{ L'aventure Au Pair } Et l'anglais dans tout ça ?



Mon critère principal en choisissant ma famille d'accueil était qu'ils ne parlent pas un mot de français. En effet, j'ai voulu vivre cette aventure pour voyager et découvrir une nouvelle culture mais surtout pour perfectionner mon anglais. Il était donc impératif pour moi que ce critère soit respecté. 

Finalement, cela a été un peu dur les premiers jours car croyez-moi, l'accent Irlandais est très difficile à comprendre. En fait, je pense que cela vient surtout du fait que l'on nous enseigne uniquement l'anglais britannique et/ou américain, du coup on n'est pas du tout habitués à entendre des anglais différents. Il m'a  donc bien fallu une bonne semaine pour que mon oreille s'y fasse et aujourd'hui encore je leur demande souvent de répéter leurs phrases. Le problème n'était pas que je ne connaissais pas les mots qu'ils employaient mais  plutôt que je ne les reconnaissais tout simplement pas !

Pour ce qui est compréhension des enfants, c'est un autre problème. En effet, les enfants que je garde sont en bas âge donc ils ne parlent pas forcément très bien. Prenons un exemple de la vie quotidienne que j'entends chaque jour : la petite fille de trois ans me dit "Where are my cocks ?" (nous nous abstiendrons de toute blague obscène) qui veut en fait dire dans son langage : "Where are my socks". C'est tout de suite différent, je vous l'accorde. 

Je suis aussi devenue une pro pour les expressions du genre "Get off", "Get out", "Sit Up", "Pick this up", "Do you want me to change your nappy ?" et j'en passe. Toutes ces petites expressions qui vont certainement bien m'aider dans le milieu du travail. J'ai aussi appris un nouveau mot aujourd'hui : "cloth" qui signifie "vieux chiffon qu'on utilise pour nettoyer la table".

Plus sérieusement, je constate déjà que je suis plus à l'aise à l'oral. J'ai même remarqué que je commençais à penser en anglais (ou plutôt à pester dans ma tête contre les enfants en anglais). Ma host family ainsi que des autres jeunes filles au pair que j'ai rencontré m'ont dit qu'elles entendaient à peine mon accent français. On est donc sur la bonne voie !

3 commentaires

  1. ça me rappelle tellement de choses!! c'était il y a plus de 20 ans pour moi... fille au pair chez les anglais. :) Je me souviens, quand j'ai commencé à rêver en anglais, je me suis dis que j'étais sur la bonne voie! :)

    RépondreSupprimer
  2. Hahaha ! J'avais aussi des expressions récurrentes : come here, stop annoying your brother, don't climb on the wall ...

    RépondreSupprimer
  3. Oh trop cool si tu commences à penser en anglais, c'est bon signe ! Bon courage, tu es sur la bonne voie ! :)

    Romy

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥