"Try" de Colbie Caillat : quand les complexes nous bouffent la vie...

Une petite pause au milieu des articles relatant mon aventure au bout du monde parce que je suis tombée sur la magnifique chanson  "Try" de Colbie Caillat et que cette chanson m'a énormément inspirée tout comme le clip qui l'accompagne...



Je n'en parle en effet pas beaucoup ici mais je suis une fille remplie de complexes. C'est simple, si on me demande de citer trois choses que j'aime chez moi, je ne vais rien trouver. Mon adolescence a d'ailleurs été particulièrement difficile, notamment mes années de collège où j'étais arrivée à un point où mes complexes dictaient ma vie. Je ne pouvais pas me regarder plus de trois secondes consécutives dans un miroir, je m'habillais en noir et en couleurs sombres pour qu'on ne me remarque pas. Je voulais disparaître...


"When you're all alone by yourself, do you like you ?"


J'ai d'abord voulu perdre du poids, pensant que j'en avais besoin. Et puis j'ai arrêté de sortir pour pouvoir rester confinée dans ma chambre, là où personne ne pouvait m'atteindre. J'ai déprimé. J'ai pleuré pendant de longues heures. Chaque soir. J'ai vu mes amies attirer l'attention des garçons et j'ai perdu le peu de confiance en moi qu'il me restait. Je me suis sentie seule. Je me suis haïe. 


"Keep it slim so they like you... do they like you ?"


Lorsque je compare cette période de ma vie à ma situation actuelle, je réalise à quel point j'allais mal. Mes insécurités ajoutées aux problèmes familiaux que j'accumule depuis mon enfance, c'était beaucoup trop pour moi. Ces années ont certainement été les plus dures de ma vie. J'avais perdu goût en tout ce que j'appréciais auparavant. J'étais devenue fade.


"Wait a second, why should you care what they think of you ?"


Au lycée, cela a été un peu mieux. Le changement d'établissement m'a permis de changer d'air, ce dont j'avais énormément besoin. J'ai réussis à réunir assez de force et de courage pour mettre mes complexes de côté et commencer enfin à revivre. Ils n'étaient bien sûr jamais très loin mais je recommençais à rire et à ne plus penser chaque seconde à ce que les autres pensaient de moi...


"You just have to get up, get up, get up"


Aujourd'hui je vais mieux. Je crois. Les complexes sont toujours là mais ils prennent moins de place. Il y a des périodes de mou durant lesquelles ils arrivent à reprendre le dessus mais je les combats comme je peux. J'essaye de me relever.


"Put your make-up on, get your nails done, curl your hair, run the extra mile, keep it slim so they like you"


Pourtant en écoutant cette chanson, je réalise que je porte chaque jour cette pression qui me pousse à user des artifices. Je ne peux pas sortir sans un minimum de maquillage et je ne supporte pas que l'on me voit pas coiffée et en pyjama. J'ai du mal à savoir si c'est pour moi que je fais tout cela ou si c'est pour les autres... 


"You don't have to try so hard. You don't have to bend until you break". 


A trop vouloir entrer dans les moules et correspondre aux standards dictés par la société, j'ai perdu les précieuses années de mon adolescence à me détester et à penser que j'étais inférieure aux autres, que je valais moins qu'eux. Je me suis faite du mal et je suis passée à côté de beaucoup de choses. Aujourd'hui encore, je ne suis pas certaine d'apprécier ce que je vois dans le miroir mais je crois que je suis sur la bonne voie. C'est un combat de tous les jours..


"Take a breathe, look into the mirror at yourself. Don't you like you ? Cause I like you..."


4 commentaires

  1. Ton texte st très touchant, je n'ai jamais eu de gros complexes mais j'ai mis du temps à m'accepter comme je suis, avec mes imperfections et mes défauts. J'espère que tu y arriveras aussi <3

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que tes dernieres phrases est vraiment ça , vouloir entrer dans le moule :/ c'est dommage que la plus part des gens veulent ressembler a la majorité , moi aussi j'avais des complexes mais c’était plutôt le contraire étant trop maigre on rigoler de moi , aujourd'hui je suis plutôt zen avec ça même si comme tu dis les complexes sont tjrs la on vis mieux avec ^^ courage

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles pour vos messages <3

    RépondreSupprimer
  4. Ton texte me touche beaucoup, tout autant que Try et ce clip. J'en ai les larmes aux yeux... J'ai toujours été bourrée de complexes, et ils sont toujours là, j'essaie de les dépasser mais je ne crois jamais lorsqu'on me dit que je suis belle ou quoi. En mode "Où est la vanne, j'attends..."

    Je te souhaite plein de courage (:

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥