{ L'aventure au pair } Maltraitance inversée.



Les enfants que je garde ont tendance à lever la main sur leur mère. Ils ont déjà essayé de lever la main sur moi, l'ont même déjà fait mais je les ai immédiatement punis. Le soucis avec la mère c'est qu'elle laisse le plus petit lui donner des petites "tapes" lorsqu'il n'est pas content. Je suppose qu'elle ne dit rien parce qu'elle pense qu'il est trop petit et qu'il ne comprend pas, mais à partir du moment où l'enfant n'a pas intégré le fait qu'on ne peut pas frapper les gens dès qu'il est petit, il est dur lorsqu'ils sont plus grands de leur faire comprendre que c'est mal.

C'est ce que j'ai essayé de leur faire comprendre cet après-midi dans la voiture.

La petite de quatre ans a frappé sa mère au visage car elle ne voulait pas l'emmener avec elle faire les courses (elle en avait pour pas longtemps et préférait que l'on l'attende dans la voiture). Là, c'était clairement de la provocation. C'était pas comme avant c'est-à-dire une sorte de riposte, là c'était pour la punir, et elle insistait alors que sa mère lui demandait d'arrêter. D'habitude, je la laisse gérer mais là elle était allée trop loin donc je suis intervenue. Une fois la mère partie, j'en ai profité pour faire comprendre aux enfants qu'ils ne pouvaient pas frapper les gens quand cela les arrangeait et a fortiori leur mère. Franchement, je crois qu'ils n'ont pas compris. Je pensais que mon discours saint allait provoquer un électrochoc mais pas du tout. Ils ne comprennent pas. 

J'ai essayé de les prendre par les sentiments "ta mère te donne à manger, elle t'élève et s'occupe de toi chaque jour. Cela la rend triste lorsque tu la frappes". J'ai essayé de leur faire peur "quand vous serez adultes, si vous frappez quelqu'un, vous irez en prison". Enfin, j'ai essayé de faire appel à leur bon sens "on ne peut pas frapper les gens, c'est comme ça et c'est tout". Clairement : ca n'a pas fonctionné.

En réalité, c'est dur de trouver des arguments. On frappe pas les gens, c'est tout. Ayez un peu de bon sens, je sais pas...

Le pire du pire est sorti de la bouche d'un autre garçon de six ans que nous avions invité pour la journée et qui est ami avec un de ceux que je garde. Il m'a clairement dit qu'il frappait sa mère souvent et qu'il trouvait ça drôle. Après il s'est mis à rire. Heureusement pour lui qu'il était dans le siège au bout dans le coffre parce que je l'aurais cassé en deux (et je le déteste officiellement depuis, espèce de morpion).  

Je trouve cela très préoccupant qu'à leur âge, ils ne se rendent pas compte que c'est grave de frapper quelqu'un. Ils n'éprouvent aucun remords lorsqu'ils le font si ce n'est le fait d'être punis après coup. Ils ont un truc qui ne tourne pas rond là-haut.

2 commentaires

  1. Si depuis petit elle les laisse taper sans réagir; ce qui pour nous parait évident parce qu'on a été éduqué comme ça l'est forcément beaucoup moins pour eux : ils l'ont tout le temps fait et on ne leur à jamais rien dit, donc forcément ils ne voient pas où est le problème ... C'est dommage que la mère n'ait pas réagit quand ils étaient petits, parce que là, elle en a pas fini ...
    En tout cas bon courage pour essayer de leur faire comprendre ^^'

    RépondreSupprimer
  2. @Anaëlle : Oui c'est bien dommage pour elle. Personnellement, j'ai abandonné de les sauver !
    A bientôt :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥