé. 

Bon, tant pis pour l'exposé que je devais faire en première heure. 

On l'a alors descendue sur le quai. Elle nous a expliquée qu'elle venait de se faire opérer. Trois secondes plus tard, elle est tombée et nous avons dû l'allonger par terre. Elle commençait à perdre connaissance. Le quai était désert et j'ai commencé à un petit peu paniquer. Lé réseau ne passait pas, pas de borne à vue d'oeil et je ne savais pas où se trouvaient les services d'accueil. Une dame m'a dit qu'il y avait une borne au bout du quai donc j'ai couru pour appeler les secours et j'ai ensuite appeler sa mère. La fille avec qui j'étais m'a proposée de partir vu que j'étais pressée. J'ai fait deux-trois pas et puis je me suis dit que je pouvais pas partir comme ça en les laissant toutes seules donc nous avons attendu que les secours arrivent ensemble. 

Je n'oublierais jamais le regard de la jeune femme qui a ouvert les yeux vers moi pour me dire merci lorsque les pompiers sont arrivés. 

J'ai ensuite pris le même train que la fille qui m'avait aidée et nous avons discuté un petit peu. Nous avons alors réalisé que les gens sont vraiment des connards. Désolée de le dire comme ça mais entre le dame qui préférait lire son journal plutôt que d'aider la fille, l'autre dame qui s'était assise à côté d'elle et qui a changé de place quand elle a vu qu'elle n'allait pas bien et tous ceux qui nous ont regardé la porter difficilement sachant qu'elle était hyper grande et qu'on faisait toutes les deux cinquante kilos : il y a de quoi se poser de sérieuses questions sur la morale des gens. 

Je suis finalement arrivée en cours à temps, toute tremblante car j'avais quand même eu vraiment très peur...
J'ai encore son visage en tête. Cela avait l'air assez grave mais j'espère qu'elle va bien... 

7 commentaires

  1. Tu es quelqu'un de bien, Tinhy.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ce bel acte de citoyenneté ! Tu es quelqu'un de bien !

    Je partage ton avis, la plupart des gens ont peur d'agir, peut etre par peur de mal agir, justement ?


    Romy

    http://linconstance.blogspot.fr

    ps: ça fait du bien de te revoir ds la blogo ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Les gens pris en masse, et notamment dans les transports en commun, ont effectivement des comportements de connards - comme tu le dis fort à propos -, de connards individualistes zombifiés, c'est navrant de lire ça, je suis choquée (et en même temps blasée parce que ça ne m'étonne pas, ça s'est déjà vu ce genre de scène malheureusement).
    Mais...Cette fille qui a eu ce malaise, elle se souviendra en premier de toi et de l'autre fille qui l'avez aidée. Parce que dans tout ce merdier, heureusement, il y a de belles âmes, comme toi, comme l'autre fille. C'est ça l'important :)

    RépondreSupprimer
  4. Ton article m'hallucine. le comportement des gens est vraiment dingue, la femme qui te dit qu'elle ne va pas bien tu tout et qui s'en branle... en lisant ça je me suis demandée mais jusqu'où va-t-on descendre sérieux ? en tout cas c'est quand même rassurant de savoir qu'il reste des gens comme toi et la fille avec qui tu t'es occupée d'elle.

    RépondreSupprimer
  5. @Anonyme : oh, merci c'est adorable.

    RépondreSupprimer
  6. Hey, Tinhy!
    Après trois ans d'Affectueusement Mab, j'ai décidé de changer de blog. Si tu souhaites encore me suivre, c'est par ici: http://wandavarious.blogspot.ca/
    Bisous,
    Mab xXx
    PS: C'est courageux de ta part, une chance qu'il existe des gens comme toi c:

    RépondreSupprimer
  7. c'est vraiment chouette ce que tu as fait ! Je pense que heureusement que tu était là puisqu'apparement personne n'aurait bouger le petit doigt...

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥