Des journées au chaud.

Plus que quelques micro semaines avant la fin de l'année ! On ne le répète jamais assez, mais le temps passe décidément beaucoup trop vite. J'ai passé tous mes contrôles donc je profite de ma petite pause avant les partiels pour respirer un petit peu.

Lorsque j'étais en pleins contrôles et donc en pleine dépression, il m'arrivait souvent de me dire que mon temps se découpait finalement entre deux activités : bosser mes cours et culpabiliser de ne pas bosser mes cours.



J'ai envie de me plaindre et que l'on me plaigne mais je sais que je l'ai choisis, que j'y suis allée de mon plein gré et sans couteau sous la gorge. De même, je sais parfaitement que j'aurais pu arrêter dès le début si je l'avais vraiment voulu. Je sais que le jeu en vaut la chandelle mais je ne peux m'empêcher de me dire que je n'ai pas profité de mes "belles années" de la façon dont je l'aurais aimé. C'était bien censé être ça mes belles années hein ? C'est ce que j'entends partout sans en avoir été vraiment convaincue. C'est peut-être mon côté coincé de fille trop réservée qui parle, mais finalement, les grosses soirées et compagnie, je ne les digère qu'à petites doses. 


Alors je profite de cette pause pour prendre du temps pour moi. J'ai besoin de ce temps pour me retrouver et pour faire les choses que j'aime : gratter ma guitare, écrire ici, lire, regarder mes films, prendre un bain et j'en passe.


Peut-être un peu solitaire...



2 commentaires

  1. J'ai entendu dire moi que les années de fac étaient nos plus belles années, mais tout comme toi, je n'ai pas l'impression d'en avoir profité, mais en fait si, à ma manière. Alors peut-être oui, je n'ai pas été aux soirées étudiantes, au Week-end d'intégration, etc. Oui, je n'aurai pas de souvenirs "de fac", mais j'ai profité de mes amies, je suis sortie un peu, je me suis découvert de nouvelles activités et passion (aller au cinéma, à Disney, à des soirées "posées" en petit groupe de temps à autres). Et je me dis que c'est mieux, car c'est ce qui me correspond.
    Chacun sa façon de profiter de la vie, si toi c'est en écrivant, jouant de la guitare, etc, que tu t'épanouïe alors tant mieux, pas besoin de sortir tous les week-end pour s'amuser :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a beaucoup de points en commun car je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris là :).

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥