La L3, on en parle ?

Pour l'instant, j'avoue que j'ai plutôt usé de la technique de l'autruche à ce propos.

Je suis d'abord passée par une phase où j'étais pleine de bonne volonté : envie de bien travailler, envie de me faire plein d'amis etc etc. Finalement, au bout d'un mois de cours on ne peut plus intensifs, mes bonnes résolutions se sont envolées. Relevons cependant que j'ai sûrement dépassé mes records. Pour ce qui est des cours, je suis plus ou moins toujours à fond dedans mais cela dépend surtout de mon humeur. Pour le reste, je n'ai plus envie de faire d'effort. Je me suis faite quelques amis mais cette année, je ne me sens pas particulièrement sociable. Déjà qu'en temps normal, ce n'est pas trop donc je vous laisse imaginer l'état dans lequel je suis actuellement (autant vous dire que ce n'est pas joli à voir). 

Quoiqu'il en soit, j'essaye de me concentrer sur mes cours et sur l'obtention de cette troisième année.


Maintenant, perpétuons notre tradition en entrant dans le vif du sujet : parlons des profs hot.


Cette année, j'ai été moins gâtée. Rappelons que la première année, j'avais un prof semi-hot au premier semestre : fin de vingtaine en doctorat, beaux yeux bleus et barbe de trois jours. Le seul inconvénient était son penchant pour les pulls tricotés mains. Il y avait aussi eu le prof tout mignon qu'on aurait eu envie de câliner en lui chuchotant à l'arrière "T'inquiètes, on va pas de manger, tu sais." 
La deuxième année, il y eu the prof hot de chez hot dont je vous ai parlé pas mal de fois et dont j'ai beaucoup épié le Facebook (je me suis soignée, aujourd'hui, ça va mieux). J'aurais voulu rester en L2 juste pour ses beaux yeux... Une sorte d'Ezra Fitz débordant de charme que j'ai admiré du premier rang pendant toute l'année... 
Cette année, j'ai l'honneur de vous présenter deux profs hot : le premier est mon prof d'espagnol qui est objectivement plutôt pas mal, mais qui n'est pas trop mon style. Et enfin, il y a l'homme marié d'une quarantaine d'année qui pourrait jouer dans un film hollywoodien. Dommage qu'il soit trop vieux. 

Pour ce qui est de mes camarades masculins, c'est toujours pas cela (je commence à désespérer). 


3 commentaires

  1. J'aime beaucoup ton blog, la manière dont tu écris des articles, continue comme ça :)
    ah oui je voulais savoir aussi, tu en as surement parlé mainte et mainte fois sur ton blog, mais tu fais une licence dans quel domaine? Et tu veux faire quoi après? gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ah fantasmer sur ses profs'... J'adore, j'adore, j'adore ahah J'adore les histoires croustillantes de toute façon !
    (& moi j'dis qu'un homme d'une quarantaine d'année n'est pas forcément trop vieux, j'ai eu un amant de 38 ans quand j'en avais 21 & c'était quand même bien sympathique ;-) Mais j'avoue, j'aime les hommes avec un peu d'expériences, sûrs d'eux, les mâles !)
    'sont vraiment pas intéressants tes camarades mâles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah moi je fantasme en secret :p.
      Franchement, déjà y'en a pas beaucoup et puis non franchement, rien de très intéressant malheureusement !

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥