Avoir 20 ans (ou un peu plus) et vouloir sauver le monde

Image de world, change, and quote

Il me semble que cela a commencé quand j'ai eu mes 20 ans. Alors qu'auparavant, j'avais surtout tendance à me renfermer sur moi-même et sur les petits problèmes qui tournaient autour de mon nombril, j'ai soudainement réalisé qu'il y avait du monde autour de moi (mieux vaut tard que jamais, non ?). 


Ca a commencé avec le féminisme. Je vous ai déjà écrit un article sur les raisons qui ont fait que je suis devenue féministe donc il serait inutile de trop me répéter. J'ai eu la chance de suivre des cours de sociologie durant lesquels nous avons pu discuté du genre notamment, et cela m'avait beaucoup interpellée. Le fait d'avoir pu en parler de manière structurée et encadrée m'a permis de faire naître un intérêt plus prononcé pour la question et depuis, je ne peux m'empêcher de prêcher mes bonnes paroles autour de moi. Je me dis souvent que ma petite voix ne peut pas faire grand chose mais finalement, j'ai pris conscience que c'était avec des petites choses que l'on avancerait ! 
Pour celles qui auraient suivi quelques uns de mes articles sur le sujet, ma nièce d'amour va très bien et elle joue toujours avec des voitures de police ! (la relève est bien assurée !).

Ca a ensuite continué avec mon envie de mettre fin à la pauvreté. Je ne pense pas vous en avoir déjà parlé mais je m'étais inscrite dans une association qui oeuvrait pour la construction d'écoles en Afrique. Ce fut une très bonne expérience, nous suivions beaucoup l'avancée des travaux et c'était toujours très émouvants de voir les enfants étudier dans des écoles que nous avions financées. 

Ensuite, j'ai aussi milité pour l'acceptation. L'acceptation de soi mais également des autres. J'ai voulu mettre fin aux complexes en soutenant des campagnes comme celles de Dove, des campagnes montrant des femmes vraies, réelles parce que j'en avais marre de me traiter sans cesse de gros tas en regardant ce que le miroir me renvoyait. 
L'acceptation des autres aussi, parce que c'est important et que c'était à nous de rester unis et de montrer que nos différences n'allaient pas nous diviser. 


Finalement, je brasse peut-être beaucoup d'air.

4 commentaires

  1. Coucou, je voulais savoir le nom de ton association pour la subvention des écoles en Afrique. Et si elle était présente dans ta ville ou dans d'autre ville de France ? Notamment Bordeaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle !
      Malheureusement non, il s'agit d'une association étudiante de mon université donc elle n'est pas présente ailleurs en France.

      J'espère que tu finiras par en trouver une qui te corresponde :)

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. D'accord merci beaucoup.
    Je vais chercher ca. :p

    RépondreSupprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥