Je suis un monstre



Je suis un monstre en ce moment. Je m'en suis rendue compte tout à l'heure lorsque je me suis un peu pris la tête avec une amie à propos de quelque chose de ridicule. Moi qui ne me dispute jamais avec les gens en temps normal, c'est plutôt devenu une habitude depuis plusieurs semaines.

Ce petit accrochage a été celui de trop. Celui qui m'a fait prendre conscience qu'il y avait un problème et que ça n'allait pas. Cela m'a énormément affectée.

Comme je rentrais chez moi juste après, j'ai passé tout le trajet du retour à retenir mes larmes. J'ai réalisé que j'étais devenue très irritable, égoïste, pointilleuse, provocatrice et peut-être même méchante. Je pensais que c'était les autres qui s'étaient ligués contre moi mais en fait non, c'était moi le problème. J'ai peur d'en avoir déçu, d'en avoir perdu. D'avoir changé le regard qu'ils portaient sur moi et d'être devenue quelqu'un que je n'aime pas et que je déteste peut-être. 

Aujourd'hui lorsque je regarde autour de moi, je n'ai plus l'impression qu'il y ait grand monde. Pourtant, je sais que je ne peux m'en prendre qu'à moi.


Je ne me reconnais plus. 

14 commentaires

  1. J'ai eu le même épisode il ya quelques années. La prise de conscience est importante et malheureusement loin de marquer la fin. Mais ça m'a permis aussi de faire le tri. Les amis, les importants, ceux que tu peux compter sur les doigts d'une main, eux ils resteront (ou reviendront au pire des cas). On a tous nos moments de moins bien. TOUS !!
    L'essentiel, à mon sens est d'en tirer les conclusions constructives, et surtout... de te "pardonner"

    Mon commentaire vaut ce qu'il vaut, c'est juste un partage de mon expérience.
    Prends soin de toi.
    Elise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elise,

      Merci pour tous tes conseils. Cet épisode m'a beaucoup chamboulé mais je pense en effet que la prise de conscience était importante. J'arrive mieux à faire la part des choses aujourd'hui.

      A bientôt ma belle ♥

      Supprimer
  2. Maintenant que tu as pris conscience de ça, la première étape est accomplie. L'étape suivante c'est le pourquoi ? Trop de stress ? De doute envers toi ? De peurs que tu recraches sur les autres ? Quelque chose de contenu qu'il faut décontenir. Tape dans un oreiller, tu auras des surprises. Je l'ai fait un jour, comme ça, sans conviction, et, bizarrement, contre toute attente, ça m'a servi, j'aurais voulu renverser tous les meubles de la maison, briser les vitres... Bon. Bref. Après le pourquoi il faut régler le problème. Si c'est trop de stress, que tu n'as plus de temps pour toi à cause des cours, crées-en ! Dis-toi : OK, Samedi, 14h, j'arrête tout pendant une heure, je mets la musique à fond, je lis ce que je veux, je dors, je regarde la télé ou je ne fais rien, je fais travailler mes petites mimines, je mange des bonbons ou juste je ferme les yeux. Samedi 14h je descends du train et je reste sur le quai pour une heure. Il y a toujours une solution. Donc bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Melgane,

      Je pense que c'est un mélange de tout ça. Comme d'habitude, je garde tout à l'intérieur et à un moment, il faut bien que "ça pète".
      J'avais entendu parlé de cette technique de l'oreiller ! On m'a aussi dit que "crier dedans" fonctionnait bien aussi.

      Merci pour tous tes conseils.
      A bientôt ♥

      Supprimer
  3. Ce n'est qu'une passade je pense et le fait que tu t'en aperçoives et une bonne chose, explique ça à tes amis, ils comprendront sans doute pourquoi un changement si soudain de caractère !

    Ne t'en fais pas, ça arrive à tout le monde ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gladys,

      Je l'ai plus ou moins expliqué à mes amis, sans trop rentrer dans les détails non plus mais j'ai été agréablement surprise de voir qu'elles avaient compris et qu'elles avaient vu que ce n'était pas "moi".

      Merci, à bientôt ♥

      Supprimer
  4. Mais tu t'en rends compte et tu t'en veux : c'est bien la preuve qu'en fait, tu n'es pas un monstre, mais peut-être juste un peu à cran à cause du stress ! Le fait d'en prendre conscience, c'est déjà faire un pas pour s'améliorer :)
    (En tout cas sur ton blog tu restes super cool et tes articles sont toujours un plaisir !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle,

      Tu es adorable, merci pour tout ♥

      Supprimer
  5. On a tous nos périodes où on est difficile, je trouve que c'est déjà énorme de le remarquer et de se l'avouer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Aude,

      Merci pour ton message, cela me touche beaucoup.

      A bientôt ♥

      Supprimer
  6. Plein de courage ! Et ce genre de périodes arrivent, les vrais amis ne te laisseront jamais tombés :-). Sais-tu pourquoi tu es comme ça ? Qu'est-ce qui ne va pas dans ta vie en ce moment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Charlie,

      Je me suis en effet posé ces questions et j'ai compris que c'était en fait une accumulation de plein de choses que j'avais essayé d'ignorer et qui sont en fait revenues à la surface.

      Merci à bientôt ♥

      Supprimer
  7. Oh mince... J'espère que ça va mieux, si besoin on peut discuter, tu sais. Je comprends ce que ça fait, quand certaines choses vont mal et qu'on ne peut pas s'empêcher de s'en prendre à tout et n'importe quoi parce que ça nous pèse...
    Gros bisous ma belle, je pense à toi <3

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥