Pourquoi c'est pas si mal d'être célibataire

Les tags les plus populaires pour cette image incluent : me, book, alone, couple et kiss


J'écris cet article suite à celui-ci, que j'ai écrit il y a quelques temps. Dans cet article, j'essayais de vous faire comprendre ma vision du couple, à savoir qu'un couple reste finalement la somme de deux personnes, toutes deux capables d'évoluer, de grandir et de s'épanouir ensembles, mais également (et surtout ?) chacune de leur côté. Dans cette optique, je vous expliquais donc que j'avais envie d'être seule afin de prendre du temps pour moi et de travailler sur mon bien-être avant qu'il ne soit conditionné à la présence de quelqu'un. Ainsi, je suis presque certaine qu'il est possible d'être épanouie sans être en couple (même si ce n'est pas mon cas présentement, mais c'est un autre sujet).


Je sais que c'est dû à mon histoire puisque je souffre certainement d'une phobie de l'abandon donc je souhaite me prouver que mon bonheur et mon épanouissement n'est pas conditionné à la présence d'un être du sexe opposé dans ma vie (dans mon cas tout du moins, vous pouvez remplacer "être du sexe opposé" par ce que vous voulez les amis !). D'ailleurs, pas plus tard que la semaine dernière, j'entendais une énième de mes amies dire qu'elle "passait son temps à pleurer" lorsqu'elle était célibataire. Bon, elle exagérait certainement un petit peu, mais le fait est tout de même là ! Loin de moi l'envie de juger les personnes qui sont dans ce cas, mais si j'ai bien une certitude dans ma vie, c'est que je ne veux absolument pas être un jour dans cette situation.

Du coup, pour détendre l'atmosphère, voici une petite liste des choses trop bien dont il faut profiter lorsqu'on est célibataire : 


  • Les poils, tu laisseras ! 
Personnellement, je déteste m'épiler. Ca fait mal, ça prend du temps, ça coûte de l'argent et ça repousse trop vite. Je pourrais écrire un livre sur les 1001 raisons pour lesquelles je déteste m'épiler. 
Même si je suis proclame mon féminisme haut et fort, j'avoue que j'ai un peu plus de mal à assumer mes jambes poilues. 
D'ailleurs, dans un autre registre, j'ai vu l'autre jour une vidéo d'une fille qui se teignait les poils des jambes en bleu et en rose. Why not après tout.
La particularité à mon sujet est que j'ai en plus fait de la natation jusqu'au bac, ce qui me forçait donc à être impeccable d'été comme hiver. Du coup, maintenant que je suis célibataire, je me lâche ! 

  • La couette rien que pour toi, tu auras !
Comme je vous l'ai révélé : je suis une grande frileuse et cela continue la nuit. On m'a donc fait remarqué que j'avais la fâcheuse tendance de prendre la couverture rien que pour moi et c'est aussi un peu chiant d'être réveillée par des tirs de couette de la personne à côté de moi. 
La couette, ça se partage pas. 

  • De tes vieux pyjamas, tu profiteras !
Cela découle un peu du point précédent. Effectivement, la nuit, j'ai froid. Autant te dire qu'à moins qu'il fasse 30°C dans la chambre (et encore), tu peux être sûr que je ne dormirais pas en petit short trop mignon. Les miens sont tout en-dessous de ma pile et je les réserve véritablement pour les périodes de canicule. 
Du coup, à moi les pyjamas pilou-pilou ! 

  • De masques, tu te tartineras !
Ma soeur adore me dire que je suis une tue-l'amour (note pour vous : c'est vrai). Elle me le dit particulièrement lorsque je suis explique qu'il m'arrive de dormir avec une serviette autour de la tête pour laisser agir mes masques capillaires toute la nuit. J'avoue que, niveau glamour, j'ai fait mieux ! (mais mes cheveux sont tellement soyeux le lendemain !). 

  • Danse avec les Stars, tu regarderas ! 
Je sais pas ce que les mecs ont contre Danse avec les Stars. Il faut arrêter de penser que c'est nul simplement parce qu'il y a écrit "Danse" et "Stars" dedans (j'aurais pu trouver mieux comme raison). J'ai redécouvert l'émission cette année (EnjoyPhoenix, toussa toussa), j'en suis vite devenue fan et j'en ai eu marre d'être jugée par la gente masculine à cause de cela. Loïc Nottet dansait magnifiquement bien, oui, j'ai eu des frissons partout quand il a dansé sur Chandelier, et messieurs, je vous emmerde. 


Ce qu'il faut retenir surtout, c'est que même si j'étais en couple, je pense que je continuerais de vivre avec ces 5 points. Parce que c'est ça être en couple, non ? Accepter l'autre tel qu'il est ? (c'est ce qu'ils disent dans les films comme Love Actually). En gros, mon futur mec devra faire avec le fait que les femmes ont des poils aux pattes et que c'est pas la fin du monde.

19 commentaires

  1. Pleurer tout le temps en étant célibataire ? ah ouais quand même, gros niveau de dépendance amoureuse ! Moi j'ai pas eu de copain... ben depuis le début du collège en fait. C'est pas un choix du tout, ça me manque beaucoup, je rêve de vivre ça, mais j'avoue que pour le coup ça m'aura au moins appris à être indépendante affectivement.

    Ton article m'a beaucoup fait rire ! Le coup des poils c'est bien vrai ! Sauf quand arrive le moment où, pour un rdv médical, tu dois enlever le pantalon... ça m'a fait ça chez le podologue et j'étais bien bien gênée, grand moment de solitude (même s'il s'en fout probablement).

    "oui, j'ai eu des frissons partout quand il a dansé sur Chandelier, et messieurs, je vous emmerde" bien, très bien, très très bien dit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'étais assez choquée. Je pense qu'elle voulait juste dire qu'elle était assez déprimée quand elle était seule et oui, ça va un peu loin je trouve !

      Je ris parce que ce moment gênant m'ait aussi arrivé ahah. C'était pas si gênant que ça parce que j'étais aux urgences après une grosse allergie donc finalement, j'étais plus à ça près ! (et puis j'étais un peu endormie avec les médicaments).

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. Ton futur supportera peut-être les poils sur les jambes, mais leur présence au niveau du maillot risque de refroidir ses ardeurs !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis bien d'accord pour la couette, de plus on peut s'emmitoufler dans des couvertures quand on veut, en regardant des séries avec des biscuits et du thé :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment ! Et personne pour rouspéter s'il y a des miettes dans le lit ahah ;)

      A bientôt xx

      Supprimer
  4. Coucou :) je pense avoir trouve l'homme parfait car il me laisse faire tout ca. Mdrr. Enfin cest lui qui veut regarder danse avec les stars, pas moi. :)

    Je ne comprends pas trop cet engouement à vouloir que les gens soient en couple. Moi j'ai adore mon célibat , c'était une période totalement égoïste et je l'assume. Je n'avais personne d'autre que moi à prendre en compte.
    Quand j'entends les remarques des familles de mes copines célibataires " alors tu as trouvé quelqu'un? " " quand est ce que tu nous ramenes ton copain?", ca m'effraie un peu. Et ça me rend un peu triste pour elles, cette injonction à être en couple. ( je me demande si pour les garçons c'est pareil ). Bref, profites de ton célibat pour ne faire que ce tu aimes :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Tu en as de la chance dis donc !
      Je suis entièrement d'accord avec toi. J'ai parfois l'impression que les gens veulent me mettre mal à l'aise pour le fait de ne pas être en couple...

      Merci en tout cas, à bientôt xx

      Supprimer
  5. Je n'ai pas eu de vraies relations depuis... trop longtemps en fait ! Mais qu'est-ce que je me reconnais dans ton article ! Le coup des masques...Celui à l'argile verte sur la tête est pas mal comme tue l'amour ^^ et l'épilation, n'en parlons pas ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah le masque à l'argile verte, c'est le meilleur ! J'en ai aussi eu un marron de chez Lush et il était pas mal dans le genre tue l'amour ;)

      Merci beaucoup, à bientôt xx

      Supprimer
  6. J'adore cet article !!! Drôle, léger et sérieux !

    Bon, bien sûr, je partage ton avis... Perso pour avoir été en couple, je ne change pas trop mes habitudes... En fait j'ai dû mal avec les personnes qui considèrent que la femme ne peut être que parfaite (sur le plan de l'épilation, les pyjamas etc) donc je ne vais pas spontanément vers les personnes qui sont un peu mal cadrées comme ça dans leur tête (je ne dis pas que c'est mal de vouloir être parfaite, je dis juste que c'est mal de considérer que c'est la seule façon qu'on a d'être femme).

    Donc non, moi je m'épile pas tout le temps (bon en fait je m'épile concrètement jamais parce que ma peau ne supporte pas l'arrachage à la cire ou autre, la peau de mes jambes est la plus sensible de tout mon corps, donc j'ai un choix de méthodes plus restreint : rasoir ou crème dépilatoire), des fois j'en ai envie et j'aime bien, des fois je suis en mode pyjama pilou-pilou + plaid + grosses chaussettes... et je trouve pas que c'est tue l'amour, c'est choupi, et c'est plus important pour moi d'être à l'aise chez moi / dans mon corps que d'être parfaite aux yeux de l'autre.

    Après, par rapport à ce que dit Lydie Dee... non ça ne refroidit pas les ardeurs pour l'épilation du maillot. Je veux dire que quand t'es entrainé dedans, et que t'es pas particulièrement stressée par rapport à ton corps (c'est stigmatisant d'être aux côtés de personnes qui trouvent le poil dégoûtant alors qu'il est parfaitement naturel voire nécessaire là où il pousse !) ben t'y penses tout simplement pas, et ça ne choque pas même si tu le remarques.
    J'trouve ça un peu injuste qu'il soit "normal" d'avoir un pubis en savane pour un mec et "dégoûtant" pour une nana. Tout peut avoir un certain charme, le plus important c'est d'être à l'aise avec son corps et de SENTIR qu'on a le choix (ça participe énormément au fait d'être à l'aise, alors si le copain fait une remarque, même anodine, dessus, alors que de base on est pas trop rassurée, ben ça nous stigmatise et on va s'épiler de manière excessive et vraiment prendre des risques pour sa peau : plaies, infections, poil incarné, rougeur, allergie... bon là t'es sûre que tu peux plus la montrer ni même la toucher la zone en question !!!! ça serait bête après s'être donné tant de mal).

    1/2

    RépondreSupprimer
  7. Et je trouve ça encore moins normal que les filles fassent des remarques déplaisantes aux autres filles sous prétexte qu'elles n'envisagent pas leur féminité de la même façon. Et je pense que ce sont les remarques les plus stigmatisantes de toutes, celles que d'autres filles nous font, avec un regard hautain et empli de dégoût. Alors que nous sommes toutes des filles, nous sommes toutes différentes, nous sommes toutes OBLIGEES de rentrer dans le moule de la "féminité" dicté par la société actuelle... pourquoi se battre contre celles qui n'ont pas envie d'être obligées ? C'est un peu comme si c'était de la jalousie, en tout cas c'est un sentiment malveillant et c'est franchement mal sain. Quand on est jeune, et qu'on est bête (je l'ai aussi été), on critique facilement les personnes qui ne sont pas dans la "norme", mais apprenons à respecter les libertés de chacun, sans avancer la fameuse justifications qui m'hérisse le poil "mais moi j'ai pas envie de voir ça !". Ben écoute, moi j'ai pas envie de voir ta tronche, est-ce que j'vais avancer la guillotine vers toi ou c'est comment ? L'argument de la propreté/hygiène ne tient pas non plus, il est normal d'être pro-hygiène en société, parce que les maladies et toussa, mais qui a vu une maladie se répandre plus vite parce qu'on a des poils ? Au contraire, le poil protège, notamment des mycoses au niveau génital, alors qu'est-ce qu'il reste comme argument pour empêcher les gens de se balader avec des jambes naturelles ? Et enfin, l'esthétique, qui est totalement subjective et, en ce moment, complètement imposée par la société, n'est pas non plus un argument envisageable (sinon on s'habillerait tous pareils, hein).

    Ca me plait pas qu'on dise "ben peut-être que ton futur copain supportera ce que tu fais" parce que bon, 1) même si c'est ton copain, ça n'est pas son corps, c'est pas lui qui décide, et 2) si ton copain te quitte parce que tu t'épiles pas au top h24 (parce que comme tu l'as dit, c'est douloureux, c'est chiant, ça prend du temps et de l'argent) ben... tant mieux parce que c'est sûrement pas un mec bien. Nan mais ho, on oblige rien à personne, et puis quoi encore. C'est des poils c'est pas une maladie. Et continuer de véhiculer cette image de "ça va refroidir les gens" c'est participer à ancrer l'idée que la femme est un être glabre dans la tête des gens. Ca va pas aider à se réconcilier avec le poil et à se sentir bien et belle tous les jours de l'année.

    Et puis pour les pleurs de ton amie célibataire... je pense qu'on a tous des amis qui vivent très mal le fait d'être célibataire, moi non plus je ne comprends pas, et les gens ne comprennent pas quand on leur dit ne pas souffrir de son célibat. C'est un peu triste pour eux, pas fifou pour nous, mais bon... tant qu'on vit selon les recommandations qu'on se donne à nous-même, et pas celles des autres, je pense que ça va :p.

    Bref ton article m'a fait beaucoup réagir ! Plein de bisous à toiiiiiiiii !! <3

    2/2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belleeeeee !

      Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu dis.
      Merci. Bisous.



      Ahaha non je rigoleeeee (je suis très fatiguée :p).
      Plus sérieusement, comme tu le sais, je suis un peu une militante anti cliché de la femme parfaite. Tout comme toi, je n'aime pas le fait que la société nous pousse à être toujours impeccable de partout. J'ai pas envie de faire les choses simplement parce que je suis une femme et que "c'est ce que les femmes doivent faire".

      Concernant les poils, ça a toujours été un sujet tendu. C'est assez dingue comment on a réussi à se forger ce dégoût vis-à-vis des poils alors que, comme tu l'as bien dit, les poils sont naturels, ils sont là pour une raison et ils ne sont pas sales. Il est évident que mon futur mec devra me prendre comme je suis : avec mes cernes, mes sourcils asymétriques et mes poooils ! S'il m'aime vraiment pour la personne que je suis, je pense qu'il sera pas à ça près ;)

      En tout cas merci pour ton commentaire. J'aime toujours beaucoup avoir tes points de vue sur les sujets que je traite :)

      Merci pour tout et plein de bisouuuuuus <3

      Supprimer
  8. Poils sur les jambes, parfait. J'arrive à entuber mon copain en hiver en allant vite sous la couette et il ne remarque pas trop que niveau épilation ça laisse sérieusement à désirer héhé ! Moi aussi, je pense avoir une peur chronique de l'abandon et cela fait que j'aime beaucoup être célibataire car c'est beaucoup plus rassurant pour moi, même si je ne suis pas malheureuse en couple non plus. Je crois que quand j'ai l'un, je veux l'autre, et vice versa...
    Super article en tout cas !

    A bientôt
    Adultress Kitty
    www.adultresskitty.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle !

      Je pense que quand tu trouves le bon, la peur de l'abandon s'évapore d'une certaine manière :). Enfin j'espère ahah.

      Merci beaucoup, à bientôt xx

      Supprimer
  9. Moi au contraire, le célibat je trouve que c'est prendre soin de soi comme jamais, se faire toute jolie pour une rencontre, se cultiver, reprendre la maîtrise de sa vie, se cultiver... et éventuellement oui chanter Beyoncé sous la douche :) J'me sens pas en période de friche quoi. Je me sens combattante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Je pense que je vis le célibat comme le fait de pouvoir faire ce que je veux et de n'avoir de comptes à rendre à personne. Effectivement, j'ai le temps de profiter de mes passions, de préférer regarder un film plutôt que de m'épiler les jambes etc. J'aime le fait de ne pas avoir cette sorte de petite "pression" sur moi :)

      Merci en tout cas de m'avoir donné ton point de vue !
      (pour ma part, en ce moment je chante "Hello" sous la douche ahah).

      Bisous xx

      Supprimer
  10. Ton article m'a bien fait rire ! C'est bien dit tout ça !
    Je déteste m'épiler aussi, donc rien que pour ça je bénis mon célibat ahah
    Et j'ai aussi redécouvert Danse Avec les Stars à cause (grâce à) d'EnjoyPhoenix, et je suis même pas désolée car j'ai adoré cette saison (Loïc était DINGUE ! Et j'ai aussi beaucoup aimé Priscilla).
    Et puis comme tu le dis si bien à la fin, être en couple c'est avant tout accepter l'autre tel qu'il est, et je pense d'ailleurs que j'aurai du mal à changer pour une personne (faire des compromis, oui, mais changer non).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je pense que personne n'aime s'épiler, cette "norme" est tellement stupide ;).

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥