Un peu trop sensible ?

Untitled

Je pense que vous avez pu deviner que je vis assez mal mes 35 (et +) heures hebdomadaires. Au début, j'ai bien cru que j'allais craquer et appuyer définitivement sur la touche ignorer de mon alarme pour aller me recoucher et puis finalement, je m'étais sous-estimée. Je tiens plutôt bien pour l'instant.

Pour ce qui est du stage en lui-même, mes tâches se sont un peu plus diversifiées (thank god), mais je suis toujours autant sollicitée. Je suis du genre à être assez tête en l'air donc pour ma survie, j'aime bien finir les choses avant d'en commencer des nouvelles, ce que mes boss n'ont pas vraiment l'air de comprendre. Pour l'instant, je n'ai pas encore fait de bourde, mais cela ne saurait tarder. 

Voilà, ça c'était pour la partie "nouvelles". D'ailleurs, vous ça va comment ? (je ne prends pas assez de vos nouvelles à vous).


En réalité, j'avais envie de vous parler du fait que je me sens très nostalgique depuis quelques temps (je suis naturellement quelqu'un de nostalgique, mais là on est passé au niveau au-dessus). Je ne sais pas si c'est de la tristesse que je ressens mais j'ai l'impression de ne pas avoir vu les années passer et de ne pas avoir eu le temps d'en profiter. J'ai 21 ans dans quelques semaines et je suis en train de réaliser que je quitte petit à petit ce monde plein d'innocence que j'aimais tant. 

Si je crie sur tous les toits que j'ai hâte d'être une femme indépendante, je pense qu'au fond, j'aimerais bien retourner quelques années en arrière parce que je ne suis tout simplement pas prête. Je ne suis pas prête pour m'installer dans un appartement, pour payer mon loyer, faire mes courses et faire à manger mais pourtant, je souffre tout de même de cette sensation de ne pas avoir évolué depuis mes 17 ans environ. J'ai le sentiment d'avoir le cul entre deux chaises mais aujourd'hui, j'ai décidé de me lever pour aller prendre un tabouret. 

Ok, je ris toute seule de ma dernière phrase et de sa figure de style assez hasardeuse. En gros, j'essayais de dire que plutôt que de souffrir du fait d'être dans cet entre-deux et donc de ne pas entrer dans un case, j'ai choisi de créer ma propre case bien à moi dans laquelle tout ceci n'est finalement pas si grave. 

Pourtant, c'est assez difficile à vivre car j'ai encore ce "moi innocent" caché quelque part qui demande parfois de sortir et puis j'ai la raison qui me rappelle que je suis une adulte qui doit commencer à grandir et puis j'ai finalement ce "moi du présent" au milieu qui ne sait pas trop quoi penser et quoi faire. Je ressens souvent cette tension au quotidien, pour des choses bêtes d'ailleurs. Je sais par exemple que j'ai beaucoup de mal à faire du shopping depuis plusieurs mois parce que je n'arrive plus à savoir ce qui me plait vraiment, au moi d'aujourd'hui. D'autres fois, j'ai envie de faire des choses d'enfants comme avant et je me prive parce que je me juge trop vieille.

D'ailleurs, cela me fait penser à l'autre jour où j'étais dans un parc d'attraction avec des amies. Nous sommes passées par une aire de jeux pour enfants et il y avait un toboggan en tunnel qui nous donnait très envie, plutôt que de prendre les escaliers pour descendre. Nous avions fait la queue derrière les enfants et puis un petit garçon nous est passé devant alors nous lui avons dit que c'était chacun son tour et qu'il devait faire la queue derrière nous, conversation assez improbable entre des adultes et un gamin de 5 ans. Ce fut finalement mon tour et pendant que je glissais, je pense que c'est la moi innocente qui a commencé à rire et puis les autres "moi" ont pris la relève pour rire tous ensemble en communion. Je me suis sentie légère en arrivant tout en bas, pendant que j'essayais péniblement de me relever.

(et puis ensuite, on a remonté les escaliers pour faire un deuxième tour).


Je pense que c'est aussi pour cette raison que j'aime tant écrire. Parce que cela me permet de garder une trace de la personne que j'étais à l'intérieur et parce que cela m'aide à me souvenir qu'elle est toujours là. 


PS : quelqu'un se souvient de ça ? C'est bête hein, mais je n'ai pu m'empêcher de verser une petite larme.

PSbis : pardonnez-moi pour cet article assez décousu. J'ai eu un peu de mal à mettre en ordre tout ce que j'avais envie de dire. 


8 commentaires

  1. PSbis : Tu n'as même pas à t'excuser pour ça. C'est ton cyber-journal, Tinhy.

    Par ailleurs, tu écris très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable ! Ton message me fait très plaisir ♥ ♥.
      A très vite :)

      Supprimer
  2. Oh le savon ! Ouiiiiiiii ! J'en ai vu dans un magasin y'a pas longtemps mais mes parents ont pas voulu qu'on le prenne x'D J'adore ça... Bref (non, je ne suis pas une fétichiste des savons) (histoire de dissiper le doute).

    Sinon effectivement tu n'as pas à t'excuser et j'ajouterais que tu n'as pas à te priver de faire des choses sous prétexte que tu es trop vieille. Si je n'étais pas trop grande (en taille) pour entrer dans les jeux à McDo j'irais direct', et je regarde les dessins animés le matin, ce qui ne m'empêche pas de regarder des séries d'adultes, les Jeux Européens, les infos, ou des documentaires ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai jamais revu depuis ahah.

      J'y suis aussi allée très tard dans les jeux du McDo ! Je me prenais toujours des coups d'électricité quand je descendais dans le toboggan éhéh.

      A bientôt Melgane :)

      Supprimer
  3. Il y a une brasserie à côté de chez moi (le genre pas donné où tu manges "à la bonne franquette" mais c au moins relativement frais et bon - une brasserie parisienne quoi) où il y a ces savons. À chaque fois que je vais aux toilettes la bas je me fais un petit kiff perso ! :-)

    Tiens le coup pour ton stage. Bientôt, je te le souhaite si tu le souhaites, tu regretteras ces moments où tes taches était relativement cadrées et tes prises de décision limitées. Mon avis perso : l'indépendance est le plus joli cadeau que tu puisses te faire!!

    A bientôt!
    Elise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai jamais vu ailleurs que dans les toilettes de mon école primaire/maternelle ahah. Mais ça serait drôle de revoir ces savons pour de vrai ;p.

      Je me rends également compte que ça fait du bien parfois de faire des choses répétitives qui ne demandent pas beaucoup de réflexion. Ca repose ;).

      A bientôt :)

      Supprimer
  4. Tout à l’heure j’ai regardé high school musical, encore. J’assume pas trop ça quand je suis avec des gens, mais quand je suis toute seule avec moi-même je m’autorise encore à avoir des goûts que j’avais il y a quelques années. Après tout tu fais bien ce que tu veux :) (d’ailleurs je crois que je t’aurais suivie les yeux fermés pour le toboggan !). Mais je comprends ton ressenti et je le partage complètement, je me sens aussi dans cet entre-deux. J’ai beaucoup réfléchi à ça ces derniers mois et je me suis dit : après tout, dans sa tête pourquoi ne pas y rester ? Quand les autres autour de nous serons peut-être "trop adultes" nous pourrons, nous, apporter ce petit quelque chose de plus innocent et plus joyeux. Après tout, je crois qu’on en a besoin aussi ! En attendant, bon courage pour la suite de ton stage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les avais aussi revu lorsqu'ils passaient l'après-midi sur la 6 ahah. J'avais aussi essayé de convertir ma petite nièce, qui n'a pas connu ces films mais j'avais été assez déçue de voir que cela n'avait pas fonctionné !

      Merci beaucoup et à bientôt :)

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥