Je reviens du dessous de la terre.




Après presque deux semaines d'inactivité sur le blog, je remonte tout doucement au dessous de la terre. Comme vous connaissez à me connaitre, vous devez savoir que c'est mon truc : quand je me sens dépassée par les événements, je fais la tortue et je rentre dans ma carapace pour ne plus rien voir. 

Cela me fait tout bizarre d'écrire cela, mais la fin de mon année post-bac arrive. Déjà. 
J'ai l'impression d'avoir passé mon bac l'an dernier. D'ailleurs, je me sens trop vieille quand je dis que je fais partie de ceux qui n'ont pas connu la "nouvelle réforme". Et puis depuis quand on passe "Histoire de l'Art" au brevet ?!

Qui dit fin de semestre, dit période des derniers contrôles. C'est un peu la cata d'ailleurs. Je déprime un peu en cette fin de semaine car, étant donné que j'ai du mal à gérer les périodes hardcore, eh bien j'ai tout foiré comme d'habitude. Cela m'énerve pas mal parce que j'avais eu de bonnes notes en début de semestre ce qui signifie points d'avance pour les partiels et je suis en train de tout perdre. Bref, je ne gère qu'une catastrophe à la fois. 

L'autre jour alors que je discutais avec mon prof de maths à propos du programme pour le prochain contrôle, j'ai réalisé qu'on apprenait les choses pour les partiels et puis c'est tout. On ne peut pas vraiment parler de "soif d'apprendre". Si c'est susceptible de tomber aux partiels : on apprend, sinon on ne prend même pas la peine de relire le cours. Après je sais que cette théorie s'applique parfaitement à mon cas. La preuve est que j'apprends tout au dernier moment donc je connais tout au moment du contrôle et trois heures après il n'y a déjà plus rien. 

Quoiqu'il en soit, je serais libre dans un petit mois. J'ai un petit projet pour l'été mais je vous en parlerais au moment venu (j'aime faire durer le suspens, jetez-moi des cailloux). Je vous raconterais aussi prochainement comment j'ai réussis à enfin barrer un tiret de ma liste "Choses à faire avant de mourir" mais encore une fois, je ne vous en dit pas plus. Vous avez décidément le droit de me jeter des cailloux.

A très vite. 


5 commentaires

  1. Je suis completement d'accord par rapport aux révisions... Je suis comme toi, j'apprends à fond juste avant et j'oublie directement après l'épreuve et je trouve ça dommage.
    J'ai hâte de voir quel tiret t'as pu barrer!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Tinhy,
    Déjà, on passe l'histoire des arts au brevet depuis l'année où j'ai passé le brevet (2010 il me semble, ou 2011) (enfin je suis en terminale actuellement je passe mon bac dans 1 mois
    Je suis de ceux qui ont eu tous les changements de programme, la nouvelle réforme "allégée" c'est pour moi, l'histoire de l'art c'était pour moi, et c'est bien nul, parce que les profs ne savent pas trop comment bien gérer tout ça
    Enfin j'vais pas commencer à me plaindre
    Courage pour tes partiels, et plein de bonheur et d'audace, et tout ce qu'il faut pour continuer de rayer des choses de ta liste des choses à faire avant de mourir

    Des bisous, Amel

    RépondreSupprimer
  3. @Célia : Oui c'est malheureusement souvent fréquent quand on fait des études trop "générales"...
    Je vais essayer d'écrire l'article ce weekend ;)

    A très vite !

    RépondreSupprimer
  4. @Léma : Merci pour ta petite présentation ! Après en général, les années "crash tests" ne sont pas terribles ! Ils ont sûrement dû s'améliorer entre temps ! :)
    Bon courage pour ton bac ! Tu fais quelle filière ?
    A très vite !

    RépondreSupprimer
  5. J'espère pour les autres génération qu'ils s'améliorent entre temps, ahah!
    Merci beaucoup, je suis en ES :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥