Ces choses que je déteste chez moi

J'ai été taguée par Mots à maux pour vous parler des choses que je n'aime pas chez moi. A vrai dire, il y en a énormément car j'ai toujours été très complexée. J'ai sélectionné ce qui me paraissait le plus pertinent pour vous éviter d'avoir à lire une liste de trois pieds de long.



Ma myopie
Je ne sais pas si cela compte vraiment, mais j'avais envie de le dire. J'ai la chance, pour l'instant, de ne pas avoir une très grosse myopie et donc de ne pas avoir à porter mes lunettes tout le temps mais je déteste tout de même porter mes lunettes. Je trouve cela très handicapant au quotidien, de même que le fait de ne pas avoir une bonne vue, plus généralement. Je trouve cela très gênant d'être dépendant de ses lunettes. 


Ma peau
Je déteste ma peau. Dans un de mes plus beaux rêves, j'aurais une peau parfaite et photoshopée, sans irrégularités, sans petits boutons, sans rougeurs et j'en passe... 


Mon manque de confiance en moi
J'ai toujours besoin d'être rassurée et que l'on valide mes choix et mes décisions. Je suis incapable de prendre une décision sans que cela me torture l'esprit. En général, je prends le temps de peser le pour et le contre, en faisant une liste, parce que sinon, ce n'est pas drôle. J'ai toujours peur de mal faire, de regretter, de décevoir... 


Mon côté fille coincée
Aujourd'hui, je l'assume un peu plus mais ça a été long. J'ai toujours été assez coincée et on sait très bien que les gens, ils aiment pas les filles coincées. Au début, je pensais que j'avais un problème et puis finalement, je me dis que c'est un trait de caractère et que ce n'est finalement peut-être pas si grave que cela. D'un autre côté, j'aurais bien voulu être une fille extravertie plutôt que d'être celle qui est trop souvent mal à l'aise et qui se pose trop de questions. 


Mon égoïsme
Je me trouve de plus en plus égoïste et centrée sur moi-même. Je ne sais pas si ce n'est qu'une impression, mais tout me pousse à penser que c'est bien la réalité. 
Je pense que j'ai été fatiguée de laisser passer les autres avant moi sans que les choses ne fonctionnent réciproquement. Pourtant, je m'en veux, parce que cet égoïsme, ce n'est pas moi, ce n'est pas la personne que j'ai envie d'être. 

Et vous ? 

3 commentaires

  1. Je rattrape enfin mon retard dans tes articles, et je m'aperçois qu'il y en a un paquet que je n'avais pas lu à commencer par celui-ci.
    Je me retrouve un peu dans tes trois derniers points. J'ai beaucoup de mal à me lancer, à faire des choses, dû à mon manque de confiance en moi, par peur de regretter faire le mauvais choix, etc.
    Tout comme toi, j'ai un côté fille coincée, surtout quand je ne connais pas les gens, que je ne suis pas à l'aise. Car sinon avec mes amies proches et ma famille je suis plutôt quelqu'un d'assez exhubérant. Et c'est une des choses que je déteste chez moi je crois, ne pas arriver à m'assumer en public, d'être trop timide surtout.
    Et pour ce qui est de l'égoïsme, je me retrouve dans ce que tu dis, je crois que moi aussi j'en ai eu marre de trop donner pour recevoir peu en échange. Je pense qu'il faut malheureusement savoir l'être parfois, égoïste, pour ne pas se laisser marcher sur les pieds trop souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est EXACTEMENT comme moi !
      J'essaye vraiment de travailler sur ce manque de confiance en moi mais ce n'est pas facile ! Avec le temps, on réussira à le combattre ! ;)

      Je pense que tu as raison en ce qui concerne l'égoïsme. J'ai moi aussi beaucoup trop donné et oui, il est important de prendre soin de soi parfois.

      Supprimer
    2. C'est EXACTEMENT comme moi !
      J'essaye vraiment de travailler sur ce manque de confiance en moi mais ce n'est pas facile ! Avec le temps, on réussira à le combattre ! ;)

      Je pense que tu as raison en ce qui concerne l'égoïsme. J'ai moi aussi beaucoup trop donné et oui, il est important de prendre soin de soi parfois.

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥