{ L'aventure Au Pair } Voyage au bout du monde...




... ou presque.
Comme l'un d'entre vous l'a deviné, je suis en effet partie au bout du monde (en Irlande) pour être jeune fille au pair ! C'était donc cela mon grand projet de l'été ! 

Cette semaine donc, j'ai mis la moitié dans ma chambre dans deux grosse valises que j'ai trimbalées dans tout Paris pour prendre l'avion et aller vivre chez des gens que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve. Ecrit comme cela, cela parait assez fou (et j'avoue que ça l'est un petit peu). D'ailleurs, je crois que c'est la chose la plus folle que j'ai jamais faite dans ma vie. Comme vous le savez, je suis plutôt du gere casanière ou plus communément "vieille mémé" qui adore rester dans son lit en regardant les écrans qui bougent etc. donc là, je suis clairement sortie de ma zone de confort. En fait, j'avais envie de changement ! Après deux années intenses de post-bac, j'ai eu envie de prendre l'air et de m'éloigner un peu.

 Comment s'est donc passé mon premier jour en tant que fille au pair ?
Très honnêtement : mal. 
En fait, je suis arrivée tard dans la nuit et j'ai donc très peu dormi. J'ai déjà du mal à fonctionner lorsque j'ai 8 heures de sommeil au compteur, alors là, je savais d'avance que la journée allait être compliquée. Les enfants que je garde sont assez... actifs ? Ils ont moins de sept ans et ne sont pas franchement très bien élevés. Ils sont très mignons mais dès qu'on les contredit, ils se montrent très capricieux. La maman est aussi clairement débordée dû à son manque d'organisation donc elle a tendance à tout leur céder... Les enfants ne connaissent donc pas trop les "mots magiques" et pour moi, vieille mémé qui sort de la vieille école et qui est très à cheval sur les convenances, cela me dérange un peu... 
En tout cas je vous rassure, l'idée commune selon laquelle les Irlandais sont des gens très accueillants et très friendly est bien vraie. Je ne suis pas du genre à me sentir directement à l'aise chez les gens et pourtant, je me suis sentie rapidement chez moi dans leur maison. Les parents de ma famille d'accueil sont des gens simples, qui font tout pour m'intégrer dans leur famille et qui me demandent toutes les cinq secondes si je suis "ok".

J'ai aussi la chance d'avoir une chambre pour moi ainsi qu'une salle de bain et je peux donc me recueillir seule avec mon ordinateur comme j'ai l'habitude de le faire. 

Si vous avez des questions à propos de mon voyage, n'hésitez pas à me les poser dans les commentaires. Je ne garantie pas que j'aurais le temps de répondre individuellement à chacun d'entre vous, mais j'essayerais de le faire directement dans de prochains articles. En attendant, les enfants m'ont épuisée donc je ne vais pas tarder à aller me coucher (oui il est 20h30) (non, en fait il est 21h30 avec le décalage horaire donc vous n'avez pas le droit de vous moquer de moi). 

3 commentaires

  1. Coucou, je voulais savoir comment tu avais "rencontré" ta fille. Est-tu passé par un organisme ? Bises!

    RépondreSupprimer
  2. Oooh c'est génial! J'ai hâte que tu nous racontes ça!

    RépondreSupprimer
  3. elles font bien envie ces framboises :) ♥

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥