Le retour des rêves étranges.

J'ai beau être en vacances, je sais que mon esprit n'est pas tranquille à cause de toutes ces décisions que j'ai à prendre

Je pense également que mon corps se venge de tout ce que je lui ai fait subir tout au long de l'année (ie. nuits de 1h à 6h du matin). En effet, maintenant que je n'ai plus rien d'important à faire de mes journées, je me réveille naturellement aux aurores alors que je peinais auparavant à sortir du lit avant 11h. Vous la sentez l'ironie ? Comme je ne suis pas tranquille, je fais également des rêves étranges (*retour du jingle des rêves étranges*) (les plus anciennes se souviennent peut-être que j'avais pour habitude de vous les raconter il y a quelques années).

J'ai donc tout d'abord rêvé qu'il y avait une panthère noire qui s'était échappée d'un zoo et qui se baladait dans la rue en tuant des gens. Evidemment, j'ai croisé sa route et j'ai utilisé une technique que vous connaissez peut-être et que j'utilise souvent lorsque les profs cherchent quelqu'un à interroger, à savoir : se cacher derrière quelqu'un, faire comme si tu n'avais rien vu et surtout : pas d'eye contact. La panthère ne m'a donc pas attaquée mais lorsqu'elle est passée devant moi, je me suis rendue compte qu'elle était triste donc on a discuté ensemble (oui, les panthères parlent) et je l'ai raccompagné chez elle.



Cette nuit, j'ai fait un rêve super bizarre et j'étais tellement à fond dedans que je me suis réveillée plus tard que d'habitude. Je m'étais également réveillée une première fois dans la nuit et j'avais même réussi à re-rentrer dans mon rêve (pour les rêves à deux balles, ça fonctionne, mais quand je rêve que je suis sur le point de me marier avec Chris Evans, là il n'y a plus personne...). J'ai donc rêvé que j'étais avec une fille et qu'on était recherchées par la police mais il me semble que c'était parce qu'on avait fugué (je rappelle quand même que j'ai 20 ans). On était donc en fuite, on essayait de dormir dans des vieilles voitures et chez des gens et on partait ensuite en pleine nuit pour qu'ils ne nous reconnaissent pas. Il y a aussi eu des courses poursuites quand les gens nous ont dénoncé, dont une en voiture où on avait réussi à semer la police (sûrement parce que ce n'était pas moi qui conduisait). C'était un rêve plein d'adrénaline et je crois que j'ai perdu trois kilos dedans tellement j'ai couru.


Amis psychologues ou étudiants en psychologie, faites vous plaisir.
Mais à part cela, tout va bien. 

12 commentaires

  1. La panthère c'est toi, enfin ta part "sombre", triste. C'est très positif que tu lui as parlé!
    Pour le rêve de la fugue, est ce que quelque chose t'angoisse/t'inquiète en ce moment? Pe quelque chose que tu remets à plus tard, que tu n'oses pas régler maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaah arrêtes c'est trop vrai et ça me fait peur ! Ahah.

      Supprimer
  2. bon, j'ai pas d'explication/analyse à proposer, mais je suis aussi spécialiste des rêves complètement barrés alors ça fait plaisir de voir que je suis pas la seule ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je suis là pour ça ;)

      A bientôt !

      Supprimer
  3. Ce sont vraiment des rêves bizarres ^^' Les miens en ce moment sont tellement glauques que je ne me souviens que de rapides images et le reste reste bien enfoui. Y'a pas forcément de sang ni rien, mais c'est glauque. Si tu veux, je te raconte le moins glauque : (mais tu peux aussi ne pas lire cette partie de mon commentaire xD) j'étais à table avec des amis ou ma famille, je ne sais, pas je n'ai pas bien vu les visages, mais en tout cas j'étais chez moi. Y'avait rien sur la table sauf des assiettes blanches avec des patates vapeur sans sauce dedans (et pas assez cuite je crois bien) et puis dans celle de la personne en face de moi y'avait un truc blanc, type sèche ou pieuvre, un peu caoutchouteux (c'est là que ça devient glauque) : la personne (je ne sais plus trop si c'était une fille ou un garçon), le mange (sans fourchette, sans les mains, et sans mettre la tête dans son assiette : le gars est un génie !) et là j'entends une voix qui dit un truc du genre : "t'as mangé du placenta ?!". Voilà. Et c'est pas le plus glauque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahah ton rêve m'a tué ! Tu me rassures, je ne suis pas la seule à faire des rêves bizarres ! ;)

      Supprimer
  4. Intéressant ! Comme Meredith je pense que le deuxième rêve doit avoir un rapport avec tes angoisses du moment... (càd tes choix d'orientation). Pour le rêve de la Panthère, je ne saurais dire !
    C'est habituel qu'on se lève toujours plus tôt quand on a fini les cours que pendant ces mêmes cours ! C'est une question de motivation... J'ai lu quelque part que le fait de ne pas réussir à se lever le matin avait un lien avec le fait de ne pas être hyper heureux en ce moment. Question de motivation, on est toujours plus motivés quand on aime ce qu'on fait et qu'on sait ce qu'on veut que lorsqu'on est emplis de doutes et de questionnements qui alourdissent nos nuits.
    C'est alors très bon signe que tu puisses te lever tôt spontanément ! Profites-en pour éteindre ton réveil et prendre le temps de t'adonner pleinement aux activités que tu préfères pendant tes journées !
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce que je m'étais dit aussi en écrivant mon deuxième rêve, je me rendais compte que je ne savais pas réellement pourquoi je fuyais et que ça avait sûrement un rapport avec mes choix d'orientation.

      Tu as également sûrement raison pour le réveil. Finalement, je suis plutôt contente de me lever tôt, je me sens beaucoup mieux. Cela faisait d'ailleurs très longtemps que je ne m'étais pas réveillée en n'étant pas fatiguée ! (structure de phrase assez complexe ahah).

      A bientôt :)

      Supprimer
  5. Beaucoup de fuite dans tes rêves ! Tu fuis la panthère (normal, j'aurais fais pareil) + La fugue (même si tu as 20 ans haha) + la recherche par la police.
    Je dirais:
    a) tu dois garder beaucoup de secret et ça te pèse
    b) tu essaies de fuir quelque chose (des personnes ou des décisions à prendre)

    En tant que lectrice assidue de magazines féminins (qui abordent souvent la thématique de l'analyse des rêves) de mes 13 à 18 ans (j'en ai 23, j'ai un peu arrêté depuis quelques années), je me déclare bien évidemment EXPERTE en analyse des rêves :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette interprétation ! J'avoue que tu peux officiellement te considérer comme une experte car ce que tu me révèles est assez vrai (pour ne pas dire parfaitement, parce que ça me fait un peu peur ahah).

      A bientôt ;)

      Supprimer
  6. aaaah les rêves ! Ces petits films étranges qu'on se fait nous même. Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à en faire des percher ahah. J'adore celui de la panthère en tout cas, je ne m'attendais pas à cette chute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha ta dernière phrase m'a bien fait rire lorsque tu parles de "chute" ! Il faut croire que je suis très créative ^^

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥