La copine célibataire


Il y a quelques jours, j'ai failli assister à ma première soirée en tant que cinquième roue du carrosse, teneuse officielle de chandelle, bref, choisissez l'expression qui vous parle le plus. Je dis "failli" parce que j'avais autre chose de prévu mais les faits sont là : cela aurait dû être moi + deux couples. En y réfléchissant un peu, je ne pense pas que cela aurait été gênant parce que ce ne sont pas des couples particulièrement "expressifs". Quoi qu'il en soit, cela m'a fait réaliser que cela faisait tout de même longtemps que j'étais célibataire et que, compte tenu des événements récents, je n'étais décidément pas dans l'optique de changer mon statut incessamment sous peu (sauf cas d'extrême force majeur du genre Chris Evans ou Ryan Gosling qui se présenterait devant ma porte). Du coup, je me suis dit que ce genre de situation allait certainement se reproduire et qu'il fallait peut-être que je m'y prépare.


En fin de compte, je ne sais pas si cela me mettrait vraiment mal à l'aise. Je sais ce que je veux et ce dont j'ai besoin en ce moment, et ce n'est pas d'être en couple. J'ai le sentiment de toucher du doigt cet idéal que j'avais envisagé pour moi, en termes de développement et d'épanouissement personnel. Je ne veux pas que quelqu'un (qui n'en vaut pas le coup, de surcroît) vienne briser cet équilibre. Pourtant et ce, malgré les précautions que j'avais prises, cet équilibre a failli être brisé. Il a d'ailleurs été un peu chamboulé. Je ne sais plus si j'en ai parlé ici, j'ai le sentiment d'avoir déjà écrit là-dessus mais je ne suis pas certaine d'avoir publié les textes en question. Quoi qu'il en soit, je résumerais cette histoire en quelques mots : quasi-parfait - un peu collant -  très à l'écoute - un peu collant - guitare - un peu collant. Bref, vous aurez certainement compris que mon besoin d'indépendance nous rendait incompatibles. 

Mais tirons un trait sur cette histoire. Ce qui me ferait limite un petit peu peur ça serait que, vu la vitesse à laquelle le temps passe, je lève la tête un jour pour me rendre compte que tout le monde à avancer dans sa vie et que je suis la seule à être restée la même. C'est plutôt cela qui me dérange : cette peur de rester statique, de stagner. 

Alors voilà, je me dis que je devrais plutôt assumer la "Cat lady" sans chats que je suis, la "Single Pringle", bref, choisissez l'expression qui vous parle le plus.  

10 commentaires

  1. Bonjour Tinhy !
    Je suis sûrement la plus mal placée pour parler de ce sujet, étant donné que depuis mes 17 ans, je n'ai été que trois mois célibataire...
    Mais je souhaitais quand même m'exprimer. Tu as raison: l'essentiel est ce que toi tu souhaites, ce dont tu as besoin en ce moment: ce n'est pas parce que tout le monde est en couple, que tu dois l'être aussi ! Et ce n'est pas parce que tu es célibataire que tu stagnes: la seule avancée dans une vie n'est pas l'avancée sentimentale, je te l'assures ;)
    Par contre, concernant ce mec "quasi-parfait mais collant", si la situation se reproduit avec un autre jeune homme: parle-lui, explique ta façon de ressentir les choses. Sache que quand on est en couple, on ne sait pas toujours comment agir avec l'autre, et on a parfois besoin d'être guidé ! (en tout cas, c'est grâce à la communication que j'ai réussi à rester en couple ^^).
    Voilà pour mes petits conseils, et si tu veux en parler, n'hésite pas !
    Julie
    xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Julie !

      Je suis effectivement d'accord que l'avancée sentimentale ne fait pas tout, tu as raison et j'ai tendance à l'oublier parfois !
      Concernant le mec, c'est justement en essayant de lui faire comprendre que j'ai compris l'incompatibilité de nos personnalités en fait. Mais je suis également une pro-communication :)

      Je te remercie pour tes petits conseils. N'hésites pas à m'envoyer un mail si tu veux échanger également :)

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. J'ai déjà fait des soirées en célibataire avec d'autres couples, mais tant que ce n'est pas des gens "expressifs" ça ne me dérange pas. Après, je pense que c'est gênant pour tout le monde lorsqu'un couple se roule des pelles et se pelote devant tout le monde toute la soirée^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah effectivement, je pense que c'est effectivement gênant pour tout le monde (même dans la situation inverse, perso je suis gênée !!).

      Supprimer
  3. Coucou Tinhy !

    Je me fais plutot discrète sur ton blog mais sache que je fais partie de tes lecteurs fantômes :) Certains de tes articles me font penser à mes expériences et d'autres non mais là je dois dire que tu tapes dans le mile ! Rien qu'à ton titre, je crois que c'est qqch qu'on pourrait facilement mettre à cote de mon prénom : tu sais machine la copine célibataire ahah. Je vais donc te parler de mon expérience. J'ai 25 ans depuis un mois, et à vrai dire les mec ne m'ont jamais vraiment intéressée. J'étais très bien comme j'étais avec mes amis, mon indépendance, je me suis focaliser sur mes études et maintenant du haut de mes 25 ans j'ai un CDI et je fais le métier que j'ai toujours voulu faire, j'ai un appart, un crédit sur une voiture neuve, je paye des impôts, bref je suis une adulte. Mais (parce qu'il y a un mais), il me manque qqch. Et évidemment, un homme. Je suis énormément solitaire, j'adore mes amis ma famille etc mais être seule par moment est nécessaire, donc je me vois mal avec quelqu'un "pour le reste de ma vie" même si ça se fait petit à petit, mais rien qu'à cette idée, je fais demi tour ahah. Et donc après de COURTES relations j'en suis là ! Alors à te lire je me reconnais entièrement sur ta peur de stagner.. J'ai 25 ans et je les ai vraiment amer ceux là. Je suis en pleine crise de changement, et comme changer d'appart c'est compliqué, de boulot n'en parlons pas, de tête impossible ; je change donc de voiture !!
    Bref tout ça pour dire , que tu as raison le temps passe très vite et si j'ai un "conseil" à te donner c'est de ne pas prendre mal le fait que qqun vienne briser ton équilibre. Au final tu verras que tu vas t'en installer un nouveau et tu vas tout autant l'apprécier :)
    Aller je m'arrête là, c'est quand même pas mal pour un premier commentaire sur plusieurs (et oui) années ! Tu m'as donnée envie de parler tiens sur ce sujet , peut être que d'une certaine manière je commence en faire un complexe.. bref !

    A une prochaine fois,
    Tatiana.

    xoxo

    PS : au fait, j'ai pas mentionné que j'avais un chat :'D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Tatiana !

      Je te remercie vraiment pour tes conseils et pour m'avoir raconté ta petite histoire. Je te félicite vraiment pour tous ces accomplissements, tu as de quoi être fière ! :). Je ne sais pas tellement si je suis apte à te donner des conseils, mais je trouve que tu es la preuve même qu'il y a bien d'autres réussites que la "réussite amoureuse" ! Je pense également que le schéma "un homme + une femme ensemble pour le reste de leur vie" n'est pas forcément celui qui va coller et convenir à tout le monde donc il faut qu'on arrête de prendre ce schéma comme exemple ou norme :)
      J'espère de tout coeur que tu ne fais pas de complexe par rapport à ça ! N'hésites pas à m'envoyer un mail si tu veux qu'on en discute plus facilement :)

      Merci encore une fois pour ton message ! Tu as bien pris ta revanche pour tes petites années de silence ahah.

      A bientôt ! xx

      (PS : moi j'opterais sûrement pour une petit chien :p)

      Supprimer
  4. Yo. Yasmina Reza dit du couple que c'est une "mmythologie totalitaire " qui n'est pas nécessaire à notre épanouissement, contrairement à ce que la plus part des séries, films et livres montrent. Le couple n'est pas la réponse notre épanouissement et peut être vu chez certains comme une fuite de soi.
    Donc keep calm et suit ton instinct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien avoir de croire ce que tu dis :) ! Merci pour cette citation qui remonte le moral !

      A bientôt xx

      Supprimer
  5. "sauf cas d'extrême force majeur du genre Chris Evans ou Ryan Gosling qui se présenterait devant ma porte" : j'ai tellement rie en imaginant la scène digne d'une comédie américaine ahahah (mais qui refuserait ce genre de situation, hein ?)
    Une fois de plus, je me retrouve dans ton texte. Mon célibat me convient très bien, j'ai apprit à vivre avec et c'est vrai que ça fonctionne plutôt pas mal entre nous. Mais comme toi, j'ai peur de ne pas avancer, quand je vois déjà où en sont déjà certains de mes amis et que moi j'en suis un peu nul part... Et puis en même temps, on est au XXIe siècle, on a besoin de personne pour avancer zut ! Une amie me l'a rappelé d'ailleurs dernièrement : "t'as pas besoin de quelqu'un pour faire ça ou ci !".
    Et puis je préfère vraiment être seule, que d'être avec quelqu'un qui ne me convient pas ou pire : à cause de la pression sociale UUUUUGH.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PERSONNE ne peut refuser cette situation ! C'est bien pour cela que je serais prête à oublier tous mes principes de vie ahaha.

      Je suis trooooop d'accord ! En plus on est de plus en plus nombreuses dans ce cas-là et parfois je suis fière de me dire que je me débrouille toute seule au quotidien ! J'ai aussi des amis qui ont bien avancé dans leur vie, mais bon, on avance à notre manière :)

      Et puis les groupes de copines célibataires, y'a rien de mieux ! On sortira nos chiens ensembles :p

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥