{ L'aventure au pair } Bilan final.



Mon périple a pris fin il y a quelques jours. Retour à la vie sage et silencieuse que j'avais l'habitude de mener.
Après un premier bilan à mi-parcours, voici le bilan final de cette expérience.

Tout d'abord, un petit retour en arrière. 

Les premiers jours ont été assez difficiles car les enfants ont vraiment eu beaucoup de mal à me faire confiance. Par "faire confiance", j'entends qu'ils me laissent faire des choses pour eux car il était quasiment hors de question que je les approche au début. De mon côté, j'ai aussi eu très peur car lorsque j'ai vu les caprices, les hurlements, les bagarres et les mains qu'ils avaient trop tendance à lever, je me suis dit que ces enfants n'allaient jamais passer l'été. J'ai eu peur d'avoir fait le mauvais choix, d'avoir choisis la mauvaise famille. J'ai été déçue. 

Avec le temps, j'ai appris à m'adapter aux enfants. La petite fille voulait toujours un verre jaune et si elle ne l'avait pas, elle faisait un caprice. Donc je lui donnais toujours son verre jaune dès le début pour avoir la paix. Ensuite il y a eu la période où j'ai essayé de les faire changer mais j'avoue que cela a été un échec. Quoique, j'ai réussis à leur faire dire les mots magiques et à calmer leurs caprices lorsque je les gardais seule, et ce ne fut pas une tâche des plus aisées. 

Je me suis aussi assez bien entendue avec la maman. Elle était assez jeune et pas trop prise de tête donc on s'amusait bien avec elle. On avait pris l'habitude de regarder un film ensemble chaque soir après avoir mis les enfants au lit. Il y a pourtant eu des moments où elle m'a un peu saoulée, notamment lorsqu'elle se reposait un peu trop sur moi concernant les tâches ménagères ou encore lorsqu'elle me disait qu'elle rentrerait dans environ deux heures et qu'elle se pointait avec trois heures de retard. Mais bon, je pense que c'était vraiment dans sa nature et qu'elle ne le faisait pas méchamment. 

Le père a aussi été très gentil. On prenait souvent notre thé ensemble et j'ai beaucoup aimé traire les vaches avec lui. C'est aussi avec lui que j'ai bu ma première Guinness ! (et que j'ai failli recraché à la première gorgée). 

J'ai aussi beaucoup aimé le reste de leur famille et leurs amis. Ils ne m'ont jamais considérée comme une étrangère et m'ont accueillie à bras ouverts. J'ai vraiment aimé cette facette des Irlandais. Les gens donnent un coup de fil en disant qu'ils passent devant la maison et ils viennent prendre le thé et manger des biscuits pendant que les enfants jouent ensemble. 

J'ai également eu la chance de rencontrer d'autres jeunes filles au pair, ce qui m'a permise de m'évader de la maison chaque weekend pour des road et bus trips. Je me suis faite de très bonnes amies que j'espère avoir la chance de revoir un jour.

Globalement, cette expérience fut très positive pour moi. Je suis contente de constater que je n'ai retenu que les meilleurs souvenirs. J'étais également partie car j'avais besoin de respirer et de changer d'air et j'ai le sentiment d'être différente et d'avoir grandit. 

Aucun commentaire

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥