Un (joli ?) été au bureau


Hello !

Je ne le réalise que difficilement pour l'instant, mais on arrive effectivement à la fin des vacances d'été. Il s'agit donc du deuxième été que j'ai ppassé à travailler.

Passer le mois de juillet enfermée dans un bureau, ça va. Il y a du boulot, il fait pas encore trop-trop chaud donc on arrive un peu à oublier qu'on devrait être allongé sur sa serviette en écoutant le bruit des vagues.

En revanche, passer le mois d'août enfermée dans un bureau, c'est déjà un peu plus compliqué. 
C'est simple : tout vous rappelle que vous êtes la seule andouille en train de travailler.





1 | Chaque vendredi, vous êtes contraint de dire "Bonnes Vacances, profite-bien !" à la moitié des gens qui quittent le bureau.

2 | Vous voyez donc tous les bureaux autour de vous se vider un à un, jusqu'au jour où vous vous retrouvez toute seule dans votre rangée (cf. moi)

3 | Pour un mail envoyé, vous recevez 3 messages d'absence (ce qui vous fait donc encore plus de boulot puisque vous devez réécrire un mail à la personne qui fait le remplacement)

4 | Mais surtout : vous vous récupérez tout le boulot de ceux qui font l'étoile de mer sur leur serviette ! 

Au début, j'arrivais à simuler un bref engouement pour ceux qui partaient en vacances, mais maintenant, j'ai vachement plus de mal à cacher le fait que j'ai un peu le moral dans les chaussettes. 
Le seul point positif, c'est qu'il y a tellement peu de monde sur Paris que les métros et compagnie sont quasiment vides ! Et puis dans ce stage-ci *roulement de tambour* .... on a la clim ! (on fait ce qu'on peut pour voir le verre à moitié plein). 


Et vous, vous avez passé un bel été ?

6 commentaires

  1. Coucou. Totalement d'accord avec toi & surtout avec la chaleur qu'on a en ce moment, on a qu'une envie, ne rien faire. Et le pire c'est que notre corps nous aide à 100000% à vouloir ne rien faire, aucune motivation, juste une envie : se reposer. Et encore, défois ça marche pas tellement avec cette foutu chaleur.
    Je t'embrasse, gros bisous. Je reprends les cours théoriques lundi, je peux te dire que je suis déjà désespérée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Melissa !
      Je te comprends, mon corps aussi n'a qu'une envie : rester allongé !

      J'espère que ta rentrée s'est bien passée ! Bon courage pour la suite xx

      Supprimer
  2. Tu n'es pas seule ! :-)
    Mes premiers congés payés de grande (avec 3 semaines et un salaire qui tombait quand même à la fin du mois), je les ai tellement savourés après toutes ces années à bosser / stages pendant juillet - août. Ça t'arrivera bientôt !
    Bon courage en tous cas.
    Et si ça peut te "rassurer", moi non plus je n'ai pas pris de vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Elise !
      Tu me fais rêver ahah ! J'espère que ça arrivera bientôt :)

      Bisous xx

      Supprimer
  3. Je pense que le pire dans le fait de bosser l'été, c'est de voir les gens partir en vacances, ou pire ceux qui se plaignent que les vacances n'arrivent pas assez vite.
    Mais tu as quand même réussi à trouver des points positifs à bosser en août, notamment Paris et le métro qui se vide, ça c'est vraiment le top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les gens qui parlent de leurs vacances, je crois que c'est le pire effectivement ! Les gens aussi qui se plaignent quand ils reviennent... Juste envie de leur faire bouffer leur bronzage ahah.

      Supprimer

N'oubliez pas de signer vos commentaire et de repasser si vous souhaitez lire ma réponse.
Merci ♥