Bac + 4

Mon mémoire étant rendu et mon année ayant été officiellement validée, je peux enfin tirer un trait sur cette première année de master ! Depuis que j'ai commencé mes études supérieures, j'ai pris l'habitude de faire une petite rétrospective sur l'année donc voici le quatrième épisode de cette série "Bac +".





Cette année j'ai donc eu l'opportunité d'entrer dans le master que je convoitais depuis le bac. Je suis encore un peu frileuse à l'idée d'entrer davantage dans les détails parce qu'il y en a peu sur Paris et je n'ai pas envie de me faire repérer ! (oui toujours aussi parano).

Après avoir donc fait une licence très générale et qui ne me plaisait pas tellement, je commençais sérieusement à fatiguer. Cette troisième année a été assez éprouvante car je m'ennuyais dans 90% des cours et je savais pertinemment que tout ce que j'apprenais ne me serait d'aucune utilité pour le futur. J'avais donc vraiment très hâte de commencer ce nouveau master que je voyais comme un nouveau départ et surtout, une concrétisation de mon projet professionnel. Je commençais finalement l'année avec quelques appréhensions à cause de cela justement, puisque c'était le moment où j'allais enfin voir si ce seul et unique projet était véritablement fait pour moi. J'avais peur que cela ne me plaise pas ou pire, d'être tout simplement nulle et de rater mon année. Etant donné que je n'avais pas du tout prévu de plan B, c'était finalement "tout ou rien". 

Dès la première semaine, j'ai été très soulagée de constater que je me sentais à ma place. Plus j’enchaînais les cours, et plus je trouvais cela intéressant. J'ai aussi enfin réussi à suivre des cours sans me demander ce qui était important ou non pour le partiel (je sais que vous aussi vous arrêtez de prendre des notes quand le prof dit que c'est pas au programme des examens !). Bref, j'arrivais enfin à trouver la motivation suffisante pour sortir de mon lit les matins.



C'est une lectrice qui m'a posé cette question sur Twitter ! (coucou !). Cette année a été assez différente vis-à-vis de la charge de travail. Je n'avais plus tellement de devoirs ou d'exercices à faire, mais j'avais surtout des projets de groupe dans chaque matière, ce qui prenait beaucoup de temps, d'énergie et nécessitait beaucoup d'organisation. Etant donné que la composition des groupes changeait pour chaque projet et que ces projets se chevauchaient tous tout au long de l'année, c'était souvent difficile d'organiser des réunions où tout le monde pouvait être présent. Au delà de cet aspect, le travail de groupe en lui-même n'était pas facile non plus, surtout quand vous êtes avec des personnes qui sont différentes de vous et avec lesquelles vous ne vous entendez par particulièrement ! Les craquages de nerfs étaient assez fréquents... Entre ceux qui font les morts pour ne fournir que le travail minimum, ceux qui veulent à tout prix imposer leurs idées et qui sont fermées à celles des autres, ceux qui cherchent toujours la petite bête et ceux qui ne font pas le travail correctement, il y a de quoi s'arracher les cheveux parfois ! Moi qui suis plutôt une fille calme, je vous avouerais que j'en ai étranglé plus d'un dans mon sommeil... Mis à part ces petits "couacs", la plupart de mes projets se sont très bien passés et j'ai fini par prendre goût au travail d'équipe.

A côté de cela, les partiels étaient loin d'être une partie de plaisir. Lorsqu'on prend l'habitude de faire des présentations "professionnelles", c'est un peu difficile de devoir apprendre tout le côté théorique en deux semaines et de se retrouver seule face à sa copie.. Le premier semestre, j'étais extrêmement fatiguée et je m'en suis sortie avec des notes assez satisfaisantes sans avoir réellement donné le meilleur de moi-même. J'étais beaucoup plus motivée au second semestre et j'ai été très heureuse de voir que mes efforts ont bien payé.


Finalement, comme à chaque fois, je suis persuadée que cette année est passée beaucoup trop vite ! J'approche enfin de la fin de mes études et j'avoue que, si une partie de moi est contente d'en finir, l'autre commence à regretter les années s'insouciance...


8 commentaires

  1. Félicitations pour la fin de l'année ! Je suis comme toi, ça m'angoisse vraiment de finir mes études, et en même temps j'ai hâte d'être indépendante à 100% (coucou la girouette c'est moi!). Dans 3 semaines mon mémoire sera rendu... et après, non contente d'être aussi titulaire d'un bac+4, je repars en M1 ^^
    Profite de tes "vacances" !
    Bises !
    Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Julie !
      Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis, donc on est des girouettes toutes les deux alors ;)

      Félicitations à toi aussi et bon courage !

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. Ca ressemble à un M1 Droit de la propriété intellectuelle mais peu importe ^^.
    En tout cas moi aussi je viens de finir ma 4ème année d'étude et c'est pareil je suis contente de voir la fin pointait son nez mais en même temps je me sens toujours pas prête pour la suite, la vie professionnelle.
    Surtout je crois que j'ai peur de commencer à travailler non plus pour moi mais pour les autres, que mes erreurs aient des conséquences pour les autres.
    C'est assez angoissant et en même temps je pense que c'est ça qui rendra mon métier intéressant !
    En tout cas je te souhaite bonne chance pour le M2, (peu importe les études que tu fais j'imagine qu'il y a une sélection ?) et j'espère que tu pourras souffler un peu question exam l'année prochaine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Good guess, mais non ;)

      Je pense que c'est effectivement ça ! Cette peur de devoir rendre des comptes ! :)

      Merci beaucoup et bon courage à toi aussi ! (et félicitations pour ton M1 !)

      A bientôt xx

      Supprimer
  3. Moi je rêve de terminer mes études. Parfois je me dis que je deviendrai folle avant la fin. Et puis je me dis qu'une bonne partie de l année sera le stage alors ça me rassure.
    Mais je comprends que tu regrette aussi ces années d'insouciance. C est toujours un peu le dilemme liberté / insouciance. Bon courage pour la suite et bravo pour la validation de ton master !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me tâte justement à faire mon M2 en alternance, histoire me préparer et de faciliter la transition ;).

      Merci et à bientôt xx

      Supprimer
  4. Je suis contente de lire que tu es contente de ton année dans l'ensemble et qu'elle s'est plutôt bien passée ! Je ne peux que te comprendre à propos de la fin des études, heureusement que tu as ton stage et l'alternance qui vont te permettre de faire ça progressivement (j'espère d'ailleurs qu'ils te plairont et qu'ils t'offriront des opportunités pro !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'en discutais avec une amie hier et je lui disais justement que l'alternance et le stages allaient être une bonne transition verse "le monde du travaiiiil".

      Et merciiiiii ! De mon côté, je te suis de près et je suis certaine que ça ira <3

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥