Je ne suis pas forte




J'ai toujours voulu croire que j'étais une personne forte. C'était d'ailleurs une qualité que je me trouvais. J'étais forte parce que j'avais un passé lourd à porter, que ma mère était elle-même une personne très forte et parce que j'arrivais à me relever seule après chaque épreuve. J'étais forte parce que j'étais indépendante. 

Seulement, la réalité m'a récemment prouvé que je ne l'étais pas. J'ai voulu être forte lorsque je l'ai vue souffrir dans son lit d'hôpital, mais au lieu de cela, je me suis mise à pleurer comme une gamine de 6 ans. C'était trop dur à voir, trop dur à entendre. Je suis pas assez forte pour porter la douleur des autres. 


Mon problème est que je n'arrive pas à gérer mes émotions. J'arrive parfois à me retenir, mais les pleurs ont souvent été ma solution, mon échappatoire. Je crois que je pleure pour éviter d'avoir à parler de ce que je ressens vraiment à l'intérieur. Mes larmes comme un bouclier protecteur.

Je pleure ainsi quand il y a trop d'émotions. Lorsqu'il y a trop de joie ou trop de tristesse, lorsque j'ai peur et que je me sens seule. Je n'ai pas honte de ce trait de caractère, je pense même que cette hypersensibilité peut être un atout au quotidien car elle permet de se décentrer de son nombril. Cependant, j'ai le sentiment qu'elle me maintient hors de l'âge adulte. C'est vrai, on perd toute crédibilité lorsque l'on pleure, que cela soit avec ou sans témoins.



Est-ce que les grandes filles pleurent ?

21 commentaires

  1. Il y en a qui pleurent lorsqu'ils sont fatigués émotionnellement, comme d'autres crient, frappent etc...

    Pleurer n'a jamais été une honte ni une faiblesse à mes yeux. Je me suis longtemps reprochée ma sensibilité qui me fait beaucoup défauts. Mais finalement, lorsque je réfléchis bien, je préfère être sensible que d'avoir un coeur de pierre. Ca prouve que l'on est humain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère également être sensible que d'avoir un coeur de pierre comme tu le dis.
      Je trouve que la sensibilité est une belle qualité finalement..

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. Ces mots là j'aurais pu les écrire moi-même. Mot pour mot je pense.
    Mais ce sont des choses que l'on contrôle pas vraiment, alors ne te sens pas mal d'être comme ça.

    RépondreSupprimer
  3. Chez moi ça évacue soit par les larmes soit par le rire... mais surtout les larmes, oui.
    Mais ça ne veut pas dire que nous ne sommes pas fortes, juste humaines <3
    Bonne journée petit dino !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que j'ai aussi tendance à rire nerveusement, ce qui est assez gênant dans certaines situations... :/.

      Merci ma belle ♥

      Supprimer
  4. Je comprends tellement tes mots... Il m'est même arrivé de pleurer de rage, et de me sentir tellement ridicule face au comptable qui m'a dit un truc que je ne voulais pas entendre, ou au client qui me lynche au téléphone...
    Je pleure devant les films et les séries, je pleure en lisant mon bouquin, je pleure parce que je réalise que je suis heureuse et que j'ai de la chance, même la musique parfois me fait pleurer...
    J'aimerais pouvoir contrôler ces larmes qui m'empêchent de parler et de dire ce que je voudrais.
    Je ne me sens pas faible pour autant, mais ça me gêne d en'avoir aucun contrôle là dessus...
    Je t'envoie de gros bisous ma douce. Merci pour tes articles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends beaucoup ce que tu veux dire lorsque tu parles du manque de contrôle. Pour moi qui ait tendance à vouloir tout gérer, c'est assez compliqué...

      Je te souhaite bon courage en tout cas dans ce travail. Tu as tout mon soutien !

      A bientôt et merci xx

      Supprimer
    2. Je comprends beaucoup ce que tu veux dire lorsque tu parles du manque de contrôle. Pour moi qui ait tendance à vouloir tout gérer, c'est assez compliqué...

      Je te souhaite bon courage en tout cas dans ce travail. Tu as tout mon soutien !

      A bientôt et merci xx

      Supprimer
  5. Ce n'est pas parce que tu pleures que tu n'es pas forte. Etre forte, c'est savoir se relever malgré la douleur. Il n'y a rien de mal à avoir des moments de doutes et de peurs, nous sommes humains. Le courage et la force réside dans la détermination à se battre malgré les obstacles.

    RépondreSupprimer
  6. Pleurer n'est pas de la faiblesse, c'est même plutôt de la self-conservation : tu évacues, et après avoir pleurer un coup, tu es à nouveau d'attaque pour la suite. C'est mieux que d'accumuler et de craquer complètement au bout de je ne sais combien de temps... y a des gens qui deviennent fous de ne pas pouvoir laisser leurs émotions s'exprimer.

    Après, s'il y en a qui trouvent que tu perds toute crédibilité à pleurer, moi je trouve que tu gagnes en humanité, comme l'ont dit les autres personnes qui ont commenté ton article... Être sensible, c'est être capable de ressentir des choses qui ne te touchent pas forcément, qui ne te concernent pas forcément. C'est plutôt une qualité, même si c'est pas tout à fait contrôlable et qu'on en a honte...

    Bisous ma belle **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que vider mon vase me fait toujours beaucoup de bien !

      Je pense aussi que cela peut être une qualité, j'espère que c'en est une. J'apprécie en fin de compte ce côté "humain" et cette compassion qui vont avec.

      Merci ma belle xx

      Supprimer
  7. <3
    j'ai la larme très facile aussi, je suis très émotive, je ne sais pas si c'est signe de faiblesse... ou plutôt d'une grande sensibilité, ce qui n'est pas un défaut!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essayons de nous persuader que c'est une qualité ! :)

      A bientôt ma belle xx

      Supprimer
  8. Certaines pleurent, d'autres somatisent (avec les conséquences néfastes que cela induit). Je crois que lorsque comme toi, on en est capable, il faut mieux laisser s'exprimer nos émotions, et par les larmes s'il le faut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi que c'est mieux d'extérioriser plutôt que de tout garder à l'intérieur, ce que j'ai fait et que je fais encore souvent.

      A bientôt et merci !

      Supprimer
  9. hello Tinhy, ça fait une éternité que je n'ai pas laissé de commentaire sur ton blog, j'ai pourtant lu tous les articles jusque là, enfin passons j'espère que cette nouvelle année sera riche de bonnes choses et d'expériences pour toi!
    Et je ne suis pas d'accord avec le fait que l'on perde toute crédibilité quand on pleure. Comme souvent, je me retrouve beaucoup dans tes articles, ta manière de penser, de t’interroger, de douter etc... Et j'ai longtemps pensé que j'étais forte aussi, une fille dure, qui épaule les autres en cas de problèmes mais qui fait face aux siens sans rien dire ni rien demander, qui n'a jamais parlé problèmes à la maison, même toute petite, qui attend la nuit pour pleurer, qui fait toujours face, relativise, et va de l'avant et blablabla. Paradoxalement je suis hyper sensible, un rien me touche, et encore plus dans les histoires des autres. Tu me racontes que tu t'es sentie seule, blessée, vexée, ou autre et je le ressens, et je pleure. J'ai longtemps pensé que c'était un truc de bébé de pleurer "pour rien" comme ça, et que ça ternissait l'image de "fille forte" que je voulais absolument qu'on voit.
    Au final c'est jamais tout noir ou tout blanc, je ne suis pas si forte, mais je ne suis pas faible non plus. Et surtout, ce ne sont en aucun cas mes larmes qui me font perdre crédibilité ou me font passer pour quelqu'un de faible. C'est une force de savoir pleurer, de s'autoriser à craquer, et de ne pas avoir honte. C'est une force d'assumer en quelque sorte qu'on est humain, qu'on ressent des choses et que c'est choses nous touchent.
    Voili voilou ma petite théorie, pleins de bisous et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh coucou Lema !
      Ca fait longtemps ! Ca me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles :)

      A propos de ton dernier paragraphe, oui, tu as raison. Je pense qu'assumer ses ressentis et ses sentiments nécessite un peu de force...

      J'espère que tu vas bien.

      Plein de bisous xx

      Supprimer
  10. Je te comprends. Je suis moi aussi hypersensible et c'est dur à gérer parfois.
    Mais je ne pense pas pour autant que le fait de pleurer soit une faiblesse :)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'hypersensibilité touche finalement beaucoup de monde !
      Bon courage et merci :)

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥