Le jour où j'ai fait 1 avec la musique.

J'avais brièvement évoqué dans mon post précédent que je voyais Ed Sheeran en concert à Paris. Je ne suis pas allée à énormément de concerts dans ma vie mais je pense pouvoir dire que celui-ci me marquera à tout jamais.

Je crois que c'est la première fois que j'ai été aussi émue à un concert. Pas émue de voir les artistes en personne mais émue d'entendre des choses aussi belles. C'était juste magique. Je crois que je me suis sentie déconnectée pendant tout le concert. Il n'y avait plus ces gamines qui usaient du coude pour avancer de trois centimètres, elles n'existaient plus, il n'y avait plus personne. C'était juste la musique et moi. 

Le premier artiste m'a particulièrement touchée. Il s'appelait Ryan Keen. Il jouait de la guitare en acoustique et était accompagné d'un ami au cajon. J'ai tout simplement eu un coup de coeur musical (et physique aussi, mais ça c'est une autre histoire). Lorsqu'il a commencé à jouer, je crois que je suis restée la bouche ouverte pendant plusieurs secondes tellement ce qu'il faisait était génial (je vous conseille vraiment vraiment de cliquer ici et ).

Ed Sheeran était lui aussi seul sur scène avec sa guitare. Pendant toute la soirée, je me suis dit que ce n'était pas possible que des mecs tout seuls puissent faire des choses aussi belles avec une simple guitare. 

C'était ça la vraie musique. La musique que j'aimais. Celle qui me transporte.


Et puis je me suis souvenue du moment où tout avait commencé. Du jour où je m'étais rendue compte que la musique m'avait sauvée et que c'était elle qui faisait que j'arrivais à tenir sur mes jambes. Je me suis rappelée du jour où j'avais pris mon courage à deux mains en disant à ma mère que c'était une guitare que je voulais pour mes seize ans, guitare qu'elle m'avait finalement offerte sans réellement me comprendre. Je me suis rappelée de l'été qui avait suivi et que j'avais passé à essayer de maîtriser ces cordes toute seule tant bien que mal et surtout de la satisfaction sans nom que j'avais ressentie lorsque j'avais réussi à jouer ma première chanson. 

J'en fait depuis maintenant 4 ans et pourtant, je n'ai dû jouer devant quelqu'un qu'une ou deux fois. En dehors de ma mère qui peut peut-être entendre quelques sons s'échapper de ma chambre, ma famille non plus ne m'a jamais entendue jouer. La musique, c'est mon univers rien qu'à moi. C'est une chose que je ne fais que pour moi et c'est certainement le seul domaine dans lequel je n'éprouve aucun besoin de reconnaissance. 

Alors lorsque j'ai vu le premier sourire timide de Ryan Keen lorsqu'il nous entendait l'applaudir pendant qu'il jouait, je n'ai pu me retenir de sourire à mon tour. Parce que voir quelqu'un être aussi heureux de partager sa musique et de réaliser un rêve n'a pas de prix. Et je me suis dit que j'aimerais avoir la chance un jour de vivre ce qu'il a ressenti à ce moment-là. 

5 commentaires

  1. J'ai eu l'occasion de rencontrer et d'échanger un peu avec un artiste ces derniers mois et c'est assez fascinant l'implication, le boulot, le paradoxe entre une certaine timidité et la fierté, l'indépendance / la solitude et le besoin de partager. Bref y a un truc un peu à part, un peu tarré et assez touchant derrière ce sourire que tu décris et que j'imagine. Je voulais aussi te faire un compliment, très joli ce nouveau layout, j'aime bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as entièrement raison, c'est vrai que c'est ça en y pensant... Ce qui est assez paradoxal comme tu le dis.
      Je te remercie, à bientôt.

      Supprimer
  2. oooooooh, j'y était aussi ! J'ai ressentit la même chose, auparavant je n'étais allé qu'à des concerts où tout le monde sautait, dansait (Maroon 5, Katy Perry...) et c'était vraiment génial, enfin surtout maroon 5, et là, je crois que c'était la première fois que j'allais a un concert non pas pour danser, mais pour juste me laisser pénétrer par la musique. Une de mes potes a passé tout le concert a prendre des vidéos et moi, j'ai passé le concert à chanter en coeur, les yeux fermé la moitié de temps mdr. Bon, c'est vrai que parfois faire abstraction des hystériques derrière moi bon c'était un peu difficile, mais j'ai réellement compris pourquoi je l'admirait tellement en tant qu'artiste et ce depuis maintenant bien 4 ans :) Et on est d'accord que faire son concert tout seul avec sa guitare pendant une heure et demi c'est juste ... chapeau bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu y étais ! Moi aussi et j'avais vraiment envie depuis plusieurs années d'aller à un concert de ce genre, un concert pour la musique. Je n'ai moins non plus pris quasiment aucune photo pour bien pouvoir en profiter à 100%.

      A très bientôt :)

      Supprimer
  3. J'y étais également (et je ne pouvais pas ne pas écrire un article à ce sujet non plus!). Mon dieu qu'est-ce que j'ai mis du temps à me remettre de ce concert... J'étais toute chamboulée par la perfection de cette soirée. Mon tout premier, et pas des moindres ! Celui d'un des artistes que j'admire le plus et que je rêvais de voir depuis des années. J'étais comme toi complètement transportée, je planais durant ces quelques heures. Ed est tout simplement impressionnant ; existe-il une chose qu'il ne sache pas faire ? Et de même j'ai eu un grand coup de coeur pour Ryan Keen, qui lui aussi sait totalement maitriser sa guitare ! Une très belle découverte et ayant envie de lui donner un coup de pouce j'ai de suite acheté son album sur itunes en rentrant chez moi :)

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥