Peut-on bouffer en paix ?

Image de eat, food, and healthy


Je n'écris pas du tout cet article en réponse à la youtubeuse qui s'est moquée ouvertement d'une fille qui mangeait un peu trop à son goût (bon, un petit peu, c'est vrai) (d'ailleurs mon militantisme ne lui a pas plu puisqu'elle m'a bloquée sur twitter ! Je suis blessée dans mon amour propre...).

Bref, je n'ai pas tellement envie que ce post entre dans la polémique donc je vais plutôt parler de manière plus générale :





Je trouve malheureusement que les femmes ont toujours cette petite pression qui les pousse à ne manger que le strict minimum (voire moins), en privé et surtout en public. Je ne vais pas parler pour tout le monde, mais je sais que j'ai toujours cette petite pression à la fac quand je commande une assiette de frites ou une pizza, en pensant à ce que les autres vont penser de moi. Je me dis "mince quand même, j'aurais peut-être dû prendre des légumes en fait ?"

Aux repas de familles, c'est la même chose. J'étais contente lorsqu'on me disait que j'avais un appétit d'oiseau, parce que ça sonne toujours comme un compliment. A l'inverse, on a tendance à faire des petits commentaires à celles qui souhaitent se resservir. C'est bien connu effectivement, nous les filles, on a des petites estomacs. Nous les filles, si on mange trop, tout nous redescend sur les hanches ! 

Finalement, on en revient toujours au même point : si t'es une fille, il faut que tu fasses du 36 et que t'aies un ventre plat sinon il est certain que ta vie sera pourrie et que tu finiras seule avec tes chiens (j'aime pas les chats). Je dois vous avouer que j'ai tellement lu et écrit d'articles sur l'acceptation de son corps tel qu'il est, que ça me fatigue de devoir sans cesse l'expliquer à des gens qui ne font pas d'efforts pour comprendre. Mais puisque, visiblement, c'est toujours pas rentré dans la cervelle de tout le monde, je vais me répéter : l'objectif ultime n'est pas d'avoir un corps parfait pour se trémousser en bikini à la plage ! L'objectif est de se sentir bien dans son corps et d'être en bonne santé, et entrer dans un 36 n'est pas un pré-requis pour y arriver, loin de là ! La perfection est un mirage, alors pourquoi ne pas arrêter de lui courir après ? Plutôt que de persister à mener ce combat de tous les jours, pourquoi ne pas faire la paix avec son corps en l'aimant avec ses petites irrégularités ? C'est ce combat-là que vous devez mener !

Pour ma part, la route vers l'acceptation est difficile et lire le genre d'article que cette demoiselle avait posté n'aide vraiment pas. Je sais d'ailleurs qu'il peut m'arriver de douter lorsque regarde mes hanches dans le miroir. J'entends souvent cette petite voix qui me dit que j'aurais l'air tellement mieux si elles étaient un peu plus étroites. Parce que oui, on en arrive à un point où on commence à se persuader qu'on gagnerait tellement en confiance en soi si on perdait quelques centimètres de tour de taille : - 2cm et le monde et à toi... n'est-ce pas ? 
J'ai changé de combat quand j'ai réalisé que mon corps était devenu mon ennemi et que, même en ayant perdu 2, 4, 6 kg, ce n'était finalement jamais assez. 


Alors, voilà, je ne suis pas sure d'avoir employé les bons mots mais j'espère de tout cœur que vous réussirez à faire la paix avec vous-mêmes et que trouverez les bonnes armes pour que ce genre de commentaires déplacés ne vous atteignent plus. 



PS : l'ironie de la situation veut qu'en mai 2015, j'écrivais justement "Arrêtez de m'inciter à perdre du poids". 

18 commentaires

  1. Même si je perdais la graisse de mes hanches elles resteraient large parce qu'elles sont larges rien que par l'ossature !
    La perfection est un mirage, c'est en gros ce que j'ai dit dans ma copie d'Histoire de l'Art dont le sujet était "qu'est-ce qu'un idéal de beauté ?", et j'ai terminé ma conclusion en parlant de poupée Barbie (non, je n'ai pas confondu avec de la philo xD).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa comme sujet ! J'aurais été très inspirée je pense ahah ;)

      A bientôt xx

      Supprimer
  2. Ce qui compte au final c'est qu'on soit bien dans son corps, qu'on soit très fine ou avec des rondeurs. Qu'importe la taille qu'on fasse.
    Moi on m'a toujours dit que j'avais un appétit de moineau mais dans le sens péjoratif : tu ne manges pas assez. Et alors ? Pour moi, ça me suffit ! Je ne me laisserai pas laisser mourir de faim ! Alors qu'on me laisse tranquille parce que je mange peu et à l'inverse qu'on laisse celles et ceux qui mangent beaucoup ! Si c'est ce qui leur convient, et bien qu'on leur foute la paix !
    Merci pour cet article :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je pense que tu es la mieux placée pour savoir quand ton estomac est rempli et on est tous différents sur ce point ! :)

      Merci pour ton message, à bientôt xx

      Supprimer
  3. Bonjour!
    Non seulement on ne peut pas bouffer en paix, mais en plus on ne peut pas se maquiller en paix, réussir en paix, lutter en paix, etc.
    Tout est sujet à critique et à polémique, en particulier quand il s'agit de dire des méchancetés derrière son ordinateur.
    Bien sur, on a le droit ne pas être d'accord ; mais est-on vraiment obligé d'humilier pour se sentir vivre soi-même??
    Bref il y en a quelques unes qui n'ont pas du recevoir assez de fessées... Oups, ben ça non plus, on n'a pas le droit (#maisc'esttantmieux)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Esthelle !

      Je suis entièrement d'accord avec toi ! La nourriture n'est malheureusement qu'un point parmi toutes les "obligations" auxquelles les femmes doivent se conformer encore aujourd'hui...

      Ahah ta dernière phrase m'a fait rire ! (#antifessée). Espérons que cette petite polémique l'aura fait réfléchir (pas sûr !)

      A bientôt xx

      Supprimer
  4. Non,on ne peut pas manger en paix, je te le confirme. Il y a toujours qqun pour te faire une réflexion qui va te mettre mal à l'aise...., et c'est pour ça que je ne fais pas de réflexion au gens sur ce qu'ils mangent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais malheureusement, encore beaucoup de personnes n'ont pas réussi à effectuer ce raisonnement visiblement... Les gens ont encore du mal à se mêler de leurs affaires !

      A bientôt xx

      Supprimer
  5. Coucou,

    personnellement, j'ai un gros estomac et je mange beaucoup. Et j'en suis fière ! Fière de ne pas être gênée. Fière de ne pas penser à me cacher. Fière d'être capable de me libérer de ces diktats. Et je le revendique. Personnellement personne ne m'a jamais fait de réflexions. Au contraire, les gens autour de moi aime tous manger, aime tous la vie, sont généreux et m'invitent toujours à me resservir. C'est vrai j'ai de la chance d'être bien entourée. Et sait en rire entre nous. Je plains sincèrement ces filles, dont la vie est dictée par l'avis des autres, obnubilées par la minceur, artificielles, influençables et qui j'en suis sûre ne s'aiment pas plus que nous autres. Leur vie doit être bien triste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Tu as effectivement de quoi être fière ! Les gens commencent à s'ouvrir et à faire tomber ces diktats comme tu le dis ! Je pense cependant que c'est difficile de mettre l'avis des autres de côté, je sais que c'est difficile pour moi en tout cas ! Je pense que le problème vient surtout de celles que ça torture tellement qu'elles finissent par avoir besoin d'humilier les autres !

      A bientôt et merci pour ton message xx

      Supprimer
  6. C'est assez drôle, je viens justement d'écrire un article sur la nourriture (même si c'est pas vraiment le même sujet qui est traité au final) et c'est seulement 2 minutes après que j'ai vu le tien !

    Bref, sinon je suis d'accord. Les commentaires sur ce qu'on mange, c'est vraiment chiant. Après dans mon entourage c'est pas aussi prononcé que la vision que tu décris, au bureau tous mes collègues adorent manger pizza ou macdo assez souvent, ou amener des viennoiseries.

    Après, les gens font quand même des remarques sans chercher à comprendre. Ce que je disais dans mon article, c'est que par exemple j'ai un peu tous les jours droit à des remarques types "et ben, tu en manges tu pain !" (au foyer), et que c'est agaçant qu'on ne puisse plus être en paix avec sa nourriture et que ça demanderait tout un discours pour expliquer le pourquoi du comment.

    Globalement, que ce soit avec le cas de la nourriture que tu décris ou avec d'autres choses, je trouve que beaucoup de gens ne font pas d'efforts d'empathie, pour comprendre la différence des autres. C'est un peu triste. Heureusement que tout le monde n'est pas comme ça non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je l'ai vu ton article ahah !
      Je pense que tu as raison vis-à-vis de l'empathie. Les gens ont tendance à juger un peu trop facilement...

      A bientôt xx

      Supprimer
  7. Tu as raison... Il y en a marre de ne pas pouvoir manger tranquillement !
    Qui n'a jamais entendu "bah dis donc t'as bon appétit" !!! Bah en fait je mange juste un repas complet, et pas juste un bout de concombre et une feuille de salade.
    Ce serait en effet formidable que les femmes arrêtent de se sentir mal dans leur peau et culpabilisent dès qu'elles mangent de la pizza (par exemple !) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, on a tellement eu ce diktat "feuille de salade", qu'on nous fait des remarques quand on mange à notre faim !

      J'espère également que cette culpabilisation finira pas être mise de côté...

      A bientôt xx

      Supprimer
  8. ahah, en voyant le titre j'ai tout de suite su que c'était en réponse au fameux article !
    Je suis entièrement d'accord avec toi sur tous les points. Sauf que moi je n'ai jamais prit le "tu as un appétit de moineau" pour une sorte de compliment, au contraire, car il y a toujours eu une sorte de reproche derrière du style "tu ne manque pas assez/t'es malade/tu es au régime", bref une remarque péjorative, alors que non si j'ai un appétit de moineau, c'est juste que parfois j'ai pas faim, et quand bien même j'ai faim, je suis vite rassasisé car j'ai un petit appétit et un petit estomac, tout simplement.
    Pour ce qui est de comparé mes assiettes à celles des autres, j'étais (et suis toujours d'ailleurs) celle qui encourage les autres à manger de qui leur fait envie, ce qu'ils veulent parce que YOLO merde autant profité de la bonne bouffe, rien ne vaut de bonnes frites ou une fat pizza de temps en temps. Ca n'empêche pas de manger plein de légumes à côté (vive les légumes !!!). Que chacun s'occupe de son assiette, qui comme l'habit d'ailleurs, ne fait pas le moine (car tu peux manger pour 15 et être aussi fine qu'une frite et manger une feuille de salade et être aussi ronde qu'une pomme).
    L'important c'est d'aimer ce qu'on mange, manger ce que l'on aime, et s'aimer tel qu'on est !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends, finalement c'est pas tellement un compliment... Moi je ne l'ai jamais vraiment pris mal car j'ai toujours un petit appétit, depuis toute petite. Donc finalement, on est un peu habitué à ce que je mange "peu" ! (enfin j'ai beaucoup plus d'appétit maintenant !).

      Je suis d'accord, j'encourage aussi beaucoup les autres à manger ! Et oui l'appétit une chose très particulière et qui est bien propre à chacun !!

      Merci pour ton super message <3

      Supprimer
  9. Les gens qui font des réflexions croient nous rendre service... en fait ils nous poussent juste à détester notre corps. Le problème des filles c'est qu'elles ont besoin de beaucoup de confiance en elles et que la recherche de la perfection est une manière de trouver cette confiance. Mais c'est un miroir aux alouettes. Bref super article, bien vu !! Une abonnée de plus 😊
    Adeline (journalduneado.over-blog.com )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense effectivement que ça part souvent d'une "bonne intention" mais comme tu l'as bien dit, ça nous pousse juste à nous détester encore un peu plus ! C'est loin d'être la bonne solution finalement :)

      Merci pour ton message, à très vite ! xx

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥