Pourquoi je suis devenue féministe



Wikipedia définit le féminisme comme étant, je cite "un ensemble d'idées politiquesphilosophiques et sociales cherchant à définir, promouvoir et établir les droits des femmes dans la société civile et dans la sphère privée. "



Je suis féministe car j'ai choisis de faire de longues études en espérant que cela serait un avantage pour trouver un emploi plus tard. Pourtant, je sais que les hommes sont préférés aux femmes lors des recrutements. Les raisons que l'on entend souvent sont que les femmes peuvent tomber enceinte à tout moment ou encore pire, avoir déjà des enfants, et là, tout le monde sait très bien que ce sera congés pour enfant malade sur congés pour enfant malade. Pour toutes ces raisons et plus, je devrais répondre à beaucoup plus d'offres d'emploi qu'un homme pour avoir un job. Je serais payée moins aussi, pour dieu sait quelle raison. J'aurais moins de chance d'avoir un poste à responsabilité, moins de chance d'être prise au sérieux et ce, même si mon CV indique un bac + 5 comme tous les autres. 


Je suis féministe car je ne veux être la boniche de personne. Je considère que, si je travaille autant que mon compagnon, je ne vois pas pour quelle raison je devrais en plus me taper toutes les tâches ménagères. Je le suis aussi parce que lorsque je dis que je ne sais pas faire à manger, les gens me regardent avec des gros yeux comme si je leur avouais avoir commis le pire crime qui puisse exister. Une femme qui ne cuisine pas, quel sacrilège ! Pourtant, je sais monter un meuble Ikea toute seule comme une grande, est-ce que cela compense ?


Je suis féministe parce que j'en ai ras le bol d'entendre des commentaires déplacés ou de sentir des regards insistants lorsque je porte une jupe. Parce que j'en ai marre de ne pas acheter les jolies robes que je trouve dans les magasins simplement parce qu'elles sont un peu trop au-dessus du genou et que je sais que j'aurais trop peur de les porter dans les transports en commun.
Je le suis aussi parce que les femmes ne doivent pas se sentir coupables d'avoir été agressées sexuellement. Ce n'est pas normal que la société leur fasse porter la faute en trouvant des circonstance atténuantes aux coupables. Parce que, lorsque l'on m'a agressée en pleine journée dans des lieux publics pleins à craquer, personne n'a pris ma défense.


Je suis féministe parce que je suis mal de ma peau. Parce que j'ai fait des régimes et sauté des repas pour être un peu plus mince. La taille moyenne des françaises est un 42, et pourtant, on ne va pas au-delà dans la plupart des magasins. On nous fait croire qu'il faut s'accepter comme on est et pourtant dès que les beaux jours arrivent, les magazines féminins sont remplis d'astuces pour avoir un ventre plat et pour rentrer dans son bikini pour la plage.
Je le suis aussi parce que je suis lassée de voir les marques utiliser le corps des femmes pour vendre en les dénudant à leur guise. Je suis aussi énervée lorsque je vois les récents clips des chanteuses du moment qui construisent leur notoriété en chantant des chansons sur leurs fesses. On envoie le mauvais message aux petites filles en leur montrant qu'il n'y a que l'apparence qui compte dans ce monde et leur donnant comme modèle des filles retouchées et affamées.


Mais surtout, je suis féministe car, chaque jour, des enfants et des femmes sont mariées de force à des hommes qu'elles n'aiment pas. Des filles sont chaque jour privées d'éducation simplement parce que l'on considère qu'elles n'ont pas leur place à l'école ou dans les universités. Chaque jour, des femmes sont privées de leurs droits fondamentaux comme le fait de pouvoir mener sa vie comme elles l'entendent ou de disposer librement de son propre corps.


En fait, ce que je veux, c'est juste une égalité entre les sexes.


C'est pour toutes ces raisons et bien plus que j'ai décidé d'être ouvertement féministe.

12 commentaires

  1. Un article que j'aurais pu écrire, je pense exactement comme toi !!
    Je rajouterai aussi tout ce qui est jouets/émotions/métiers/couleurs/pubs etc etc sexués qui m'énervent au plus haut point

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle ! J'ai d'ailleurs un article dans mes brouillons sur ce genre de sexisme ! J'hésite encore à le publier car j'aimerais le travailler un peu plus ;)

      A bientôt et merci xx

      Supprimer
  2. J'étais d'accord avec toi, jusqu'au passage sur les clips. Le féminisme, c'est également refuser le slutshaming, donc penser qu'une femme vaut moins parce qu'elle se dénude ou parle de sexe dans ses chansons. Nicki Minaj est souvent rabaissée parce qu'elle "montre ses fesses", mais Nicki Minaj est complètement féministe et donne le message suivant lequel une femme devrait être libre de faire ce qu'elle veut avec son corps, de s'habiller comme elle veut, etc.
    Si les clips montraient tous des femmes en pantalons, chastes et "respectées", je n'aurais pas l'impression que nous sommes dans un monde bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Mon problème n'est pas que les femmes montrent leurs corps dans les clips, ce qui me dérange, c'est que je trouve que cela donne l'impression qu'il faut montrer son corps pour réussir (notamment aux jeunes filles/enfants) !
      Je suis tout à fait contre le slut-shaming ! Chaque femme dispose effectivement de son corps comme elle le souhaite, à partir du moment où c'est son choix et qu'elle se sent à l'aise avec cette idée.
      Après j'ai surtout pensé à Nicki Minaj en écrivant cette phrase parce que les paroles de sa chanson me gênent assez "My anaconda don't want none unless you've got bun".

      Merci en tout cas de m'avoir donné ton avis sur la question !
      A bientôt xx

      Supprimer
  3. Ah ben si c'est ça etre féministe je le suis aussi alors! Totalement d'accord avec toi sur les jobs et les conditions d'embauche, ou sur l'image des femmes dans les pubs ou magazines, et pour tout le reste...

    Bon sauf pour les régimes et sauter des repas, c'est contre productif au possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aurais pas la prétention de dire que mon article définit ce qu'est une féministe car je parle surtout pour moi ;).

      A bientôt xx

      Supprimer
  4. Hello!
    J'ai adoré ton article, très bien écrit et je partage toute ta colère et ton indignation.
    Je fais depuis peu, partis de l'association Stop Harcèlement de rue de Lyon qui lutte notamment pour l'égalité "dans la rue, les transports en commun..."
    Et plus, je grandis, plus je me découvre plus féministe qu'avant.
    Alors, un grand bravo pour cet article très bien écrit ou je me suis retrouvée complètement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Merci beaucoup ! Je suis très intéressée par ce genre d'association et je te félicite pour en faire partie :)

      A bientôt xx

      Supprimer
  5. Cela fait du bien de voir des personnes qui ne considèrent pas le féminisme comme un gros-mot. Combien de fois ai-je tenté de parler féminisme avec des gens qui pensaient qu'il s'agissait d'une volonté de hisser la femme au-dessus de l'homme dans la société ? Le mot "féminisme" soulève énormément de préjugés, alors qu'il s'agit d'un combat toujours d'actualité, et ce en France comme ailleurs
    Voilà pourquoi je suis tout à fait d'accord avec ton article. Notre éducation elle-même nous a inculqué des stéréotypes que nous reproduisons parfois inconsciemment. C'est important d'en parler, et de passer au-dessus des idées reçues :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Le féminisme souffre en effet de beaucoup de préjugés. C'est d'ailleurs fatigant de devoir sans cesse s'expliquer lorsqu'on dit à quelqu'un qu'on est féministe !
      J'ai d'ailleurs un article dans mes brouillons sur les différences d'éducation fille/garçon. Je dois encore le travailler un peu ;)

      Merci en tout cas pour ton message !
      A bientôt xx

      Supprimer
  6. Il faut briser les préjugés sur le féminisme, comme tu le dis, arrêter de dire qu'on n'a plus besoin de féminisme de nos jours, arrêter de voir ce mot comme étant péjoratif, arrêter de partir du principe que les femmes qui se battent pour avoir le droit de vivre à leur guise sont des hystériques mal baisées qui veulent dominer le mâle (comme si tout ne tournait qu'autour du "mâle").
    Bref, le féminisme n'est pas un cliché, c'est une vraie cause et il faut la reconnaître ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi !
      Je trouve que le féminisme est de plus en plus reconnu comme une vraie cause mais le chemin est encore long !

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥