No-spend Month Challenge

Image de desk, interior, and study

Ce mois-ci, j'ai décidé que j'allais faire un truc fou. Un truc inimaginable. Un truc jamais expérimenté auparavant.

Je ne vais rien dépenser du mois. Oui, rien que ça.


Je dirais que depuis que j'ai été payée pendant mon stage, je me suis un peu laissée pousser des ailes en dégainant ma carte bancaire un peu trop facilement. Mais en ce moment, je suis en pleine réflexion sur ma façon de consommer. Plus sérieusement, j'ai réalisé que j'achetais beaucoup trop de choses et principalement, des choses dont je n'avais pas besoin, parce que ce n'est pas drôle sinon. J'ai d'ailleurs un petit article sur le sujet il y a quelques jours. 

Quoi qu'il en soit, j'ai donc décidé que je n'allais rien acheter ce mois-ci. Petite précision, je compte tout de même me nourrir et je me réserve également le droit d'acheter certaines choses s'il s'agit d'un cas de force majeure (l'enjeu sera donc de définir ce qu'est véritablement un cas de force majeur pour moi). 

Comme vous le savez peut-être, j'aime beaucoup les vêtements. Je n'ai pas pour habitude de refaire ma garde-robe chaque mois mais disons que j'aime bien m'acheter deux-trois pièces de temps à autre. Mon principal problème est que j'ai des pulsions. Par exemple, je vais voir une super tenue sur Instagram où une fille porte un short ample et je vais soudainement réaliser que je n'ai pas de short ample et que c'est ce dont j'ai besoin pour être enfin heureuse et pour que les hommes soient tous à mes pieds. Face à de telles promesses, vous pensez bien que je me rue immédiatement sur le vaste internet pour procéder au fatidique achat. 

Je sais. C'est mal.

En février, j'ai donc décidé de ne rien acheter pour me prouver que je ne suis pas une victime de la société de consommation et que je peux encore me maîtriser. J'aimerais aussi que cette expérience m'apprenne à n'acheter que ce dont j'ai réellement besoin et à faire des achats plus raisonnés en pensant au long-terme et pas simplement à mon obsession née deux heures avant. 

Pour l'instant, je dois vous avouer que ce n'est pas facile. En ce moment, j'ai très envie d'un petit short ample à taille haute (comme vous avez pu le deviner). J'aurais aussi besoin d'une nouvelle housse pour mon ordinateur portable parce qu'elle est trop vieille et que la mousse a disparu et également d'un nouveau sac parce que le mien n'est pas du tout pratique. Je confesse également qu'il m'est déjà arrivée à plusieurs reprises d'aller visiter des e-shops. Juste au cas où je croiserais un cas de force majeure. 

Si l'expérience est concluante, je pense que je ferais ça chaque mois en adaptant un petit peu le concept. Par exemple, je pensais faire un wishlist où j'y noterais les choses que j'aimerais acheter mais je ne les achèterais que si, au bout de deux semaines par exemple, elles me feront toujours très envie. Je pense que c'est un bon moyen de faire des achats raisonnés et d'éviter d'accumuler des choses qui ne provoquent pas le coup de coeur. 


Sinon, je pensais aussi donner un petit coup de fil à mon banquier pour lui signaler que je suis toujours en vie. 

2 commentaires

  1. C'est une super idée les wishlist ! J'adore en faire car déjà ça permet de délimiter un peu ce qu'on aimerais, et je trouve que ton système d'attendre deux semaines pour voir si tu veux encore une ou des choses est top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le papier c'est vrai que ça a l'air bien, j'espère seulement pouvoir m'y tenir ! ;)

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥