J'en ai marre de moi.

"Cause lately i'm not dreaming, so what's the point in sleeping ?"



Bon. Sur l'échelle de la motivation et de la productivité, j'ai clairement atteint des records. Je ne parle malheureusement pas de ces records qui me permettraient de me hisser sur la marche numéro 1 d'un podium et d'être béatifiée pour tout ce que j'ai accompli sur Terre. Non. Moi je suis la fille tout en bas du classement.

Après 6 jours d'intenses révisions, j'ai donc l'honneur de vous annoncer que je sature. C'est officiel. D'ailleurs, je tiens à souligner que 6 jours, c'est un peu mon record. Clairement, j'ai essayé de jouer la première de la classe pendant toute la semaine en répondant aux questions que les gens postaient sur le mur de ma promo et tout et tout mais bon, là c'est plus possible. Je ne suis pas de ceux qui se tuent à la tâche. Je ne suis pas faite pour mener une telle vie. Moi je serais plutôt partisane de ceux qui passent leur journée assise devant des écrans qui bougent. 

Bref, comme après chaque période de révisions intenses, j'en viens au même constat à savoir que mon cerveau sature. J'ai l'impression que si je veux apprendre un nouveau truc, il va forcément falloir que quelque chose d'autre ressorte, sachant que j'ai quand même oublié tout ce que j'ai appris en début de semaine. Pour retenir les pseudos des youtubeuses beautés, y'a du monde mais quand il s'agit de retenir la formule de la loi normale, là bien sûr, y'a plus personne. 

J'en ai marre de moi. 

Du coup, j'essaye de m'auto-persuader que "ça ça tombera pas aux partiels de toute façon, c'est pas la peine que je le révise" et pour l'instant, je constate que je suis très douée à ce petit jeu. On fera moins la maligne devant les sujets.

Dans ces jours où le moral n'y est pas, il y a deux choses qui me rendent particulièrement heureuse :
a) faire mes ongles (j'ai toujours une manucure parfaite pendant les semaines de partiels)
b) me laver les cheveux.
Je comprendre pas pourquoi la plupart des filles détestent se laver les cheveux donc je ne comprends pas non plus l'engouement autour des shampoings secs que mes cheveux ne connaîtront sans doute jamais. C'est trop bien de se laver les cheveux ! En fait, je n'ai pas d'arguments valables à part qu'après ils sont beaux, ils sentent bons et cela vaut tout l'or du monde.

Pas la peine de me remercier pour ces bonnes paroles. 



1 commentaire

  1. Voilà pourquoi, plutôt que de se laver les cheveux... C'est bien de se les être lavés ! Moi aussi j'adore quand ils sont tout beaux, mais le moment où il faut les laver puis les sécher c'est moins drôle (et comme je suis lente ça me prend du temps). Bon courage pour cette semaine !

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥