Cauchemars et un peu trop de Nutella

Image de flowers, book, and pink


Les journées sont trop courtes. 

Je sais que je le dis souvent mais je pense que je ne l'ai jamais autant dit que depuis récemment. Je le pense vraiment. Il n'y a qu'à regarder l'état de mon vernis à ongles pour se rendre compte que je suis vraiment sérieuse. Et encore, vous n'avez pas vu l'état de mes jambes qui n'avaient pas vu de rasoir depuis un bon moment (je crois d'ailleurs que c'est la première fois depuis 2016 qu'elles sont fraîchement épilées) (jusqu'ici, je me contentais de ne raser que mes chevilles parce qu'on peut parfois les apercevoir quand je ne porte pas de bottes) (c'est bon, laissez-moi vivre pleinement mon célibat  !).


D'ailleurs, cela me fait penser à un débat que j'ai eu avec moi-même en me demandant si le problème était que je "n'avais pas le temps" ou que je ne "prenais pas le temps". J'ai pesé le pour et le contre et la réponse est que je ne sais pas et que je n'ai pas le temps pour réfléchir à tes questions. 

Je pense aussi que je suis largement handicapée par ma privation de sommeil. Les journées sont trop courtes, alors je me couche tard mais soit j'ai cours le lendemain, soit c'est la culpabilité qui me réveille aux aurores. Merci chère conscience. Le problème principal est aussi que j’enchaîne nuits de cauchemars sur nuits de cauchemars depuis une bonne semaine. J'ai l'impression d'avoir à nouveau 5 ans et demi. D'ailleurs, je ne comprends pas trop le phénomène parce qu'en plus, je m'endors avec des vidéos de relaxation et cela doit bien faire un mois que je n'ai pas regardé de films d'horreur. L'autre nuit, j'en ai même fait 3 à la suite. Ca commence à m'inquiéter un peu. Déjà que je dors peu, si en plus le peu de sommeil que je peux m'accorder est flingué par des cauchemars de : requins/meurtres/prises d'otage/inondations/agressions par des youtubeuses et j'en passe, je vais clairement pas passer l'année (je me donne tout au plus 6 mois). Au bord du désespoir, j'ai même envisagé d'arrêter de dormir parce que j'étais clairement pas gagnante : cela m'éviterait de perdre du temps bêtement puisque je me réveille plus fatiguée qu'au coucher. Après tout, j'ai quasiment arrêté de me nourrir donc on n'est plus à ça près, non ? (je vous expliquerais peut-être prochainement comment je suis passée à un régime constitué essentiellement de compote de pommes, de tartines de Nutella et de thé sucré).


(Je coupe court à tout suspens : oui, le Nutella est très joli sur mes hanches)

10 commentaires

  1. La technique de ne plus dormir fonctionne moyen, je te le garantis. Tu vas devoir faire face à tes angoisses, j'en ai bien peur!
    Bon courage et prends soin de toi.
    PS : c'est la chandeleur, tu peux au moins accompagner ton Nutella de crêpes avec bonne conscience aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elise !
      J'espère que cela va passer. C'est bientôt les vacances donc je pourrais respirer un peu !
      Comme je suis un paradoxe à moi seule, je ne mange jamais mes crêpes avec du Nutella, toujours du sucre ! ahaha :p
      A bientôt xx

      Supprimer
  2. Les cauchemars sont là pour nous avertir que ça ne va pas. Par exemple la semaine où j'ai dû passer mon exposé oral dans une matière alors que je savais que je n'avais pas réussi et que j'aurais une mauvaise note j'ai rêvé que je le ratais... Si tu ne manges pas et que tu ne dors pas tu es en danger alors ton corps te le dit. Dors, couche-toi tôt, lèves-toi tard, mange, et tu verras que les cauchemars vont s'arrêter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Melgane !
      C'est effectivement ce que j'ai cru comprendre en faisant mes recherches. Je vais essayer de me motiver pour reprendre tout ça en mains :)

      Merci pour tes conseils, à bientôt xx

      Supprimer
  3. Je suis bien de ton avis, le temps passe à une vitesse monstrueuse !
    Surtout quand on fait des études :/

    Pour les cauchemars, c'est fâcheux tout ça ! Personnellement, je n'en fais que rarement, mais quand ça arrive, je sais que c'est parce que j'ai été contrariée ou que quelque chose que je n'ai pas réglé avec moi même est encore bien présent en moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Je me suis justement posée la question à propos des cauchemars. Je pense que c'est le "surmenage" et le stress qui va avec. Je commence à en faire un peu moins.
      Espérons que ça passe.

      Merci et à bientôt xx

      Supprimer
  4. Ouille, ça pique les yeux cette histoier ! En tant qu'insomniaque avérée je me compatis pour le manque de sommeil ! Au début j'ai essayé de lutté et puis je m'y suis résolue. En général je me rendors peu de temps avant que le réveil sonne, pire que tout, mais mieux que les cauchemars !!
    Plus qu'à mettre un joli livre de chevet pour se préparer à un bon sommeil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Oh ma pauvre, ça doit pas être facile au quotidien... Tu prends des médicaments ?
      Sinon mes cauchemars ont diminué depuis. J'en fait beaucoup moins mais je m'endors toujours très tard. Espérons que cela passera quand le stress se sera envolé !

      Bon courage en tout cas.
      A bientôt xx

      Supprimer
  5. Je meurs, je pensais être la seule à me raser/épiler que les chevilles ahah, je suis rassurée.
    J'ai aussi des périodes où je dors très mal car je rêve trop (ce ne sont pas forcément des cauchemars), et c'est épuisant. Ca m'arrive en général quand je suis en période de stress, que je pense trop, et mon subconscient aussi, à priori.
    j'espère que ça va mieux pour toi depuis en tout cas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah personne ne l'ose l'avouer, mais je suis certaine qu'on est pas mal à le faire ahah.
      Ca ne m'est jamais arrivé mais je pense que tu as raison, avec le stress, tu dois avoir du mal à te "déconnecter".

      Ca va mieux merci <3

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥